En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2005 » Grand Prix de Grande-Bretagne » Classement

Grand Prix de Grande-Bretagne

Silverstone - Résultats de la course

Dimanche 10 Juillet 2005
14h00 - 15h25
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 10 Juan Pablo Montoya McLaren Mercedes 60 1h24'29"588 218,968 km/h
2 5 Fernando Alonso Renault Renault 60 1h24'32"327 + 0'02"739 218,850 km/h
3 9 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 60 1h24'44"024 + 0'14"436 218,346 km/h
4 6 Giancarlo Fisichella Renault Renault 60 1h24'47"502 + 0'17"914 218,197 km/h
5 3 Jenson Button BAR Honda 60 1h25'09"852 + 0'40"264 217,243 km/h
6 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 60 1h25'44"910 + 1'15"322 215,762 km/h
7 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 60 1h25'46"155 + 1'16"567 215,710 km/h
8 17 Ralf Schumacher Toyota Toyota 60 1h25'48"800 + 1'19"212 215,599 km/h
9 16 Jarno Trulli Toyota Toyota 60 1h25'50"439 + 1'20"851 215,531 km/h
10 12 Felipe Massa Sauber Petronas 59 1h24'51"371 + 1 tour 214,396 km/h
11 7 Mark Webber Williams BMW 59 1h25'26"369 + 1 tour 212,932 km/h
12 8 Nick Heidfeld Williams BMW 59 1h25'32"661 + 1 tour 212,671 km/h
13 14 David Coulthard Red Bull Cosworth 59 1h25'33"495 + 1 tour 212,637 km/h
14 11 Jacques Villeneuve Sauber Petronas 59 1h25'36"545 + 1 tour 212,511 km/h
15 15 Christian Klien Red Bull Cosworth 59 1h25'37"219 + 1 tour 212,483 km/h
16 4 Takuma Sato BAR Honda 58 1h25'22"151 + 2 tours 209,495 km/h
17 18 Tiago Monteiro Jordan Toyota 58 1h25'52"094 + 2 tours 208,277 km/h
18 21 Christijan Albers Minardi Cosworth 57 1h25'19"249 + 3 tours 205,998 km/h
19 20 Patrick Friesacher Minardi Cosworth 56 1h24'41"329 + 4 tours 203,893 km/h
AB 19 Narain Karthikeyan Jordan Toyota 10 électricité
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

Montoya venge Räikkönen

A-
A
A+
J.P. Montoya (McLaren)J.P. Montoya (McLaren)
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
G. Fisichella (Renault)G. Fisichella (Renault)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
Ce Grand Prix de Grande-Bretagne ne pouvait pas commencer sans que les vingt pilotes ne rendent un hommage aux victimes des attentats de Londres. C'est ce qu'ils firent à quelques minutes du départ en observant une minute de silence en tête de la grille de départ.

Ce grand moment d'émotion passé, les vingt acteurs se placèrent aux commandes de leur bolide pour offrir un très beau spectacle au public. McLaren et Renault vont en effet nous gratifier d'une belle bataille tactique dont l'équipe McLaren et Juan Pablo Montoya sortiront gagnants. Non sans mal...

Avant même le début de la course, Takuma Sato découvrira très vite que cela n'allait pas être une bonne journée pour lui. En effet, le Japonais ne parvient pas à rejoindre la grille de départ et malgré le fait que sa voiture est en plein milieu de la piste dans le dernier virage, la procédure de départ est enclenchée normalement.

A l'extinction des feux, Juan Pablo Montoya s'élance parfaitement depuis la seconde ligne et prend l'avantage sur Fernando Alonso dès le second virage. Mais la voiture de sécurité entre en action, le temps que les commissaires puissent dégager la voiture de Sato... qui parviendra finalement à reprendre la course en dernière position et à plus d'un tour du leader.

Le classement derrière la voiture de sécurité, qui ne restera qu'un seul tour en piste: Juan Pablo Montoya, Fernando Alonso, Jenson Button, Rubens Barrichello, Giancarlo Fisichella, Jarno Trulli, Michael Schumacher, Kimi Räikkönen, Ralf Schumacher, Jacques Villeneuve, Mark Webber, Christian Klien, Nick Heidfeld, David Coulthard, Felipe Massa, Narain Karthikeyan, Tiago Monteiro, Christijan Albers, Patrick Friesacher et Takuma Sato.

Juan Pablo, leader surprise de ce début de Grand Prix, n'arrive pas vraiment à distancer Fernando Alonso. Au contraire puisque l'Espagnol est le plus rapide en piste et au cinquième tour, il est quasiment dans le sillage de la McLaren du Colombien. Un peu plus loin dans le classement, Räikkönen est à l'attaque de Michael Schumacher pour la septième place.

Le classement au 10ème tour: Juan Pablo Montoya, Fernando Alonso (+1"4), Jenson Button (+4"8), Rubens Barrichello (+6"), Giancarlo Fisichella (+9"), Jarno Trulli (+17"4), Michael Schumacher (+18"1), Kimi Räikkönen (+18"6), Ralf Schumacher (+20"5), Jacques Villeneuve (+22"4), Mark Webber (+25"4), Nick Heidfeld (+28"9), Christian Klien (+29"3), David Coulthard (+30"5), Felipe Massa (+31"6), Narain Karthikeyan (+33"6), Tiago Monteiro (+41"1), Christijan Albers (+45"3), Patrick Friesacher (+48"4) et Takuma Sato (+1 tour).

Christian Klien, qui avait été obligé de laisser passer Nick Heidfeld suite à une petite erreur, est le premier à ravitailler au 11ème tour. Quant à Narain Karthikeyan, il est le premier à abandonner.

Dans le peloton, c'est Kimi Räikkönen qui fait le spectacle derrière Michael Schumacher. Le Champion du monde semble en effet en difficulté et perd du temps sur Jarno Trulli alors que Räikkönen est très présent dans ses rétroviseurs. La position de Michael n'est pas des plus confortables.

Albers et Barrichello ravitaillent pour la première fois au 17ème tour, Friesacher au 18ème, Villeneuve, Heidfeld et Coulthard au 19ème, Button, Trulli et Webber au 20ème, Ralf Schumacher au 21ème, Montoya au 22ème, Alonso et Monteiro au 23ème, Michael Schumacher et Felipe Massa au 24ème, Fisichella (qui était en tête) au 25ème tour.

Pendant ce temps, Villeneuve, qui avait perdu deux positions au profit de Nick Heidfeld et David Coulthard lors de son ravitaillement, réussit à reprendre l'avantage sur son ami Ecossais quelques minutes plus tard, sur la piste.

Quant à Räikkönen, il prend l'avantage sur Alonso au 25ème tour... juste avant de ravitailler. Le Finlandais vient en effet abreuver sa McLaren pour la première fois au 26ème tour et il reprend la piste en 6ème position, devant Michael Schumacher et à une quinzaine de secondes de Rubens Barrichello.

Le classement au 30ème tour: Juan Pablo Montoya, Fernando Alonso (+4"3), Giancarlo Fisichella (+6"9), Jenson Button (+14"6), Rubens Barrichello (+15"4), Kimi Räikkönen (+26"), Michael Schumacher (+32"9), Jarno Trulli (+47"3), Ralf Schumacher (+53"8), Mark Webber (+57"7), Felipe Massa (+58"8), Nick Heidfeld (+68"6), Jacques Villeneuve (+71"4), Christian Klien (+72"), David Coulthard (+79"3), Tiago Monteiro (+1 tour), Christijan Albers (+1 tour), Patrick Friesacher (+1 tour) et Takuma Sato (+1 tour).

Rubens Barrichello effectue son second ravitaillement au 32ème tour alors que Takuma Sato ravitaille pour la première fois au 33ème tour! Le Japonais était donc très lourd hier en qualification...

En tête de la course, Montoya revient sur un peloton formé par Klien, Villeneuve et Heidfeld et Alonso en profite pour reprendre deux secondes sur le Colombien. Au 37ème passage, Montoya n'a plus que 2,5 secondes d'avance sur Alonso... mais c'est au tour de ce dernier de passer à l'offensive sur ce trio d'attardés et Montoya en profite pour reprendre le large. Un peu plus loin derrière, Räikkönen revient très fort sur Button à qui il va disputer la 4ème place...

Albers ravitaille pour la seconde fois au 38ème tour, Villeneuve et Klien au 39ème, Friesacher et Monteiro au 40ème, Nick Heidfeld au 41ème, Trulli au 42ème, Button au 43ème, Montoya et Webber au 44ème, Räikkönen et Barrichello (troisième arrêt pour le Brésilien) au 45ème, Michael Schumacher et Fisichella (qui cale et qui perd sa troisième place au profit de Räikkönen) au 46ème, Ralf Schumacher, Felipe Massa et Coulthard au 47ème et enfin Alonso au 49ème tour.

Le classement au 50ème tour: Juan Pablo Montoya, Fernando Alonso (+1"8), Kimi Räikkönen (+18"3), Giancarlo Fisichella (+20"4), Jenson Button (+31"9), Michael Schumacher (+57"6), Rubens Barrichello (+61"2), Ralf Schumacher (+71"), Jarno Trulli (+75"5), Felipe Massa (+1 tour), Mark Webber (+1 tour), Nick Heidfeld (+1 tour), David Coulthard (+1 tour), Jacques Villeneuve (+1 tour), Christian Klien (+1 tour), Tiago Monteiro (+2 tours), Takuma Sato (+2 tours), Christijan Albers (+3 tours) et Patrick Friesacher (+3 tours).

En fin de course, Fernando Alonso se maintient à environ une seconde de Juan Pablo Montoya pour lui mettre la pression, mais le Colombien gardera son sang-froid et s'en ira signer sa première victoire de la saison. Il était temps pour le Colombien dont les contre-performances faisaient jaser le paddock.

Derrière le Colombien, Fernando Alonso fait une fois de plus la bonne opération au championnat en devançant Kimi Räikkönen et Michael Schumacher qui termine cette course en 6ème position. Le Champion du monde en titre a probablement perdu aujourd'hui ses dernières chances de remporter un huitième titre mondial.

Quant à l'équipe McLaren, elle reprend un peu de terrain sur Renault et permet au Championnat des Constructeurs de rester très ouvert. La bataille s'annonce intense dans ce championnat.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.