En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2005 » Grand Prix d'Allemagne » Classement

Grand Prix d'Allemagne

Hockenheim - Résultats de la course

Dimanche 24 Juillet 2005
14h00 - 15h30
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 5 Fernando Alonso Renault Renault 67 1h26'28"599 212,629 km/h
2 10 Juan Pablo Montoya McLaren Mercedes 67 1h26'51"168 + 0'22"569 211,709 km/h
3 3 Jenson Button BAR Honda 67 1h26'53"021 + 0'24"422 211,633 km/h
4 6 Giancarlo Fisichella Renault Renault 67 1h27'19"186 + 0'50"587 210,576 km/h
5 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 67 1h27'20"289 + 0'51"690 210,532 km/h
6 17 Ralf Schumacher Toyota Toyota 67 1h27'20"841 + 0'52"242 210,510 km/h
7 14 David Coulthard Red Bull Cosworth 67 1h27'21"299 + 0'52"700 210,491 km/h
8 12 Felipe Massa Sauber Petronas 67 1h27'25"169 + 0'56"570 210,336 km/h
9 15 Christian Klien Red Bull Cosworth 67 1h27'38"417 + 1'09"818 209,806 km/h
10 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 66 1h26'35"324 + 1 tour 209,185 km/h
11 8 Nick Heidfeld Williams BMW 66 1h27'00"680 + 1 tour 208,169 km/h
12 4 Takuma Sato BAR Honda 66 1h27'03"966 + 1 tour 208,038 km/h
13 21 Christijan Albers Minardi Cosworth 65 1h27'42"081 + 2 tours 203,402 km/h
14 16 Jarno Trulli Toyota Toyota 64 1h25'08"964 + 3 tours 206,275 km/h
15 11 Jacques Villeneuve Sauber Petronas 64 1h26'50"262 + 3 tours 202,264 km/h
16 19 Narain Karthikeyan Jordan Toyota 64 1h27'37"881 + 3 tours 200,432 km/h
17 18 Tiago Monteiro Jordan Toyota 64 1h27'42"805 + 3 tours 200,245 km/h
18 20 Robert Doornbos Minardi Cosworth 63 1h26'41"640 + 4 tours 199,434 km/h
NC 7 Mark Webber Williams BMW 55 1h26'30"215 + 12 tours 174,492 km/h
AB 9 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 35 hydraulique
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Trulli (moteur) est classé mais non arrivé

Alonso gagne et prend une option sur le titre

A-
A
A+
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
J.P. Montoya (McLaren)J.P. Montoya (McLaren)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
G. Fisichella (Renault)G. Fisichella (Renault)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
A moins d'une demi-heure du départ, la pluie s'est mise à tomber alors que les voitures étaient déjà alignées sur la grille de départ, mais cette averse ne durera que quelques minutes et la course pourra se dérouler sur une piste sèche.

Jusqu'à la mi-course, on ne voyait pas Räikkönen passer à côté d'une victoire qui lui tendait les bras. Mais une fois de plus, la McLaren du Finlandais abandonna son pilote avant la fin de la course, laissant ainsi la victoire à Alonso qui n'en espérait pas autant.

A l'extinction des feux, Kimi Räikkönen prend un bon départ et s'engouffre en première position dans le premier virage. Derrière le Finlandais, Alonso et Michael Schumacher qui a pris un bon départ et a bouclé un très bon premier tour.

A la fin de ce premier tour, Sato, Trulli et Webber, victimes d'accrochages, rentrent à leur stand. Mark Webber abandonnera (il reprendra la course au 12ème tour avec 11 tours de retard) alors que les deux autres peuvent poursuivre leur course. Giancarlo Fisichella (avec Takuma Sato), Rubens Barrichello et Jacques Villeneuve ont aussi eu de petits contacts, mais ils peuvent poursuivre leur course sans trop de problèmes.

Jacques Villeneuve s'accrochera cependant avec une Minardi quelques minutes plus tard et sera obligé de rejoindre son stand pour remplacer son aileron avant.

A noter l'exceptionnel départ de Montoya qui boucle le premier tour en dixième position. Voici le classement au 8ème tour: Kimi Räikkönen, Fernando Alonso (+4"), Michael Schumacher (+9"1), Jenson Button (+12"3), Nick Heidfeld (+14"8), David Coulthard (+17"1), Felipe Massa (+18"1), Giancarlo Fisichella (+19"2), Juan Pablo Montoya (+20"), Christian Klien (+20"9), Ralf Schumacher (+22"5), Rubens Barrichello (+26"2), Christijan Albers (+35"2), Narain Karthikeyan (+37"6), Tiago Monteiro (+39"8), Takuma Sato (+53"5), Jarno Trulli (+54"8), Jacques Villeneuve (+72"5) et Robert Doornbos (+1 tour).

Kimi Räikkönen est clairement le plus rapide en course et compte un peu plus de 6 secondes d'avance sur Alonso au 13ème tour. Michael Schumacher perd pied et navigue déjà à plus de 13 secondes du leader Finlandais. Un peu plus loin dans le classement, Montoya est à l'attaque de Fisichella qui est bloqué par Massa.

Tiago Monteiro est le premier à ravitailler au 14ème tour. Nick Heidfeld ravitaille dès le passage suivant, Karthikeyan au 17ème tour, Massa et Klien au 19ème, Button et Coulthard au 20ème, Alonso et Schumacher au 22ème, Fisichella au 23ème, Räikkönen et Ralf Schumacher au 25ème, Barrichello et Trulli au 26ème, Montoya au 27ème et Sato au 28ème.

Pendant cette première vague de ravitaillements, Jacques Villeneuve qui tentait un dépassement sur Tiago Monteiro a la surprise de voir la Jordan lui couper la route. Les deux voitures doivent passer par leur stand au 30ème tour pour remplacer les pièces perdues sur la piste et remettre un peu d'essence dans la monoplace...

Le classement au 32ème tour: Kimi Räikkonen, Fernando Alonso (+11"8), Michael Schumacher (+32"2), Jenson Button (+34"2), Juan Pablo Montoya (+41"4), Giancarlo Fisichella (+47"), David Coulthard (+49"7), Ralf Schumacher (+51"7), Nick Heidfeld (+53"), Felipe Massa (+55"5), Rubens Barrichello (+62"1), Christian Klien (+62"8), Jarno Trulli (+1 tour), Takuma Sato (+1 tour), Christijan Albers (+1 tour), Narain Karthikeyan (+1 tour), Jacques Villeneuve (+2 tours), Tiago Monteiro (+2 tours) et Robert Doornbos (+2 tours).

Coup de théâtre au 35ème tour lorsque Kimi Räikkönen se voit obligé de ranger sa McLaren en bord de piste. Ses dernières chances de remporter le championnat cette année, s'envolent ici, en Allemagne. C'est alors Fernando Alonso qui prend la tête de la course devant Michael Schumacher, Button, Montoya, Fisichella, Coulthard, Ralf Schumacher et Massa.

Au 45ème tour, Jenson Button parviendra à dépasser Michael Schumacher au freinage de l'épingle. Le septuple Champion du monde va devoir faire face à Juan Pablo Montoya...

Button, Massa et Klien seront les premiers hommes de tête à ravitailler pour la seconde fois au 46ème tour. Suivent Alonso et Coulthard au 47ème, Trulli au 48ème, Michael Schumacher et Barrichello au 49ème, Fisichella (qui change aussi une roue) et Ralf Schumacher au 50ème, Heidfeld et Villeneuve au 51ème, Sato et Trulli au 54ème et Montoya au 56ème.

Finalement, Michael Schumacher n'a pas eu à batailler avec Juan Pablo qui l'a dépassé à la faveur des ravitaillements. Voici le Top 12 au 58ème tour: Fernando Alonso, Juan Pablo Montoya (+30"4), Jenson Button (+34"3), Michael Schumacher (+48"5), Giancarlo Fisichella (+49"), Ralf Schumacher (+49"8), David Coulthard (+56"7), Felipe Massa (+59"9), Christian Klien (+72"4), Rubens Barrichello (+1 tour) et Takuma Sato (+1 tour).

En fin de course, Fisichella qui est en délicatesse avec ses freins, s'attaque à Michael Schumacher dont les pneus sont en fin de vie. Le Romain parviendra finalement à prendre l'avantage sur le Champion du monde dans l'avant-dernier tour, au freinage de l'épingle.

Fernando Alonso remporte donc sa sixième victoire depuis le début de la saison et prend une option sur le titre mondial. En effet, ce soir il compte 36 points d'avance sur Räikkönen et il faudrait que l'Espagnol ait une malchance noire et peu commune pour que Räikkönen reprenne l'avantage au classement mondial.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.