En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2008 » Grand Prix d'Italie » Classement

Grand Prix d'Italie

Monza - Résultats de la course

Dimanche 14 Septembre 2008
14h00 - 15h30
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 15 Sebastian Vettel Toro Rosso Ferrari 53 1h26'47"494 212,039 km/h
2 23 Heikki Kovalainen McLaren Mercedes 53 1h27'00"006 + 0'12"512 211,531 km/h
3 4 Robert Kubica BMW Sauber BMW 53 1h27'07"965 + 0'20"471 211,209 km/h
4 5 Fernando Alonso Renault Renault 53 1h27'11"397 + 0'23"903 211,070 km/h
5 3 Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 53 1h27'15"242 + 0'27"748 210,915 km/h
6 2 Felipe Massa Ferrari Ferrari 53 1h27'16"310 + 0'28"816 210,872 km/h
7 22 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 53 1h27'17"406 + 0'29"912 210,828 km/h
8 10 Mark Webber Red Bull Renault 53 1h27'19"542 + 0'32"048 210,742 km/h
9 1 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 53 1h27'26"962 + 0'39"468 210,444 km/h
10 6 Nelsinho Piquet Renault Renault 53 1h27'41"939 + 0'54"445 209,845 km/h
11 12 Timo Glock Toyota Toyota 53 1h27'46"382 + 0'58"888 209,668 km/h
12 8 Kazuki Nakajima Williams Toyota 53 1h27'49"509 + 1'02"015 209,544 km/h
13 11 Jarno Trulli Toyota Toyota 53 1h27'53"448 + 1'05"954 209,387 km/h
14 7 Nico Rosberg Williams Toyota 53 1h27'56"129 + 1'08"635 209,281 km/h
15 16 Jenson Button Honda Honda 53 1h28'00"864 + 1'13"370 209,093 km/h
16 9 David Coulthard Red Bull Renault 52 1h27'09"395 + 1 tour 207,163 km/h
17 17 Rubens Barrichello Honda Honda 52 1h27'37"452 + 1 tour 206,057 km/h
18 14 Sébastien Bourdais Toro Rosso Ferrari 52 1h27'57"260 + 1 tour 205,284 km/h
19 20 Adrian Sutil Force India Ferrari 51 1h27'45"015 + 2 tours 201,800 km/h
AB 21 Giancarlo Fisichella Force India Ferrari 11 accident
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

Vettel et Toro Rosso s'imposent

A-
A
A+
S. Vettel (Toro Rosso)S. Vettel (Toro Rosso)
H. Kovalainen (McLaren)H. Kovalainen (McLaren)
R. Kubica (BMW Sauber)R. Kubica (BMW Sauber)
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
N. Heidfeld (BMW Sauber)N. Heidfeld (BMW Sauber)
Les conditions météo étaient très pluvieuses lorsque les pilotes sont venus se placer sur la grille. Le thermomètre affichait 14°C dans l'air, 15°C sur la piste. La pluie, et un circuit de Monza inondé obligeaient les pilotes à s'élancer avec les pneus extrêmes.

Pour la première fois de sa jeune carrière, Vettel occupait fièrement la pole position, mais c'est sous régime de safety-car que le départ de la course allait être officiellement donné.

Button et Nakajima choisissaient de partir des stands. Pour Sébastien Bourdais, un problème mécanique le clouait sur la grille. Le Français finira par repartir avec un tour de retard...

La course était lancée au début du 3ème des 53 tours à parcourir. Sebastian Vettel conservait la première place, poursuivi par Kovalainen, Webber, Rosberg, Massa, Trulli, Alonso, Glock, Kubica et Heidfeld.

Noyés dans le peloton, sous une pluie battante, Räikkönen et Hamilton, coincés derrière la Force India de Fisichella, finiront par trouver l'ouverture après une résistance farouche du pilote italien. A l'entame du 7ème tour, Timo Glock partait en tête-à-queue au freinage de la 1ère chicane en s'attaquant à la Renault de Fernando Alonso.

Après 10 tours - Vettel devançait toujours Kovalainen (+ 6"6), Webber (+ 11"0), Rosberg (+ 17"8), Massa (+ 18"5), Trulli (+ 21"2), Alonso (+ 24"2), Kubica (+ 28"4), Glock (+ 29"1) et Heidfeld (+ 31"4).

A l'entame du 11ème tour, Lewis Hamilton s'attaquait victorieusement à Kimi Räikkönen pour le gain de la 11ème place. Deux tours plus tard, Felipe Massa parvenait à déposséder Rosberg de la 4ème place - sans parvenir à se débarrasser de la menace de Nico!

Dans le peloton, un contact entre Fisichella et Coulthard endommageait l'aileron avant de la monoplace de l'Italien. L'éclatement de l'appendice aérodynamique juste avant le freinage de la Parabolica envoyait la Force India dans le décor - heureusement sans mal pour le pilote.

Au 14ème tour, Hamilton se lançait à l'assaut de Nick Heidfeld, et ne tardait pas à prendre l'avantage sur la BMW Sauber de l'Allemand.

Lewis ne s'arrêtait pas en si bon chemin et s'attaquait deux tours plus tard à la Toyota de Timo Glock. Déchaîné, le Britannique revenait illico à portée de tir de Robert Kubica qui ne résistera pas très longtemps à la pression de la McLaren-Mercedes dans ses roues. Alonso - 7ème - subira la même punition peu après.

Au début du 18ème tour, Vettel effectuait son premier passage au stand. Kovalainen, Webber et Massa s'y arrêteront au début du 22ème. Pendant ce temps, Lewis Hamilton ne faisait qu'une bouchée de la Toyota de Jarno Trulli - au 21ème tour - avant de prendre en chasse la Williams de Nico Rosberg et de s'emparer de la 2ème place au terme de son premier relais.

A l'entame de la deuxième moitié de la course, Sebastian Vettel précédait Heikki Kovalainen d'un peu plus de 12 secondes.

Malgré les conditions d'adhérence piégeuses, et une trajectoire de plus en plus sèche, le jeune pilote de la Toro Rosso conservait une cadence élevée qui ne permettait pas à la McLaren-Mercedes de son rival finlandais de le menacer.

L'ensemble des pilotes regagnait les stands pour se débarrasser des gommes extrêmes et chausser un train de pneus pluie pour la fin du Grand Prix.

A 15 tours de l'arrivée, Vettel occupait toujours les commandes, + 9"7 devant Kovalainen. Suivaient Kubica (+ 20"3), Alonso (+ 23"5), Heidfeld (+ 24"1), Massa (+ 24"7), Hamilton (+ 30"3), Webber (+ 32"8), Barrichello (+ 35"6) et Coulthard (+ 42"4).

Loin de baisser de rythme, Sebastian Vettel et sa Toro Rosso creusaient un peu plus l'écart sur leurs poursuivants et possédaient plus de 13 secondes d'avance sur Heikki Kovalainen à 5 tours du drapeau à damiers.

Dans le peloton, Hamilton voyait Webber grossir dans ses rétroviseurs. La première attaque de Mark sur Lewis à la première chicane se terminait par un léger contact entre la Red Bull et la McLaren. Un peu plus loin - la tentative de débordement de Nakajima sur Coulthard, par l'extérieur de la Parabolica, se soldait par contact plus sévère qui répandait de nombreux débris sur la piste.

Rien ne viendra toutefois se mettre en travers de la route de Sebastian Vettel et sa Toro Rosso, brillants vainqueurs de leur premier Grand Prix avec maestria. L'Allemand - à 21 ans, 2 mois et 12 jours - devient le plus jeune vainqueur de l'histoire de la F1!

Heikki Kovalainen et Robert Kubica - eux aussi vainqueurs de leur premier Grand Prix cette année - complètent cet inattendu podium à Monza devant Alonso et Heidfeld.

6ème, Felipe Massa revient à un point de Lewis Hamilton, 7ème, en tête du classement des pilotes.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Flux RSS ::.
>> Soyez averti des changements apportés sur le site ou des messages postés sur le forum!
RSS • Abonnez-vous à nos différents Flux RSS!
.:: Publicité ::.