En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2009 » Grand Prix de Malaisie » Classement

Grand Prix de Malaisie

Sepang - Résultats de la course

Dimanche 05 Avril 2009
11h00 - 12h00
DISTANCE REDUITE >> 31 tours effectués sur les 56 prévus, soit 171,833 km
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 22 Jenson Button Brawn GP Mercedes 31 55'30"622 185,731 km/h
2 6 Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 31 55'53"344 + 0'22"722 184,472 km/h
3 10 Timo Glock Toyota Toyota 31 55'54"135 + 0'23"513 184,429 km/h
4 9 Jarno Trulli Toyota Toyota 31 56'16"795 + 0'46"173 183,191 km/h
5 23 Rubens Barrichello Brawn GP Mercedes 31 56'17"982 + 0'47"360 183,127 km/h
6 14 Mark Webber Red Bull Renault 31 56'22"955 + 0'52"333 182,858 km/h
7 1 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 31 56'31"355 + 1'00"733 182,405 km/h
8 16 Nico Rosberg Williams Toyota 31 56'42"198 + 1'11"576 181,823 km/h
9 3 Felipe Massa Ferrari Ferrari 31 56'47"554 + 1'16"932 181,537 km/h
10 11 Sébastien Bourdais Toro Rosso Ferrari 31 57'12"786 + 1'42"164 180,203 km/h
11 7 Fernando Alonso Renault Renault 31 57'20"044 + 1'49"422 179,823 km/h
12 17 Kazuki Nakajima Williams Toyota 31 57'26"752 + 1'56"130 179,473 km/h
13 8 Nelsinho Piquet Renault Renault 31 57'27"335 + 1'56"713 179,443 km/h
14 4 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 31 57'53"463 + 2'22"841 178,093 km/h
15 15 Sebastian Vettel Red Bull Renault 30 54'03"504 + 1 tour 184,567 km/h
16 12 Sébastien Buemi Toro Rosso Ferrari 30 54'30"736 + 1 tour 183,030 km/h
17 20 Adrian Sutil Force India Mercedes 30 55'58"426 + 1 tour 178,251 km/h
18 21 Giancarlo Fisichella Force India Mercedes 29 53'16"065 + 2 tours 181,063 km/h
AB 5 Robert Kubica BMW Sauber BMW 1 moteur
AB 2 Heikki Kovalainen McLaren Mercedes 0 tête-à-queue
Barême des points: 1er = 5 | 2ème = 4 | 3ème = 3 | 4ème = 2,5 | 5ème = 2 | 6ème = 1,5 | 7ème = 1 | 8ème = 0,5
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Vettel (tête-à-queue), Buemi (tête-à-queue) et Fisichella (tête-à-queue) sont classés mais non arrivés

Drapeau rouge à Sepang, Jenson Button vainqueur

A-
A
A+
J. Button (Brawn GP)J. Button (Brawn GP)
N. Heidfeld (BMW Sauber)N. Heidfeld (BMW Sauber)
T. Glock (Toyota)T. Glock (Toyota)
J. Trulli (Toyota)J. Trulli (Toyota)
Un ciel nuageux mais des températures toujours très élevées étaient au rendez-vous à Sepang pour le départ du Grand Prix de Malaisie.

Les nuages avaient un peu plus obscurcis l'horizon lorsque les 20 pilotes qualifiés terminaient le tour de formation.

A l'extinction des feu rouge, Nico Rosberg prenait l'avantage sur Button. Derrière, Trulli passait Jenson à la sortie du premier virage.

Le meilleur départ était réalisé par Alonso, qui bondissait de la 9ème à la 3ème place. Button parvenait à reprendre l'avantage sur la Renault quelques virage plus loin.

Dans le peloton, Heikki Kovalainen ne terminait même pas le 1er tour, sa McLaren-Mercedes plantée dans les graviers. Buemi revenait au stand à la fin du premier tour pour y changer le museau avant de sa Toro Rosso. Pour Robert Kubica, la course prenait fin prématurément - la faute à un problème mécanique à bord de la BMW Sauber.

Au début du 5ème tour, Rosberg menait les débats suivi par Trulli (+ 1"9), Button (+ 3"1), Barrichello (+ 9"5), Alonso (+ 14"0), Räikkönen (+ 14"4), Webber (+ 15"0), Glock (+ 16"0), Heidfeld (+ 18"2) et Vettel (+ 18"4).

Une sortie trop au large d'un virage de Nick Heidfeld ouvrait la porte à Vettel et Hamilton.

Pressé par la Ferrari de Kimi Räikkönen, la Renault de Fernando Alonso finissait par céder aux assauts du Finlandais au 11ème tour. L'Espagnol était immédiatement pris en chasse par la Red Bull de Webber et la Toyota de Glock.

Vettel - alors 9ème - sera le premier à rejoindre les stand à la fin du 13ème tour pour effectuer son premier ravitaillement. Sebastian repartait 17ème. Le leader - Rosberg - passait refaire le plein et changer de pneus au début du 15ème tour. Nico reprenait la course en 5ème position.

Après deux tours en tête, Trulli regagnait à son tour les stands et laissait les commandes de la course aux deux Brawn GP: Button devant Barrichello. Jenson parvenait à ressortir de son premier pit-stop toujours aux commandes, devant la Williams de Rosberg et la Toyota de Trulli.

Dans le ciel, les nuages se faisaient de plus en plus menaçant, et ce sont des pneus pluies que montaient les mécaniciens de la Scuderia Ferrari sur la monoplace de Kimi Räikkönen au 17ème tour. Un coup de poker manqué, l'orage tant attendu préférant contourner le circuit de Sepang.

Il faudra attendre le 21ème passage pour apercevoir les premières gouttes de pluie. Fernando Alonso était le premier à se faire piéger, mais Fernando parvenait à récupérer le contrôle de sa Renault. Les pilotes plongeaient immédiatement dans les stands monter des pneus plus adéquats.

Sur une piste humide, mais pas complètement inondée, le trio de tête - Button, Rosberg, Trulli - continuait à un rythme soutenu.

Dans le peloton, Mark Webber s'attaquait successivement à Lewis Hamilton et Nick Heidfeld pour s'emparer de la 4ème place. Timo Glock se frayait également un chemin vers l'avant du peloton où Barrichello se débarrassait de Trulli - visiblement en délicatesse avec ses pneus.

Plusieurs pilotes - qui avaient optés pour des pluies plutôt que les intermédiaires - devaient revenir au stand changer de pneus une fois de plus... au moment où la pluie s'intensifiait, et se transformait en orage!

Des trombes d'eaux s'abattaient peu à peu sur le circuit de Sepang, les pilotes devant revenir à leur stands pour monter des pneus extrêmes. Fisichella, Buemi et Vettel seront les principales victime de l'ondée.

Les conditions devenaient vite impraticables et obligeait la voiture de sécurité à intervenir avant que les officiels décident de brandir le drapeau rouge après 33 des 56 tours à parcourir...

La direction de course attendra l'accalmie et que l'hélicoptère médical puisse reprendre son envol pour relancer la course - mais la pluie discontinue et la luminosité de plus en plus faibles en fin d'après-midi - à 19h, heure locale - n'allait pas le permettre.

Dans ce cas, le résultat final de la course doit être le classement des pilotes deux tours avant l'entrée en piste de la voiture de sécurité, soit au 31ème tour. Jenson Button était donc déclaré vainqueur du Grand Prix de Malaisie - un deuxième succès consécutif pour le pilote de l'équipe Brawn GP, invaincue depuis ses débuts en F1. La BMW Sauber de Nick Heidfeld - 2ème - et la Toyota de Timo Glock - 3ème - accèdent également au podium.

D'après l'article 6.5 du règlement sportif de la FIA, seulement la moitié des points seront attribués aux pilotes, car moins de 75% de la distance de la course a été parcourue.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.