En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Article à la Une

Article à la Une

Le coup de gueule d'Alain Prost sur son départ d'Alpine

Mardi
18 Janvier 2022 - 12h00
photo Prost travaillait pour l'écurie française depuis 2015
Démissionnaire de son poste de directeur non-exécutif de l'écurie Alpine, Alain Prost a réglé ses comptes avec le patron de l'écurie française.

Alain Prost et Alpine, c'est fini. Arrivé au sein du constructeur français au moment du retour de Renault en Formule 1, fin 2015, le quadruple Champion du monde, ambassadeur puis directeur non-exécutif de l'écurie, a décidé de claquer la porte. Un départ qui intervient seulement quatre jours après celui de Marcin Budkowski, le directeur exécutif d'Alpine.

Et à l'en croire, ces départs sont essentiellement liés à Laurent Rossi, le grand patron de l'écurie. "Lorsque le patron de l'équipe ne vous dit même plus bonjour en arrivant au circuit, c'est qu'il n'y a plus de plaisir. Il n'y a même plus de respect. Et là, ça ne peut plus marcher", a-t-il ainsi confié dans une interview accordée à L'Equipe au sujet du successeur du très apprécié Cyril Abiteboul. "La volonté de Laurent Rossi, c'est d'être seul, de ne pas être pollué par qui que ce soit, a renchéri Alain Prost. Il m'a d'ailleurs dit lui-même qu'il n'avait plus besoin de conseiller. C'était au Qatar, mais il m'a quand même proposé un contrat à Abu Dhabi, que j'ai refusé. Il faut quand même dire que c'est un projet auquel je croyais et je crois encore, un projet ambitieux qui a redonné une motivation incroyable au niveau du groupe. Mais désormais, il y a une vraie volonté de mettre à l'écart beaucoup de monde. Laurent Rossi veut toute la lumière."

"Je sentais qu'il y avait beaucoup de jalousie"

La saison dernière a d'ailleurs été difficile à vivre pour l'ancien pilote McLaren. "La saison 2021 a été très perturbante pour moi dans la mesure où j'ai senti que les anciens devaient s'en aller", a-t-il renchéri. "Je n'étais plus impliqué dans les décisions, parfois je ne les partageais pas, même pas du tout, mais je devais continuer de véhiculer la parole officielle. Même en tant que membre du conseil d'administration, je découvrais certaines décisions à la dernière minute. On peut ne pas être écouté, mais être au moins averti à temps. C'est une question de respect. Les relations se sont de plus en plus compliquées, je sentais qu'il y avait beaucoup de jalousie."

A en croire Auto Hebdo, l'ancien PDG d'Aston Martin F1 Team Otmar Szafnauer est désormais attendu chez Alpine, et pourrait arriver avec un nouveau sponsor, BWT, une entreprise de filtrage de l'eau.
source: Sports.fr

Les derniers articles du paddock

voir les articles précédents
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Statistiques ::.
>> Découvrez en détails tous les chiffres de la F1 mis à jour après chaque course!
calculatrice • Grands Prix, pilotes, écuries, moteurs, pneumatiques... vous saurez tout sur les différents participants.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.