En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » Grand Prix du Canada » Classement

Grand Prix du Canada

Montréal - Résultats de la course

Dimanche 13 Juin 2004
18h30 - 20h00
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 70 1h28'24"803 207,165 km/h
DQ 4 Ralf Schumacher Williams BMW 70 1h28'25"865 + 0'01"062 207,124 km/h
2 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 70 1h28'29"911 + 0'05"108 206,966 km/h
3 9 Jenson Button BAR Honda 70 1h28'45"212 + 0'20"409 206,372 km/h
DQ 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 70 1h28'46"003 + 0'21"200 206,341 km/h
4 11 Giancarlo Fisichella Sauber Petronas 69 1h28'44"952 + 1 tour 203,433 km/h
5 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 69 1h29'05"165 + 1 tour 202,664 km/h
DQ 16 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 69 1h29'09"640 + 1 tour 202,494 km/h
6 5 David Coulthard McLaren Mercedes 69 1h29'11"637 + 1 tour 202,419 km/h
DQ 17 Olivier Panis Toyota Toyota 69 1h29'31"939 + 1 tour 201,654 km/h
7 19 Timo Glock Jordan Ford Cosworth 68 1h29'10"219 + 2 tours 199,538 km/h
8 18 Nick Heidfeld Jordan Ford Cosworth 68 1h29'10"556 + 2 tours 199,526 km/h
9 15 Christian Klien Jaguar Ford Cosworth 67 1h29'03"252 + 3 tours 196,860 km/h
10 21 Zsolt Baumgartner Minardi Ford Cosworth 66 1h29'25"857 + 4 tours 193,105 km/h
AB 12 Felipe Massa Sauber Petronas 62 accident
AB 10 Takuma Sato BAR Honda 48 moteur
AB 8 Fernando Alonso Renault Renault 44 transmission
AB 20 Gianmaria Bruni Minardi Ford Cosworth 30 boîte de vitesses
AB 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 6 suspension
AB 7 Jarno Trulli Renault Renault 0 transmission
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Les deux Williams (2ème et 5ème) et les deux Toyota (8ème et 10ème) ont été disqualifiées pour écopes de freins non conformes

Duel des Schumacher, l'aîné bat le cadet

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
G. Fisichella (Sauber)G. Fisichella (Sauber)
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
D. Coulthard (McLaren)D. Coulthard (McLaren)
Takuma Sato et Gianmaria Bruni s'élançant de l'allée des stands, ce sont donc dix-huit monoplaces qui viennent se mettre sous les ordres du starter. Ralf Schumacher est en pole position, Jenson Button à ses côtés. Trulli et Montoya se partagent la seconde ligne alors que Michael Schumacher n'est que sixième sur la grille de départ.

Dès l'extinction des feux, c'est Ralf Schumacher qui se porte au commandement devant Button, Alonso, Montoya et Michael Schumacher. Quant à Jarno Trulli, il ne fera que quelques centaines de mètres en course, sa Renault refusant d'aller plus loin. Dans le peloton, David Coulthard part en tête-à-queue et sème la pagaille mais seul Webber semble avoir été la victime de cette cabriole. La Jaguar de l'Australien étant obligée de repasser par son stand avant d'abandonner un peu plus tard.

Le classement au 4ème passage: Ralf Schumacher, Jenson Button, Fernando Alonso, Juan Pablo Montoya, Michael Schumacher, Kimi Räikkönen, Rubens Barrichello, Cristiano Da Matta, Olivier Panis, Nick Heidfeld, Giancarlo Fisichella, Timo Glock, David Coulthard, Takuma Sato, Christian Klien, Felipe Massa, Zsolt Baumgartner, Gianmaria Bruni et Mark Webber.

En tête de la course, la Williams-BMW dicte sa loi et au 8ème tour, compte 2,5 secondes d'avance sur son second Jenson Button et 5,8 secondes sur Michael Schumacher, le cinquième. Mais à ce moment-là de la course, c'est Rubens Barrichello le plus rapide, lui qui vient de doubler Kimi Räikkönen pour s'installer en 6ème position.

Kimi Räikkönen est le premier à s'arrêter pour ravitailler, au 12ème tour. Montoya et Button rentrent au 13ème tour. Le leader Ralf Schumacher ravitaille sa Williams au 15ème tour, laissant Fernando Alonso en tête de la course, devant les deux Ferrari de Michael Schumacher et Rubens Barrichello qui roulent en formation.

Fernando Alonso ravitaille au 16ème tour mais cet arrêt s'éternise durant près de 16 secondes. C'est bien sûr une très mauvaise affaire pour lui. Barrichello s'arrête au 18ème tour, Michael Schumacher dès la boucle suivante et pour ces deux-là, cela se passe très bien puisque l'un et l'autre améliorent leur classement.

Le Top 10 au 20ème passage: Ralf Schumacher, Jenson Button (+4"), Michael Schumacher (+7"), Juan Pablo Montoya (+9"), Rubens Barrichello (+10"), Fernando Alonso (+15"), Olivier Panis, Nick Heidfeld, Giancarlo Fisichella et Kimi Räikkönen.

En tête de la course, Ralf Schumacher maintient Jenson Button à près de 3 secondes derrière lui alors que Michael Schumacher ne cesse de perdre du terrain sur les hommes de tête et se retrouve même sous la menace de Juan Pablo Montoya à partir du 26ème tour. A ce moment-là de la course, le Colombien est bien plus rapide que l'Allemand mais ne parviendra pas à prendre l'avantage. Juan Pablo rentrera finalement à son stand pour ravitailler pour la seconde fois, au 30ème tour.

Jenson Button effectue son second ravitaillement au 31ème tour, Ralf Schumacher au 32ème. Ce sont dès lors les deux Ferrari qui se retrouvent en tête de la course, devant Ralf Schumacher, Fernando Alonso, Jenson Button et Juan Pablo Montoya. C'est la stratégie des uns et des autres qui décidera du vainqueur.

Au lieu de rester sagement dans le sillage de son leader, Rubens Barrichello se montre menaçant pour Michael Schumacher et vient de temps en temps se montrer dans ses rétroviseurs. Il est évident que le Brésilien est plus rapide que son chef de file mais va-t-il prendre le risque de l'attaquer?

Rubens rentre pour son dernier ravitaillement au 44ème tour alors qu'au même moment, Fernando Alonso est contraint à l'abandon. Michael Schumacher rentre pour la dernière fois au 46ème tour tandis que son équipier Barrichello fait une petite incursion hors piste.

Ralf Schumacher effectue son troisième et dernier ravitaillement au 48ème tour, Button et Montoya dès la boucle suivante. Et c'est sous la conduite du leader Michael Schumacher que tout ce petit monde reprend la course. Son frère Ralf est second et devance Barrichello, Button, Montoya, Räikkönen, Fisichella et Da Matta. Pour la petite histoire, le moteur Honda de la BAR de Takuma Sato a explosé dans un grand panache de fumée, pour la troisième fois consécutive depuis le Grand Prix d'Europe.

Michael Schumacher contrôle la course lors des derniers tours et signe sa septième victoire à Montréal. Le sextuple Champion du monde devance son frère Ralf et son équipier Rubens Barrichello. Viennent ensuite Button, Montoya, Fisichella, Da Matta et Coulthard.

Pour la Scuderia Ferrari, il s'agit là d'une belle victoire stratégique. Quant à l'équipe Williams-BMW, elle a montré un autre visage ce week-end en dominant en course, grâce à Ralf Schumacher, les Renault et les BAR... mais pas encore la Ferrari. Ce sera peut-être pour la prochaine fois...


Mise à jour: Williams-BMW et Toyota disqualifiés!
Les commissaires ont décidé d'exclure les Williams-BMW et les Toyota du Grand Prix du Canada de F1, dimanche soir à Montréal, a annoncé la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA).

Ralf Schumacher et Juan Pablo Montoya (Williams-BMW), respectivement deuxième et cinquième de la course, ainsi que Cristiano Da Matta et Olivier Panis (Toyota), huitième et dixième, ont été disqualifiés, leurs voitures ayant été reconnues non conformes.

Les écopes de freins des quatre voitures ne répondaient pas aux dimensions réglementaires. "C'est une faute. Il n'y avait aucune intention de tricher. Nous acceptons la décision de la FIA", a déclaré Sam Michael, directeur technique de Williams-BMW.

Après avoir entendu les représentants des équipes et une longue délibération, les commissaires communiquaient leur jugement près de quatre heures après la fin de la course remportée par Michael Schumacher (Ferrari).

Ces disqualifications permettaient à Ferrari de réaliser le "doublé", Rubens Barrichello récupérant la deuxième place, tandis que Jenson Button (BAR-Honda) obtenait un nouveau podium avec la troisième place.

Elles bénéficiaient aussi aux McLaren-Mercedes, de Kimi Räikkönen (5ème) et David Coulthard (6ème), à la Sauber-Petronas de Giancarlo Fisichella (4ème) et aux Jordan-Ford de Timo Glock (7ème) et Nick Heidfeld (8ème), qui marquaient ainsi de précieux points.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.