En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » Grand Prix des Etats-Unis » Classement

Grand Prix des Etats-Unis

Indianapolis - Résultats de la course

Dimanche 20 Juin 2004
19h00 - 20h45
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 73 1h40'29"914 182,699 km/h
2 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 73 1h40'32"864 + 0'02"950 182,609 km/h
3 10 Takuma Sato BAR Honda 73 1h40'51"950 + 0'22"036 182,033 km/h
4 7 Jarno Trulli Renault Renault 73 1h41'04"458 + 0'34"544 181,658 km/h
5 17 Olivier Panis Toyota Toyota 73 1h41'07"448 + 0'37"534 181,569 km/h
6 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 72 1h40'57"710 + 1 tour 179,369 km/h
7 5 David Coulthard McLaren Mercedes 72 1h41'24"532 + 1 tour 178,578 km/h
8 21 Zsolt Baumgartner Minardi Ford Cosworth 70 1h40'44"850 + 3 tours 174,758 km/h
9 11 Giancarlo Fisichella Sauber Petronas 65 1h34'00"119 + 8 tours 173,920 km/h
AB 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 60 pression d'huile
DQ 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 57 drapeau noir
AB 18 Nick Heidfeld Jordan Ford Cosworth 43 moteur
AB 9 Jenson Button BAR Honda 26 boîte de vitesses
AB 16 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 17 boîte de vitesses
AB 4 Ralf Schumacher Williams BMW 9 accident
AB 8 Fernando Alonso Renault Renault 8 crevaison
AB 15 Christian Klien Jaguar Ford Cosworth 0 accrochage
AB 12 Felipe Massa Sauber Petronas 0 accrochage
AB 19 Giorgio Pantano Jordan Ford Cosworth 0 accrochage
AB 20 Gianmaria Bruni Minardi Ford Cosworth 0 accrochage
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Fisichella (hydraulique) est classé mais non arrivé
Montoya a été exclu pour avoir changé de voiture après le départ du tour de chauffe

M. Schumacher, comme d'habitude

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
T. Sato (BAR)T. Sato (BAR)
J. Trulli (Renault)J. Trulli (Renault)
O. Panis (Toyota)O. Panis (Toyota)
Comment battre l'armada rouge et plus particulièrement Michael Schumacher, son leader incontesté? A quelques minutes du départ de ce Grand Prix des Etats-Unis, c'est la question que se posaient Sato, Button, Alonso, Trulli, Montoya et Ralf Schumacher. Mais chacun de ces pilotes devra finalement abandonner toute prétention à la victoire, pour une raison ou une autre...

Ils sont 19 à venir s'aligner sur la grille de départ car la Williams de Juan Pablo Montoya n'a pas voulu démarrer lors du départ du tour de formation. Le Colombien pourra néanmoins participer à la course mais au volant de sa voiture de réserve et en partant de l'allée des stands.

A l'extinction des feux, Rubens Barrichello s'élance parfaitement mais Michael Schumacher traverse toute la largeur de la piste et se précipite comme un furieux sur la BAR-Honda de Takuma Sato pour l'empêcher de prendre la seconde place.

Quant à Alonso, il a pris un départ exceptionnel et pointait à la troisième place dès le second virage. Grosse confusion à l'arrière du peloton avec un accrochage entre Klien, Massa, Pantano et Bruni. La voiture de sécurité entre immédiatement en action.

Le classement derrière cette voiture de sécurité: Rubens Barrichello, Michael Schumacher, Fernando Alonso, Takuma Sato, Kimi Räikkönen, Jenson Button, Ralf Schumacher, Olivier Panis, Mark Webber, David Coulthard, Jarno Trulli, Nick Heidfeld, Zsolt Baumgartner, Juan Pablo Montoya, Giancarlo Fisichella et Cristiano Da Matta.

La voiture de sécurité s'efface à l'entame du 5ème tour et Michael Schumacher passe immédiatement à l'offensive et double son équipier au milieu de la ligne droite principale. Rubens n'a pas l'air de résister énormément. Incroyable mais vrai, Michael Schumacher est passé en tête de la course sans même suer!

Les deux Ferrari prennent un peu plus d'une seconde au tour sur la Renault de Fernando Alonso mais au 9ème tour, le pneu arrière droit de l'Espagnol explose et la Renault vient se fracasser sur le mur, au freinage du premier virage. Au tour suivant, c'est Ralf Schumacher qui vient exploser sa Williams à la fin du banking. Ralf est coincé dans sa voiture, au beau milieu de la ligne droite et doit attendre près de deux minutes avant que quelqu'un daigne aller voir ce qu'il a.

Profitant de l'entrée en action de la voiture de sécurité, les deux Ferrari ont rejoint leur stand pour ravitailler mais les deux BAR-Honda restent en piste. C'est une grosse erreur stratégique de l'équipe BAR qui n'a pas profité de cette voiture de sécurité pour ravitailler.

Le classement au 15ème tour, derrière le voiture de sécurité: Michael Schumacher, Takuma Sato, Jenson Button, Mark Webber, Juan Pablo Montoya, Kimi Räikkönen, Rubens Barrichello, Jarno Trulli, Olivier Panis, Nick Heidfeld, Giancarlo Fisichella, David Coulthard, Cristiano Da Matta et Zsolt Baumgartner.

La course est relancée à l'entame du 19ème tour, sous la conduite de Michael Schumacher qui devance les deux BAR-Honda de Takuma Sato et Jenson Button. Ce dernier ravitaillera pour la première fois au 24ème tour, son équipier Sato le fera dès la boucle suivante. Au 26ème tour, Button et Sato sont à plus de 20 secondes du leader Michael Schumacher et totalement englués dans le trafic. Pour Button ce sera encore pire puisqu'il doit abandonner au 27ème tour...

Le classement au 36ème tour, alors que tout le monde a ravitaillé au moins une fois: Michael Schumacher, Rubens Barrichello (+13"4), Jarno Trulli (+20"9), Olivier Panis (+28"2), Takuma Sato (+30"6), Juan Pablo Montoya (+33"2), Nick Heidfeld (+48"), Giancarlo Fisichella (+50"8), David Coulthard (+51"5), Mark Webber (+52"9), Zsolt Baumgartner (+1 tour) et Kimi Räikkönen (+1 tour).

En tête de la course, les deux Ferrari mènent sans forcer l'allure, Michael Schumacher devant Rubens Barrichello. Jarno Trulli est troisième et compte 23 secondes de retard, alors que Takuma Sato est 4ème mais 15 secondes plus loin.

Michael Schumacher ravitaille pour la seconde et dernière fois au 42ème tour, Takuma Sato au 45ème, Trulli au 46ème, Panis et Coulthard au 47ème, et enfin Barrichello au 50ème tour alors qu'il avait 22,6 secondes d'avance sur Schumacher. Rubens reprend la course dans le sillage immédiat. Barrichello attaque son équipier mais ce dernier lui ferme la porte de manière très autoritaire. Rubens n'attaquera plus son équipier avant l'arrivée de la course et les deux Ferrari rouleront en formation.

Juan Pablo Montoya ravitaille sa Williams-BMW pour la seconde fois au 57ème tour et cela oblige le Colombien à laisser passer Trulli et Sato. Juan Pablo reprend la course en cinquième position mais il n'est pas au bout de ses peines puisqu'il est exclu de celle-ci pour avoir changé de voiture après le départ du tour de chauffe. La direction de course a eu besoin de 85 minutes pour prendre cette décision! On aura tout vu aujourd'hui...

Au 62ème tour, Takuma Sato passe à l'attaque de Jarno Trulli en fin de ligne droite, dans un style qui n'appartient qu'à lui. Le Japonais force en effet le passage et oblige l'Italien à l'accompagner faire un tour sur la pelouse. Sato est sur le podium mais sa manœuvre pour y arriver est discutable...

La Scuderia Ferrari signe donc son sixième doublé de la saison et dans l'ordre puisque Rubens Barrichello est très sagement resté dans l'ombre de son leader qui signe ici sa huitième victoire en neuf courses.

Quant à Takuma Sato, il est sur la dernière marche du podium et devance Trulli, Panis, Räikkönen, Coulthard et le Hongrois Baumgartner qui marque un point pour Minardi. C'est une très bonne nouvelle pour la petite Scuderia.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Flux RSS ::.
>> Soyez averti des changements apportés sur le site ou des messages postés sur le forum!
RSS • Abonnez-vous à nos différents Flux RSS!
.:: Publicité ::.