En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » Grand Prix de Grande-Bretagne » Classement

Grand Prix de Grande-Bretagne

Silverstone - Résultats de la course

Dimanche 11 Juillet 2004
14h00 - 15h25
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 60 1h24'42"700 218,403 km/h
2 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 60 1h24'44"830 + 0'02"130 218,312 km/h
3 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 60 1h24'45"814 + 0'03"114 218,269 km/h
4 9 Jenson Button BAR Honda 60 1h24'53"383 + 0'10"683 217,945 km/h
5 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 60 1h24'54"873 + 0'12"173 217,881 km/h
6 11 Giancarlo Fisichella Sauber Petronas 60 1h24'55"588 + 0'12"888 217,851 km/h
7 5 David Coulthard McLaren Mercedes 60 1h25'02"368 + 0'19"668 217,561 km/h
8 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 60 1h25'06"401 + 0'23"701 217,390 km/h
9 12 Felipe Massa Sauber Petronas 60 1h25'06"723 + 0'24"023 217,376 km/h
10 8 Fernando Alonso Renault Renault 60 1h25'07"535 + 0'24"835 217,341 km/h
11 10 Takuma Sato BAR Honda 60 1h25'16"436 + 0'33"736 216,963 km/h
12 4 Marc Gené Williams BMW 60 1h25'17"003 + 0'34"303 216,939 km/h
13 16 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 59 1h25'19"903 + 1 tour 213,201 km/h
14 15 Christian Klien Jaguar Ford Cosworth 59 1h25'20"971 + 1 tour 213,157 km/h
15 18 Nick Heidfeld Jordan Ford Cosworth 59 1h25'29"729 + 1 tour 212,793 km/h
16 20 Gianmaria Bruni Minardi Ford Cosworth 56 1h25'12"423 + 4 tours 202,653 km/h
AB 19 Giorgio Pantano Jordan Ford Cosworth 47 tête-à-queue
AB 7 Jarno Trulli Renault Renault 39 accident
AB 21 Zsolt Baumgartner Minardi Ford Cosworth 29 moteur
AB 17 Olivier Panis Toyota Toyota 16 extincteur
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

La 80ème victoire de M. Schumacher

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
G. Fisichella (Sauber)G. Fisichella (Sauber)
On s'attendait à une lutte de toute beauté pour la victoire, lors de ce Grand Prix de Grande-Bretagne, et nos attentes n'ont pas été déçues. Bien sûr, le résultat final a un parfum de déjà vu mais cette victoire, la dixième de sa saison, Michael Schumacher a dû aller la chercher après un sprint de près de 90 minutes. Ce succès est stratégique, une fois de plus, mais pas seulement car d'autres évènements, parfois à la limite du tragique, ont pimenté cette bataille d'Angleterre.

A l'extinction des feux, Kimi Räikkönen s'élance parfaitement et prend la tête de la course. Suivent derrière le Finlandais, Barrichello, Button, Schumacher, Trulli, Coulthard, Sato, Montoya, Webber, Massa et Gené. Olivier Panis est 18ème.

Kimi Räikkönen a pris un avantage de 3"5 dès le premier tour. Le Finlandais est à l'attaque dans tous les virages. Un peu plus loin dans le peloton, Montoya reprend l'avantage sur Sato qui l'avait doublé peu après le départ.

Le classement au 7ème tour: Kimi Räikkönen, Rubens Barrichello (+3"8), Jenson Button (+6"3), Michael Schumacher (+7"2), Jarno Trulli (+13"7), David Coulthard (+14"2), Juan Pablo Montoya (+15"), Takuma Sato (+18"3), Mark Webber (+19"5), Felipe Massa (+20"4), Marc Gené (+21"2), Fernando Alonso (+21"6), Cristiano Da Matta (+25"6), Christian Klien (+28"5), Giancarlo Fisichella (+30"4), Giorgio Pantano (+32"6), Nick Heidfeld (+35"2), Olivier Panis (+37"4), Gianmaria Bruni (+50"3) et Zsolt Baumgartner (+51"9).

Alors que c'est maintenant Rubens Barrichello le plus rapide en course, Fernando Alonso est le premier à rentrer pour son ravitaillement au 8ème tour. Rubens Barrichello et Marc Gené imitent l'Espagnol de Renault dès la boucle suivante. David Coulthard ravitaille au 10ème tour, Räikkönen, Button et Montoya au 11ème.

C'est donc la Ferrari de Michael Schumacher qui se retrouve en tête de la course et c'est aussi le plus rapide en piste au 12ème tour. Quant à Räikkönen, il n'a pas de chance car il a repris la course derrière Takuma Sato et il perd beaucoup de temps. Le Finlandais tente de doubler le Japonais et il y parvient au 13ème passage en bout de ligne droite.

Jarno Trulli ravitaille pour la première fois au 13ème tour et c'est toujours Michael Schumacher le plus rapide en piste. Le Champion du monde tourne aussi vite qu'en qualification alors qu'il a des pneus qui ont déjà parcouru près de 70 kilomètres. Une fois de plus, les performances de la Ferrari F2004 sont très impressionnantes.

Michael Schumacher ravitaille pour la première fois au 15ème tour et il remonte en piste tout juste devant la McLaren de Kimi Räikkönen. La messe semble dite pour la victoire. C'est bien sûr le Champion du monde en titre qui fait la bonne opération de ce début de course alors que Rubens Barrichello à perdu sa troisième place en faveur de Jenson Button. La Toyota d'Olivier Panis n'ira malheureusement pas plus loin que le 18ème tour... son extincteur s'étant déclenché dans sa voiture. Un week-end à oublié pour le Français.

Le Top 12 au 20ème tour: Michael Schumacher, Kimi Räikkönen (+1"1), Jenson Button (+8"4), Rubens Barrichello (+9"8), Giancarlo Fisichella (+13"4), Juan Pablo Montoya (+23"7), David Coulthard (+25"7), Jarno Trulli (+32"2), Mark Webber (+36"4), Fernando Alonso (+36"6) et Marc Gené (+37"6). Seul Giancarlo Fisichella n'a pas encore ravitaillé mais le rythme en course de sa Sauber est tout simplement étonnant. Fisichella ravitaille finalement au 23ème tour et reprend la course au huitième rang.

En tête de la course, Kimi Räikkönen est dans le sillage immédiat de la Ferrari de Schumacher qui est bien plus lent que lors de son premier relais. Le Champion du monde boucle son 23ème tour en 1'21"286 et le 24ème en 1'20"742, ce qui est particulièrement lent. A ce moment-là de la course, la Williams-BMW de Montoya et la BAR-Honda de Button sont plus rapides que la Ferrari du Champion du monde.

Pendant que Räikkönen taquine plus que jamais Schumacher et alors que Montoya est toujours le plus rapide en piste, Fernando Alonso et Marc Gené ravitaillent pour la seconde fois au 25ème tour. Jenson Button ravitaille pour la deuxième fois au 27ème tour, Räikkönen et Barrichello au 28ème, Montoya au 29ème, Coulthard au 30ème, Trulli au 32ème, Sato au 35ème et enfin Schumacher au 37ème.

Le Top 12 au 38ème passage: Michael Schumacher, Kimi Räikkönen (+0"7), Rubens Barrichello (+4"4), Jenson Button (+12"6), Giancarlo Fisichella (+24"6), Juan Pablo Montoya (+27"1), Felipe Massa (+35"2), David Coulthard (+38"), Jarno Trulli (+49"6), Fernando Alonso (+53"5), Mark Webber (+56"7) et Marc Gené (+60"6). Seul Giancarlo Fisichella n'a pas encore ravitaillé pour la seconde fois.

Au 40ème tour, Jarno Trulli sort très violemment de la piste à la fin de la ligne droite des stands, suite à ce qui ressemble à une rupture de suspension. L'Italien détruit sa Renault contre le mur de pneus et le directeur de la course décide de faire entrer la voiture de sécurité en piste. Jarno Trulli sort sain et sauf de ce terrible accident mais c'est un véritable miracle...

Kimi Räikkönen, Rubens Barrichello, Jenson Button, Giancarlo Fisichella, Juan Pablo Montoya, David Coulthard, Fernando Alonso et Marc Gené profitent de l'intervention de la voiture de sécurité pour ravitailler une dernière fois, ce que ne fait pas Michael Schumacher qui reste en course. La voiture de sécurité libère le peloton au 45ème tour et Räikkönen ne tarde pas à passer à l'attaque de la Ferrari de Schumacher. Barrichello est troisième et devance Button, Montoya, Fisichella, Coulthard, Webber, Massa, Alonso, etc... Il reste 15 tours!

En tête de la course, Kimi Räikkönen, avec des pneus neufs, n'arrive pas à suivre le rythme de Michael Schumacher et perd près d'une demi-seconde sur lui. Quant à Rubens Barrichello, il grappille peu à peu son retard sur la McLaren du Finlandais. A noter la performance exceptionnelle de Giancarlo Fisichella qui est tout à fait dans le rythme des hommes de tête et ce depuis le début de la course. C'est tout simplement incroyable et cela démontre une fois de plus que l'Italien a un immense talent mais aussi que la Sauber a bien progressé.

A l'issue de ce Grand Prix de Grande-Bretagne, Michael Schumacher remporte donc le 10ème succès de sa saison et le 80ème de sa carrière. Kimi Räikkönen décroche la seconde place en résistant jusqu'au bout à un Rubens Barrichello déchaîné mais qui devra se contenter de la troisième marche du podium. Suivent Button, Montoya, Fisichella, Coulthard et Webber.

On peut encore noter la bonne course de Montoya dont on n'imaginait pas qu'il allait être en aussi bonne forme aujourd'hui. Mais en dehors de Michael Schumacher, l'homme de la course est probablement Giancarlo Fisichella qui est parti de la dernière ligne et qui termine à une très belle sixième place.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Site Mobile ::.
>> Suivez toute l'actualité de la Formule 1 où que vous soyez!
mobile • Connectez-vous sur notre mobile à l'adresse:
mobile.zonef1.com
.:: Publicité ::.