En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2008 » Grand Prix de Monaco » Classement

Grand Prix de Monaco

Monaco - Résultats de la course

Dimanche 25 Mai 2008
14h00 - 16h05
DISTANCE REDUITE >> 76 tours effectués sur les 78 prévus, soit 253,840 km
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 22 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 76 2h00'42"742 126,171 km/h
2 4 Robert Kubica BMW Sauber BMW 76 2h00'45"806 + 0'03"064 126,118 km/h
3 2 Felipe Massa Ferrari Ferrari 76 2h00'47"553 + 0'04"811 126,087 km/h
4 10 Mark Webber Red Bull Renault 76 2h01'02"037 + 0'19"295 125,836 km/h
5 15 Sebastian Vettel Toro Rosso Ferrari 76 2h01'07"399 + 0'24"657 125,743 km/h
6 17 Rubens Barrichello Honda Honda 76 2h01'11"150 + 0'28"408 125,678 km/h
7 8 Kazuki Nakajima Williams Toyota 76 2h01'12"922 + 0'30"180 125,647 km/h
8 23 Heikki Kovalainen McLaren Mercedes 76 2h01'15"933 + 0'33"191 125,595 km/h
9 1 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 76 2h01'16"534 + 0'33"792 125,585 km/h
10 5 Fernando Alonso Renault Renault 75 2h01'05"210 + 1 tour 124,126 km/h
11 16 Jenson Button Honda Honda 75 2h01'12"175 + 1 tour 124,007 km/h
12 12 Timo Glock Toyota Toyota 75 2h01'14"066 + 1 tour 123,975 km/h
13 11 Jarno Trulli Toyota Toyota 75 2h01'15"217 + 1 tour 123,955 km/h
14 3 Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 72 2h00'55"670 + 4 tours 119,317 km/h
AB 20 Adrian Sutil Force India Ferrari 67 accrochage
AB 7 Nico Rosberg Williams Toyota 59 accident
AB 6 Nelsinho Piquet Renault Renault 47 accident
AB 21 Giancarlo Fisichella Force India Ferrari 36 boîte de vitesses
AB 9 David Coulthard Red Bull Renault 7 accident
AB 14 Sébastien Bourdais Toro Rosso Ferrari 7 accident
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

Hamilton couronné en Principauté

A-
A
A+
L. Hamilton (McLaren)L. Hamilton (McLaren)
R. Kubica (BMW Sauber)R. Kubica (BMW Sauber)
F. Massa (Ferrari)F. Massa (Ferrari)
M. Webber (Red Bull)M. Webber (Red Bull)
S. Vettel (Toro Rosso)S. Vettel (Toro Rosso)
R. Barrichello (Honda)R. Barrichello (Honda)
Certains l'espéraient, d'autres la craignaient, mais la pluie avait bel et bien fait son apparition en Principauté. Une légère averse s'abattait au moment du départ, rendant ainsi les conditions d'adhérence très hasardeuses sur le tourniquet monégasque.

Kovalainen ne parvenait pas à prendre le départ du tour de formation. Heikki était poussé dans la voie des stands d'où le Finlandais allait s'élancer après l'ensemble du peloton.

A l'extinction des feux rouges, Massa conservait l'avantage. Derrière, Hamilton réussissait à s'infiltrer devant Räikkönen. Une touchette entre Heidfeld et Button à la sortie de la Piscine provoquait l'arrêt prématuré de la Honda pour changer le museau avant.

Felipe creusait rapidement un léger écart sur Lewis et Kimi. Un peu plus loin, Kubica - 4ème - devançait Alonso, Rosberg, Trulli, Glock, Heidfeld et Nakajima. Suite à une touchette avec la Renault de Fernando au Loews, Nico Rosberg regagnait le stand Williams dès le 3ème tour pour changer l'aileron avant.

Parti à la faute dans le virage Anthony Noghès au 4ème tour - Timo Glock tapait le rail, mais parvenait à regagner les stands pour y changer le museau avant de sa Toyota. Surprise à la fin du 5ème passage, lorsque Lewis Hamilton revenait au stand McLaren, roue arrière droite endommagée.

Au 6ème passage, Felipe Massa comptait 12 secondes d'avance sur un Räikkönen en grande difficulté, et menacé par Robert Kubica. Juste derrière, Alonso tapait les barrières à Massenet, mais parvenait à poursuivre sa route. Dans la foulée, Coulthard, puis Bourdais imitaient l'Espagnol en haut de la montée de Beau Rivage - ce qui provoquait une première intervention de la voiture de sécurité pour dégager la Red Bull et la Toro Rosso.

La course sera relancée au 10ème tour. La direction de course infligeait alors une pénalité à Räikkönen - sa voiture n'ayant pas été équipée des pneus pour la course 3 minutes avant le départ du tour de formation. Kimi devait donc effectuer un "drive through".

Au 13ème tour - revenu dans le sillage de Nick Heidfeld, Fernando Alonso s'impatientait et lançait sa R28 à l'intérieur de la BMW au virage du Loews. L'accrochage était inévitable, et provoquait un léger embouteillage dans lequel Nico Rosberg cassait une deuxième fois l'aileron avant de sa FW30.

Leader avec 5 secondes d'avance, Felipe Massa tirait soudain tout droit à Sainte Dévote - au début du 15ème tour - ce qui permettait à Kubica de s'emparer de la première place.

Derrière eux, Hamilton accusaient une dizaine de seconde de retard. Heidfeld connaissait alors un souci technique - séquelle de l'incident du Loews - et devait regagner les stands pour permettre aux mécaniciens d'intervenir sur l'aileron avant de sa BMW.

Après 20 tours: Kubica pointait seul en tête +1"8 devant Massa. Plus loin, on retrouvait Hamilton (+11"3), Räikkönen (+14"4), Webber (+39"6), Sutil (+44"6), Trulli (+45"7), Barrichello (+46"5), Nakajima (+50"3) et Piquet (+51"5).

Le leader s'arrêtait au 26ème passage pour effectuer un premier ravitaillement. Au même instant, Räikkönen partait tout droit à Sainte Dévote, et endommageait l'aileron avant de sa F2008.

Au 30ème des 78 tours de course Massa occupait la première place avec 16 secondes de marge sur Hamilton, 28 sur Kubica. Le Brésilien effectuait son ravitaillement au 33ème passage, et parvenait à repartir juste devant la BMW de son rival polonais. Lewis Hamilton héritait ainsi de la première place, et accélérait peu à peu la cadence.

Surprise au 36ème passage où Adrian Sutil et sa Force India signaient le tour le plus rapide en course. Mark Webber lui subtilisera un tour plus tard. Au 38ème tour, Timo Glock partait à la faute à Mirabeau et brisait l'aileron arrière de sa TF108 contre les pneus de protection. Pour Fisichella - en proie à de gros soucis de boîte de vitesses - le calvaire prenait fin au 39ème passage.

A trente tours de l'arrivée, Hamilton devançait Massa de 32 secondes et Kubica de 33. Plus loin on retrouvait Webber (+45"7), Sutil (+51"5) et Räikkönen (+69"3).

Nakajima, Barrichello, Vettel et Piquet complétaient le Top 10 à un tour du leader. Peu après s'être arrêté monter un train de pneus pour le sec - et avoir court-circuité la sortie de la chicane à la Piscine, le petit Piquet terminait sa piètre performance dans les piles de pneus à Sainte Dévote.

Webber - alors 4ème - effectuait son unique arrêt en essence, et repartait avec une Red Bull équipée de pneus pour le sec. Au 53ème tour: Kubica, Sutil, puis Hamilton s'arrêtaient aussi!

En bagarre pour la 11ème place, Kovalainen heurtait l'arrière de la Honda du malheureux Button au freinage de la Nouvelle Chicane dans le 56ème tour. L'un et l'autre parvenaient toutefois à poursuivre leur route tant bien que mal.

A l'issue du dernier passage au stand de Massa - à 20 tours du drapeau à damiers - le Brésilien ne parvenait pas à ressortir devant la BMW de Kubica. En tête, Lewis Hamilton disposait d'une confortable avance sur ses poursuivants: 40 secondes!

Auteur d'un parcours sans faute, Sutil occupait la 4ème place - 18 secondes devant Räikkönen, lui-même poursuivi par Webber, le dernier dans le même tour que le leader.

A 17 tours de l'arrivée, Rosberg perdait brutalement le contrôle de sa Williams à l'entrée de la Piscine et tapait violemment les rails.

Nico s'extirpait fort heureusement indemne des restes de sa FW30. Une nouvelle intervention du "safety-car" était nécessaire pour permettre aux commissaires de dégager l'épave et nettoyer la piste des nombreux débris.

La course était relancée au 67ème tour, à une dizaine de minutes de la limite des deux heures.

Un tour plus tard, Räikkönen perdait le contrôle de sa F2008 à la sortie du Tunnel et harponnait l'arrière de la Force India du malheureux Sutil. Les deux pilotes devaient regagner les stands - y changer le museau avant pour Kimi. Victime innocente de l'accrochage, Adrian devait renoncer la mort dans l'âme.

Le soleil était de retour sur la Principauté lorsque le drapeau à damiers était agité pour saluer la victoire de Lewis Hamilton, la 6ème de sa carrière avec McLaren-Mercedes. Robert Kubica et BMW décrochent la 2ème place devant la Ferrari de Felipe Massa.

Webber et sa Red Bull - 4ème - devancent la Toro Rosso de Vettel et la Honda de Barrichello. Nakajima et Kovalainen se partagent les derniers points en jeu.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.