En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2003 » Grand Prix du Japon » Classement

Grand Prix du Japon

Suzuka - Résultats de la course

Dimanche 12 Octobre 2003
07h30 - 09h00
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 53 1h25'11"743 216,612 km/h
2 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 53 1h25'22"828 + 0'11"085 216,143 km/h
3 5 David Coulthard McLaren Mercedes 53 1h25'23"357 + 0'11"614 216,121 km/h
4 17 Jenson Button BAR Honda 53 1h25'44"849 + 0'33"106 215,218 km/h
5 7 Jarno Trulli Renault Renault 53 1h25'46"012 + 0'34"269 215,169 km/h
6 16 Takuma Sato BAR Honda 53 1h26'03"435 + 0'51"692 214,443 km/h
7 21 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 53 1h26'08"537 + 0'56"794 214,231 km/h
8 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 53 1h26'11"230 + 0'59"487 214,120 km/h
9 9 Nick Heidfeld Sauber Petronas 53 1h26'11"902 + 1'00"159 214,092 km/h
10 20 Olivier Panis Toyota Toyota 53 1h26'13"587 + 1'01"844 214,022 km/h
11 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 53 1h26'22"748 + 1'11"005 213,644 km/h
12 4 Ralf Schumacher Williams BMW 52 1h25'12"351 + 1 tour 212,497 km/h
13 15 Justin Wilson Jaguar Ford Cosworth 52 1h25'42"985 + 1 tour 211,231 km/h
14 12 Ralph Firman Jordan Ford Cosworth 51 1h25'20"772 + 2 tours 208,065 km/h
15 19 Jos Verstappen Minardi Ford Cosworth 51 1h26'00"145 + 2 tours 206,477 km/h
16 18 Nicolas Kiesa Minardi Ford Cosworth 50 1h25'21"313 + 3 tours 203,961 km/h
AB 11 Giancarlo Fisichella Jordan Ford Cosworth 33 panne d'essence
AB 8 Fernando Alonso Renault Renault 17 moteur
AB 10 Heinz-Harald Frentzen Sauber Petronas 9 moteur
AB 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 9 hydraulique
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

M. Schumacher décroche son sixième titre

A-
A
A+
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
D. Coulthard (McLaren)D. Coulthard (McLaren)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
J. Trulli (Renault)J. Trulli (Renault)
Le Grand Prix du Japon est la dernière manche du Championnat du monde 2003, celle qui décidera de l'attribution des titres pilotes et constructeurs. Pour se mettre définitivement à l'abri, Michael Schumacher devra au moins marquer un point. Pour sa part, Kimi Räikkönen est obligé de gagner cette course et espérer que son rival n'atteigne pas son objectif minimal. Lequel atteindra son objectif?

Après leur tour de formation, les dix-neuf voitures viennent s'aligner sur la grille de départ (Verstappen prendra le départ des stands) parsemée de grosses tâches d'humidité et sous un ciel très menaçant. A l'extinction des feux, c'est Barrichello qui prend le meilleur départ devant Montoya et Alonso. Räikkönen est septième et Michael Schumacher est douzième. Mais le Colombien passe immédiatement à l'abordage de Barrichello, le double avant la fin du premier tour et s'en va irrésistiblement. Malheureusement pour l'équipe Williams, Ralf part à la faute dans le second tour et doit reprendre la course en dernière position alors qu'il était dans les roues de son frère.

Sur cette piste légèrement humide, les Michelin sont très à l'aise. Kimi Räikkönen est déjà remonté à la cinquième place au quatrième tour et s'attaque à Da Matta qui est juste devant lui. Olivier Panis est septième et Michael Schumacher a gagné deux positions et navigue à la dixième place... mais coup de théâtre au 7ème tour lorsque Michael Schumacher accroche Sato à la chicane et perd son museau. L'Allemand doit rentrer aux stands et son équipe lui remet sa voiture en ordre de marche (et un peu d'essence) en 18 secondes mais Michael doit reprendre la course en dernière position.

Second coup de théâtre quelques minutes plus tard lorsque Juan Pablo Montoya, qui était confortablement en tête, est au ralenti et doit laisser le commandement à Rubens Barrichello. Le Colombien doit rentrer à son stand et doit quitter la course. Le titre des constructeurs est perdu pour Williams.

Au 11ème tour, Barrichello n'a qu'une demi-seconde d'avance sur Alonso et un peu moins de 15 secondes sur Räikkönen. Les deux leaders rentrent en même temps aux stands pour leur premier ravitaillement dès la boucle suivante et c'est Kimi Räikkönen qui prend la tête de la course. Pendant ce temps, Michael Schumacher navigue à la 16ème place, à 47 secondes du leader Finlandais.

Räikkönen ne mènera qu'un tour puisqu'il rentre à son tour au 13ème passage et c'est à nouveau Jenson Button qui est en tête de la course... devant Sato! Dès que les BAR-Honda rentreront pour ravitailler, le classement reprendra son apparence normale si ce n'est que Fernando disparaît de celui-ci après avoir cassé son moteur.

Classement au 18ème tour: Rubens Barrichello, David Coulthard, Kimi Räikkönen, Cristiano Da Matta, Jenson Button, Olivier Panis, Mark Webber, Jarno Trulli, Takuma Sato, Ralf Schumacher, Michael Schumacher, Justin Wilson, Nick Heidfeld, Giancarlo Fisichella, Ralph Firman, Jos Verstappen et Nicolas Kiesa.

Suite à l'abandon d'Alonso, Barrichello mène la course confortablement avec 15 secondes d'avance sur Coulthard et 24 sur Räikkönen (qui est très lent par rapport aux leaders). Nous sommes au 22ème tour et on annonce de la pluie dans quelques minutes... cette course n'a pas encore livré tous ses secrets.

La pluie annoncée n'a pas encore fait son apparition lorsqu'au 25ème tour, les deux frères Schumacher et Da Matta rentrent aux stands pour leur second ravitaillement. Barrichello et Coulthard ravitaillent dès la boucle suivante. Cela permet à Räikkönen de pointer à la seconde position devant Button, Trulli et Coulthard mais derrière Barrichello. Après son ravitaillement, Michael Schumacher est douzième, juste derrière son frère. La pluie annoncée n'est toujours pas au rendez-vous.

Au 30ème tour, les deux frères Schumacher gagnent une position en prenant l'avantage sur Olivier Panis. En tête de la course, Räikkönen est maintenant dans le même rythme que Barrichello. Il faut dire que ces deux-là n'ont pas la même stratégie puisque Barrichello a choisi de ravitailler trois fois contre deux fois pour le Finlandais.

Kimi Räikkönen et Jenson Button rentrent aux stands au 33ème tour pour leur second ravitaillement. Pendant ce temps, Michael Schumacher s'est hissé à la sixième place, ce qui lui assure le titre mondial. Et la pluie promise par tous les spécialistes locaux de la météorologie, n'est toujours pas là.

Le classement à 18 tours de l'arrivée: Rubens Barrichello, David Coulthard, Kimi Räikkönen, Cristiano Da Matta, Ralf Schumacher, Michael Schumacher, Jenson Button, Jarno Trulli, Olivier Panis, Takuma Sato, Nick Heidfeld, Mark Webber, Justin Wilson, Ralph Firman, Jos Verstappen et Nicolas Kiesa.

Michael Schumacher rentre pour son dernier ravitaillement au 38ème tour et reprend la course en dixième position. Da Matta et Ralf Schumacher imitent le Champion du monde dès le tour suivant mais dans cette manœuvre, Ralf perd l'avantage sur Michael et le plus jeune des frères est furieux et le montre à son équipe. Ensuite il le montre à son frère en l'attaquant au bout de la ligne droite mais Michael lui ferme la porte violemment.

Pendant ce temps, Barrichello rejoint son stand pour son dernier ravitaillement et cède le leadership à Coulthard qui rentre cependant dès le tour suivant. Au même moment, Michael Schumacher est au freinage de la chicane dans le sillage de Da Matta mais tout d'un coup il se déporte vers la gauche, coupant la trajectoire de Ralf qui freine comme un beau diable pour éviter son frère mais il n'y arrive pas et l'accroche. Ralf sera la seule victime de cet accrochage en devant passer par son stand pour changer son aileron avant.

Il reste 8 tours dans cette course et Rubens Barrichello mène devant Kimi Räikkönen alors que Michael Schumacher est huitième. Si cela ne change pas d'ici la fin de la course, Michael Schumacher décrochera son sixième titre mondial d'ici quelques minutes. Dans le Championnat des Constructeurs, Ferrari n'a plus rien à craindre de Williams alors que BAR est en passe de décrocher la cinquième place grâce à Button qui est actuellement quatrième. La pluie n'est plus annoncée...

Rien ne changera en fin de course et Rubens Barrichello remporte donc sa seconde victoire de la saison devant Räikkönen et Coulthard. Jamais les McLaren n'ont été en mesure de menacer la victoire du Brésilien. En terminant quatrième et sixième, Button et Sato offrent la cinquième place au Championnat des Constructeurs à leur équipe BAR. Pour sa part, Michael Schumacher termine huitième après une course laborieuse mais il décroche cependant son sixième titre pilote, ce qui fait de lui le recordman absolu devant Fangio qui lui a été titré cinq fois.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.