En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2001 » Grand Prix de Grande-Bretagne » Classement

Grand Prix de Grande-Bretagne

Silverstone - Résultats de la course

Dimanche 15 Juillet 2001
14h00 - 15h30
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 3 Mika Häkkinen McLaren Mercedes 60 1h25'33"770 216,231 km/h
2 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 60 1h26'07"416 + 0'33"646 214,823 km/h
3 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 60 1h26'33"050 + 0'59"280 213,763 km/h
4 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 60 1h26'42"542 + 1'08"772 213,373 km/h
5 17 Kimi Räikkönen Sauber Petronas 59 1h25'36"758 + 1 tour 212,503 km/h
6 16 Nick Heidfeld Sauber Petronas 59 1h25'46"580 + 1 tour 212,097 km/h
7 11 Heinz-Harald Frentzen Jordan Honda 59 1h26'14"146 + 1 tour 210,967 km/h
8 10 Jacques Villeneuve BAR Honda 59 1h26'16"236 + 1 tour 210,882 km/h
9 18 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 59 1h26'26"365 + 1 tour 210,470 km/h
10 14 Jos Verstappen Arrows Asiatech 58 1h25'51"883 + 2 tours 208,286 km/h
11 22 Jean Alesi Prost Acer 58 1h25'56"333 + 2 tours 208,106 km/h
12 19 Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 58 1h26'07"642 + 2 tours 207,651 km/h
13 7 Giancarlo Fisichella Benetton Renault 58 1h26'19"892 + 2 tours 207,160 km/h
14 15 Enrique Bernoldi Arrows Asiatech 58 1h26'21"305 + 2 tours 207,103 km/h
15 8 Jenson Button Benetton Renault 58 1h26'41"586 + 2 tours 206,296 km/h
16 21 Fernando Alonso Minardi European 57 1h25'43"806 + 3 tours 205,015 km/h
AB 5 Ralf Schumacher Williams BMW 36 moteur
AB 23 Luciano Burti Prost Acer 6 moteur
AB 4 David Coulthard McLaren Mercedes 2 sortie de piste
AB 12 Jarno Trulli Jordan Honda 0 accrochage
AB 9 Olivier Panis BAR Honda 0 sortie de piste
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1

Häkkinen sans concurrence

A-
A
A+
M. Häkkinen (McLaren)M. Häkkinen (McLaren)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
La météo est incertaine au moment où le GP de Grande-Bretagne va être donné mais ce qui est sûr à 14h00, c'est que la piste est sèche au moment où les 21 voitures (Tarso Marquès n'est pas sur la grille de départ car son chrono aux essais n'était pas suffisant) viennent s'aligner sur la grille de départ.

Lorsque les feux s'éteignent c'est Michael Schumacher qui prend le meilleur envol devant Häkkinen, Coulthard et Trulli. Mais ces deux deux-là s'accrochent dès le premier virage. Trulli abandonne immédiatement alors que Coulthard passe 18ème au premier tour. Le titre est à oublier maintenant pour l'Ecossais. Olivier Panis est lui aussi hors-course, poussé par Jacques Villeneuve... son équipier, qui a tout simplement raté son freinage.

David Coulthard n'ira pas très loin dans ce GP puisque dès le 3ème tour il retourne, définitivement cette fois-ci, dans les graviers. Au tour suivant, Mika Häkkinen prend le dessus sur Michael Schumacher. On sentait que le Finlandais était bien plus rapide que le Champion du monde en titre en ce début de course.

Classement au 6ème tour: Häkkinen, M. Schumacher, Montoya (-3.8), Barrichello (-6.6), R. Schumacher (-7.7), Räikkönen (-8.1), Heidfeld, Frentzen, Verstappen, Alesi, Villeneuve, De la Rosa, Button, Bernoldi, Irvine, Burti, Alonso et Fisichella. Au 8ème tour, Häkkinen a déjà pris près de 6 secondes sur Schumacher alors que Montoya revient furieusement sur lui.

Au 11ème tour, l'avance de Mika est de 13.4s ce qui est énorme. Soit la stratégie de Mika est différente, soit Schumacher qui est talonné par Montoya, rencontre un problème technique. On peut aussi imaginer que Michael Schumacher ait privilégié des réglages pour une possible piste humide... Confirmation de la petite forme de la Ferrari de Schumacher: Montoya le double au 17ème tour. Le classement: Häkkinen, Montoya (-23), M. Schumacher (-23), Barrichello (-34), R. Schumacher (-36), Räikkönen (-37), Heidfeld (-38), Frentzen (-38), Verstappen (-51) et Villeneuve (-60).

C'est Kimi Räikkönen qui inaugure le bal des ravitaillements au 21ème tour. Häkkinen rentre au tour suivant et revient en piste en seconde position juste derrière Montoya et largement devant Michael Schumacher.

Classement au 23ème tour: Montoya, Häkkinen (-0.6), M. Schumacher (-7.1), Barrichello (-19.6), R. Schumacher (-20.8) et Frentzen (-27.9). Ce dernier s'arrête pour son premier ravitaillement au tour suivant. Montoya l'imite au tour suivant et rend le leadership à Mika Häkkinen. La domination du Finlandais sur ce GP est écrasante. Mika n'a pas raté son retour au premier plan, c'est le moins que l'on puisse écrire.

Barrichello, Ralf et Juan Pablo sont roues dans roues dans cet ordre. Mais le Colombien est le plus rapide et est dans une stratégie à deux ravitaillements, contrairement à ses deux concurrents. Est-ce que chez Williams on va donner l'ordre à Ralf Schumacher de laisser le passage à Montoya. Ce serait logique mais rien n'est sûr et si ce n'est pas le cas, cela ruinerait totalement le beau début de course du Colombien. Il y a de l'énervement dans les stands Williams. Il ne doit pas être facile de faire comprendre à Ralf qu'il faudrait laisser passer Montoya qui jouait la seconde position. Häkkinen a 13 secondes d'avance sur Schumacher, Barrichello et les Williams sont à 24 secondes.

Il reste 25 tours lorsque Ralf s'arrête à son stand et laisse Montoya en découdre avec Barrichello. Ralf Schumacher ne fera que deux tours après son ravitaillement puisqu'il doit arrêter sa Williams dans un dégagement.

Il reste 22 tours et voici le classement: Häkkinen, M. Schumacher (-20), Barrichello (-43), Montoya (-43), Räikkönen (-73), Heidfeld (-80), Frentzen, Verstappen, Villeneuve, Irvine, Alesi, Button, Bernoldi, Alonso, Fisichella et De la Rosa.

Mika Häkkinen et Michael Schumacher rentrent en même temps pour ravitailler. Le Finlandais s'arrêtait pour la seconde fois alors que l'Allemand effectuait là son seul ravitaillement. Montoya qui n'arrivait pas à doubler Barrichello rentre lui aussi pour son second ravitaillement. Barrichello s'arrête deux tours plus tard que le colombien pour son seul ravitaillement et il revient en piste devant Montoya en 3ème position. Belle lutte pour la 8ème position entre Villeneuve et Irvine. Jacques est en travers partout et Irvine qui est plus rapide que lui n'arrive pourtant pas à trouver l'ouverture et il rentre pour son second ravitaillement sans avoir pu passer le Québécois.

Mika Häkkinen remporte donc ce GP de Grande-Bretagne avec une facilité étonnante. Cela nous a rappelé certaines courses de 1998 lorsque les McLaren dominaient sans partage. Le Finlandais remporte donc sa première victoire depuis le GP de Belgique de l'année dernière. Michael Schumacher arrive second et est virtuellement Champion du monde même s'il devra encore attendre un peu pour être couronné officiellement.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.