En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2003 » Grand Prix d'Autriche » Classement

Grand Prix d'Autriche

A1-Ring - Résultats de la course

Dimanche 18 Mai 2003
14h00 - 15h25
DISTANCE REDUITE >> 69 tours effectués sur les 71 prévus, soit 298,494 km
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 69 1h24'04"888 213,003 km/h
2 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 69 1h24'08"250 + 0'03"362 212,862 km/h
3 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 69 1h24'08"839 + 0'03"951 212,837 km/h
4 17 Jenson Button BAR Honda 69 1h24'47"131 + 0'42"243 211,235 km/h
5 5 David Coulthard McLaren Mercedes 69 1h25'04"628 + 0'59"740 210,511 km/h
6 4 Ralf Schumacher Williams BMW 68 1h24'12"754 + 1 tour 209,590 km/h
7 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 68 1h24'19"742 + 1 tour 209,300 km/h
8 7 Jarno Trulli Renault Renault 68 1h24'39"039 + 1 tour 208,505 km/h
9 15 Antonio Pizzonia Jaguar Ford Cosworth 68 1h24'44"746 + 1 tour 208,271 km/h
10 21 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 68 1h24'51"065 + 1 tour 208,012 km/h
11 12 Ralph Firman Jordan Ford Cosworth 68 1h24'55"148 + 1 tour 207,846 km/h
12 16 Jacques Villeneuve BAR Honda 68 1h24'55"846 + 1 tour 207,817 km/h
13 18 Justin Wilson Minardi Ford Cosworth 67 1h24'44"538 + 2 tours 205,217 km/h
AB 11 Giancarlo Fisichella Jordan Ford Cosworth 60 pression d'essence
AB 9 Nick Heidfeld Sauber Petronas 46 moteur
AB 8 Fernando Alonso Renault Renault 44 moteur
AB 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 32 moteur
AB 20 Olivier Panis Toyota Toyota 6 crevaison
AB 19 Jos Verstappen Minardi Ford Cosworth 0 transmission
NP 10 Heinz-Harald Frentzen Sauber Petronas embrayage
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

M. Schumacher met le feu

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
D. Coulthard (McLareD. Coulthard (McLare
On annonçait de la pluie pour ce dimanche mais au moment où les 18 voitures viennent se placer sur la grille de départ, le ciel n'est pas menaçant mais on dit qu'une averse pourrait perturber la course vers 15h. S'il n'y a que 18 monoplaces sur la grille de départ, c'est parce que Fernando Alonso et Mark Webber partent de la voie des stands.

La première surprise de ce GP d'Autriche est un faux départ provoqué par Cristiano Da Matta qui en levant les bras vers le ciel demande au commissaire de piste qui est à ses côtés de sortir le drapeau jaune et donc d'annuler la procédure de départ.

Quelques minutes plus tard, les 18 voitures viennent se remettre sous les ordres du starter après un second tour de chauffe. Et c'est la seconde surprise de ce GP d'Autriche puisque Da Matta provoque une nouvelle fois l'annulation de la procédure du départ. On se prépare donc pour un troisième départ. Celui-ci sera donné sans Frentzen qui n'arrive pas à faire démarrer sa Sauber pour le troisième tour de chauffe.

Le troisième départ est finalement le bon et Michael Schumacher part parfaitement. Au premier passage, le Champion du monde devance Montoya, Räikkönen et Barrichello alors que Verstappen abandonne sa Minardi au bout de la ligne droite des stands, ce qui provoque la sortie de la voiture de sécurité et l'entrée immédiate de Panis dans son stand afin de modifier ses réglages et sa stratégie.

Le classement derrière la voiture de sécurité: M. Schumacher, Montoya, Räikkönen, Barrichello, Trulli, Heidfeld, Pizzonia, Button, R. Schumacher, Fisichella, Coulthard, Villeneuve, Firman, Wilson, Da Matta, Alonso, Webber et Panis.

La voiture de sécurité rentre au 5ème tour et libère la meute. Deux boucles plus tard, Michael Schumacher a déjà 2"2 secondes d'avance sur Montoya. Pendant ce temps, le pauvre Olivier Panis abandonne pour la cinquième fois en six courses.

Rubens Barrichello qui est quatrième est visiblement plus rapide que Kimi Räikkönen qui le précède mais il n'arrive pas à le doubler. En tête, Michael Schumacher bat le record du tour à chaque passage et au 12ème tour, il possède déjà 6"7 secondes d'avance sur Montoya... et il commence à pleuvoir sur une partie du circuit. Nick Heidfeld rentre au stand mais il chausse des pneus pour piste sèche. Pizzonia et Firman rentrent au tour suivant et eux aussi chaussent des pneus "secs".

Le Top 10 au 15ème passage: M. Schumacher, Montoya (+9"), Räikkönen (+11"), Barrichello (+12"), Trulli (+22"), Button (+22"6), R. Schumacher (+23"), Pizzonia (+23"9), Fisichella (+25") et Villeneuve (+25"9).

Les passages par les stands se multiplient mais personne n'ose encore monter des pneus pluie ou intermédiaires. En tête, Michael Schumacher est très prudent et au 20ème passage, Montoya n'est plus qu'à 3"4 secondes. Montoya est le premier des hommes de tête à s'arrêter à son stand, Barrichello l'imite lors de la boucle suivante mais le ravitaillement de celui-ci s'éternise près de 20 secondes. La course du Brésilien de la Scuderia est évidement gâchée et c'est dommage car il venait de signer le record du tour.

Michael Schumacher et Kimi Räikkönen s'arrêtent en même temps à leur stand mais si le ravitaillement du Finlandais se déroule bien, celui de Michael Schumacher est une catastrophe car l'essence qui s'écoule de sa pompe prend subitement feu.

Les extincteurs sont rapidement activés et le Champion du monde peut reprendre la course mais il est troisième derrière Montoya et Räikkönen.

Le Top 10 au 26ème passage (la pluie ne tombe plus depuis quelques tours): Montoya, Räikkönen (+3"), M. Schumacher (+3"6), Button (+15"4), Barrichello (+17"3), Alonso (+19"5), R. Schumacher (+20"9), Heidfeld (+31"8), Fisichella (+37"8) et Villeneuve (+38"2).

Au 31ème tour, pendant que Villeneuve et Coulthard prennent l'avantage sur Fisichella, Montoya explose son moteur alors que Michael Schumacher s'attaque victorieusement à Räikkönen. Résultat: Michael Schumacher se retrouve en tête de la course et cela en l'espace de quelques secondes! Barrichello prend ensuite l'avantage sur Button et pointe maintenant à la troisième place.

Le Top 10 au 37ème passage: M. Schumacher, Räikkönen (+4"3), Barrichello (+20"7), Button (+23"3), Alonso (+24"), R. Schumacher (+28"4), Villeneuve (+51"5), Coulthard (+53"3), Fisichella (+57"2) et Firman (+58"4).

Parmi les leaders, Michael Schumacher est le premier à passer par les stands pour la seconde fois et cela se passe parfaitement. Ralf Schumacher s'arrête à son tour alors que Fernando Alonso quitte la course à la fin de la ligne droite (panne moteur). L'Espagnol était 8ème mais ne devait plus ravitailler contrairement à la plupart des concurrents qui étaient devant lui.

Jacques Villeneuve qui passe à son stand pour la seconde fois, ne peut plus en repartir à cause d'un problème mécanique. Il réussit finalement à reprendre la course en 13ème position alors qu'il était 4ème avant son arrêt.

Le Top 10 au 52ème passage alors que plus personne ne doit passer par les stands (sauf Webber): M. Schumacher, Räikkönen (+8"2), Barrichello (+17"7), Button (+44"8), R. Schumacher (+56"5), Coulthard (+1'03), Webber (+1'13"1), Trulli (+1 tour), Pizzonia (+1 tour) et Fisichella (+1 tour).

En fin de course, Ralf Schumacher sort de la piste mais il peut revenir pour constater que David Coulthard en a profité pour lui subtiliser sa 5ème place. En tête, Michael Schumacher est tranquille avec une dizaine de secondes d'avance sur Räikkönen qui doit faire face au retour de Barrichello alors que Trulli doit contenir Pizzonia pour la huitième place.

Dans les derniers tours, la lutte entre Barrichello et Räikkönen est intense. Le Brésilien attaque à gauche, à droite, mais le Finlandais ne plie pas et conserve sa seconde place et surtout la tête du Championnat du monde avec encore un avantage de deux points sur Schumacher.

Pour sa part, Michael Schumacher gagne après avoir dominé sans partage. A noter la très belle quatrième position de Jenson Button et les moins glorieuses 5ème et 6ème places de Coulthard et de Ralf Schumacher.

Dans le Championnat des Constructeurs, Ferrari prend la tête avec un petit point d'avance sur McLaren.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.