En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2002 » Grand Prix du Brésil » Classement

Grand Prix du Brésil

Interlagos - Résultats de la course

Dimanche 31 Mars 2002
19h00 - 20h35
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 71 1h31'43"663 200,098 km/h
2 5 Ralf Schumacher Williams BMW 71 1h31'44"251 + 0'00"588 200,077 km/h
3 3 David Coulthard McLaren Mercedes 71 1h32'42"773 + 0'59"110 197,972 km/h
4 15 Jenson Button Renault Renault 71 1h32'50"546 + 1'06"883 197,696 km/h
5 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 71 1h32'51"226 + 1'07"563 197,671 km/h
6 24 Mika Salo Toyota Toyota 70 1h32'37"074 + 1 tour 195,383 km/h
7 16 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 70 1h32'41"812 + 1 tour 195,217 km/h
8 17 Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 70 1h32'59"707 + 1 tour 194,591 km/h
9 10 Takuma Sato Jordan Honda 69 1h31'52"151 + 2 tours 194,162 km/h
10 11 Jacques Villeneuve BAR Honda 68 1h30'23"915 + 3 tours 194,460 km/h
11 23 Mark Webber Minardi Asiatech 68 1h32'37"634 + 3 tours 189,781 km/h
12 4 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 67 1h27'39"929 + 4 tours 197,574 km/h
13 22 Alex Yoong Minardi Asiatech 67 1h32'14"026 + 4 tours 187,788 km/h
AB 7 Nick Heidfeld Sauber Petronas 61 freins
AB 14 Jarno Trulli Renault Renault 60 moteur
AB 8 Felipe Massa Sauber Petronas 41 accrochage
AB 25 Allan McNish Toyota Toyota 40 roue
AB 12 Olivier Panis BAR Honda 25 boîte de vitesses
AB 20 Heinz-Harald Frentzen Arrows Ford Cosworth 25 suspension
AB 21 Enrique Bernoldi Arrows Ford Cosworth 19 suspension
AB 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 16 hydraulique
AB 9 Giancarlo Fisichella Jordan Honda 6 moteur
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Villeneuve (moteur) et Räikkönen (écrou de roue) sont classés mais non arrivés

La saga Schumacher continue

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
D. Coulthard (McLaren)D. Coulthard (McLaren)
J. Button (Renault)J. Button (Renault)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
Il fait beau et chaud au moment où les voitures viennent s'aligner sur la grille de départ, sous les ordres du starter. Michael Schumacher et Juan Pablo Montoya sont en première ligne et cela promet un départ musclé et c'est bien le cas comme il fallait s'y attendre.

Dès que les feus rouges s'éteignent, Montoya et Schumacher jouent à l'intox mais c'est l'Allemand qui a le dernier mot dans le second virage. Cela ne s'est pas fait sans mal car les deux pilotes semblent s'être légèrement touchés et Montoya perd son aileron avant. Il doit évidement s'arrêter à son stand et il peut déjà dire adieu à la victoire...

Le classement au second tour: M. Schumacher, R. Schumacher, Trulli, Button, Barrichello, Coulthard, Räikkönen, Heidfeld, Massa, Irvine, De la Rosa, Salo, Villeneuve, Frentzen, Panis, Bernoldi, Sato, Webber, Yoong, Montoya, Fisichella et McNish.

Trois tours plus tard, Barrichello est déjà second, alors que Montoya est à une minute du leader. Le Brésilien de chez Ferrari est actuellement le plus rapide en piste, ce qui laisse supposer qu'il a embarqué peu d'essence. Les écarts au 5ème tour: M. Schumacher, Barrichello (+4"9), R. Schumacher (+5"0), Trulli (+8"7), Button (+9"3), Coulthard (+9"9), Räikkönen (+11"9) et Heidfeld (+14"0).

Au 9ème tour, Barrichello est à moins de 2"5 secondes de la tête de la course. Ralf Schumacher a déjà 8"2 secondes de retard mais commence à accélérer la cadence. Fisichella a déjà abandonné.

Au 11ème tour, Barrichello a son équipier Schumacher en point de mire alors que Villeneuve prend la 11ème position de Pedro De la Rosa et Coulthard prend l'avantage sur Button...

Barrichello prend la tête de la course au 13ème tour. Son équipier n'a pas opposé la moindre résistance. Ralf Schumacher est à 9"5 secondes du nouveau leader. Le classement au 14ème tour: Barrichello, M. Schumacher (+1"5), R. Schumacher (+9"4), Trulli (+23"2), Coulthard (+24"0), Button (+27"5), Räikkönen (+27"9), Heidfeld +(30"6), Massa (+33"7), Salo (+34"3), Villeneuve, Frentzen, De la Rosa, Irvine, Sato (+43"2), Panis, Webber, Yoong (+48"0), Montoya (+68"0) et McNish.

Barrichello prend près d'une seconde au tour à Michael Schumacher... mais pas pour longtemps car au 16ème tour, il est au ralenti sur le circuit. La course est terminée pour lui et on peut dire que si la F2001 est très fiable, elle ne l'est pas vraiment lorsque c'est lui qui est au volant, du moins en ce début de saison. C'est pas de chance pour le Brésilien qui repartira du Brésil avec 0 point au compteur. C'est son 9ème abandon au Brésil, sur 10 participations: un record!

Le top 6 au 21ème tour: M. Schumacher, R. Schumacher (+8"7), Trulli (+33"2), Coulthard (+33"5), Button (+37"9) et Räikkönen (+38"5).

C'est Yoong et Villeneuve qui s'arrêtent en premiers pour les ravitaillements. Le Québécois a un peu de mal à repartir mais ne perd pas trop de temps. Les batailles entre Trulli et Coulthard d'un côté et Button et Räikkönen de l'autre sant très très chaude. Massa s'arrête lui aussi alors que Panis abandonne.

Il reste 41 tours et Ralf n'est plus qu'à un peu plus de 5 secondes de son frère alors que Montoya est déjà remonté à la 9ème position et son stand lui communique que la 3ème est à sa portée s'il continue à cette allure.

Michael Schumacher fait le meilleur tour en course au 36ème passage et au 37ème aussi (1'16"363). Räikkönen double enfin Jenson Button alors que le leader rentre aux stands pour son premier et seul ravitaillement. La Scuderia a très bien caché son jeu. On disait que le réservoir de la F2002 était plus petit, que les Bridgestone n'allaient pas tenir plus de 30 tours... tout cela est balayé aujourd'hui par la démonstration éclatante de Michael Schumacher.

McNish sort de la piste, Massa aussi mais il est fortement aidé par Mark Webber. Montoya rentre pour ravitailler, Ralf Schumacher l'imite au tour suivant. De ce fait, Michael Schumacher reprend son bien, c'est à dire la tête de la course. Il reste 27 tours et Ralf a 3 secondes de retard sur Michael.

Le top 7 après la dernière vague de ravitaillements: M. Schumacher (47 tours), R. Schumacher (+2"6), Coulthard (+52"), Räikkönen (+53"), Trulli (+54"), Button (+56") et Montoya (+70").

Il reste 17 tours et Ralf est pratiquement dans les roues de son frère. Cette fin de course est hallucinante. Cela faisait longtemps que l'on avait plus vu une telle lutte pour la victoire. Cinq tours plus tard, Ralf n'arrive pas vraiment à se coller à la boîte de vitesses de son frère. Dans ces conditions, tout dépassement est illusoire. Durant ce temps, Montoya remonte fortement sur la 5ème place de Button tout en battant le record du tour en 1'16"221. Trulli abandonne à 11 tours du terme et fait monter Button et Montoya d'un rang.

Le classement à 9 tours de l'arrivée: M. Schumacher, R. Schumacher, Coulthard, Räikkönen, Button, Montoya, Salo, Irvine, Villeneuve, De la Rosa, Heidfeld, Sato, Webber et Yoong. Räikkönen quitte la piste à 3 tours de l'arrivée alors que Ralf ne réussit pas à vraiment menacer Michael.

Et c'est une nouvelle victoire de Michael Schumacher malgré la pression énorme exercée par Ralf durant les 15 dernières boucles. La F2002 n'a pas raté son entrée en scène. Coulthard est 3ème devant Button, Montoya et Salo qui marque un nouveau point pour l'écurie Toyota.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.