En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2003 » Grand Prix des Etats-Unis » Qualifications 2

Grand Prix des Etats-Unis

Indianapolis - Résultats des qualifications 2

Samedi 27 Septembre 2003
21h00 - 22h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'11"670 210,565 km/h 3
2 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'11"794 + 0'00"124 210,201 km/h 3
3 20 Olivier Panis Toyota Toyota 1'11"920 + 0'00"250 209,833 km/h 3
4 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'11"948 + 0'00"278 209,751 km/h 3
5 4 Ralf Schumacher Williams BMW 1'12"078 + 0'00"408 209,373 km/h 3
6 8 Fernando Alonso Renault Renault 1'12"087 + 0'00"417 209,347 km/h 3
7 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'12"194 + 0'00"524 209,037 km/h 3
8 5 David Coulthard McLaren Mercedes 1'12"297 + 0'00"627 208,739 km/h 3
9 21 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 1'12"326 + 0'00"656 208,655 km/h 3
10 7 Jarno Trulli Renault Renault 1'12"566 + 0'00"896 207,965 km/h 3
11 17 Jenson Button BAR Honda 1'12"695 + 0'01"025 207,596 km/h 3
12 16 Jacques Villeneuve BAR Honda 1'13"050 + 0'01"380 206,587 km/h 3
13 9 Nick Heidfeld Sauber Petronas 1'13"083 + 0'01"413 206,494 km/h 3
14 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'13"269 + 0'01"599 205,970 km/h 3
15 10 Heinz-Harald Frentzen Sauber Petronas 1'13"447 + 0'01"777 205,471 km/h 3
16 15 Justin Wilson Jaguar Ford Cosworth 1'13"585 + 0'01"915 205,085 km/h 3
17 11 Giancarlo Fisichella Jordan Ford Cosworth 1'13"798 + 0'02"128 204,493 km/h 3
18 12 Ralph Firman Jordan Ford Cosworth 1'14"027 + 0'02"357 203,861 km/h 3
19 19 Jos Verstappen Minardi Ford Cosworth 1'15"360 + 0'03"690 200,255 km/h 3
20 18 Nicolas Kiesa Minardi Ford Cosworth 1'15"644 + 0'03"974 199,503 km/h 3

Räikkönen en position stratégique

A-
A
A+
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
O. Panis (Toyota)O. Panis (Toyota)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
C'est à Jos Verstappen et sa Minardi que revenait l'honneur d'ouvrir les débats cet après-midi sous le soleil d'Indianapolis. Malgré quelques glissades intempestives de sa PS03, le pilote Néerlandais terminait son tour sans encombre mais bien au-delà des 1'15 au tour. Son équipier Nicolas Kiesa lui succédait dans l'arène avec la seule ambition de qualifier la deuxième Minardi le moins loin possible de la première. Le jeune pilote Danois s'en tirait avec brio, avec moins de trois dixièmes de retard.

Justin Wilson prenait la piste avec la ferme intention de signer une première véritable performance significative. Le pilote Jaguar réussissait un parcours sans faute qui lui permettait de franchir la ligne de chronométrage en 1'13"585.

Quatrième utilisateur consécutif d'un V10 Cosworth à s'élancer, Ralph Firman et la Jordan ne parviendront pas à égaler les performances de la R4 de son compatriote. Il rangeait néanmoins son EJ13 aisément devant les deux Minardi.

Jacques Villeneuve savait avoir une chance de hisser haut les couleurs de BAR-Honda. Les efforts de l'ex-Champion du monde, et ancien vainqueur des 500 Miles, seront récompensés par une pole très provisoire, Jacques n'ayant pas réussi à passer sous la barre des 1'13 au tour.

Nick Heidfeld reprenait le flambeau après les quelques minutes de pause. Le pilote de la Sauber tirait profit d'une piste en constante amélioration mais connaissait les limites à ne pas dépasser avec sa C22. Nick échouera à quelques millièmes de Villeneuve. Sous un ciel de plus en plus nuageux, Olivier Panis savait ne pas devoir traîner en route. Le Français y mettra la manière, améliorant le chrono de son ancien équipier chez BAR de plus d'une seconde. La Toyota était la première à franchir la barre des 1'12 au tour.

Heinz-Harald Frentzen ne parviendra pas à extraire le potentiel de sa monoplace, terminant son tour à plus de trois dixièmes de Nick Heidfeld. Pas gâté par les ennuis depuis bien longtemps, et vendredi plus particulièrement, Giancarlo Fisichella se montrait le moins rapide en bout de ligne droite. L'Italien accumulait les dixièmes de retard par poignées et terminait à peine plus de deux dixièmes devant Firman!

Deuxième Toyota en piste, Cristiano Da Matta avait la meilleure performance provisoire signée Panis comme référence. Le Brésilien ne se montrera pas aussi incisif mais parvenait toutefois à tirer le meilleur parti de sa TF103 pour espérer figurer lui aussi dans le Top 10. Jenson Button comptait pouvoir faire mieux que son collègue de chez BAR-Honda, ce qu'il réussira. Mais son souhait de s'inviter au milieu du duo des Toyota ne sera pas exaucé.

Kimi Räikkonen était en avance de quelques millièmes à l'issue des deux premiers secteurs et donnait libre court à la puissance de son V10 Mercedes dans la dernière portion afin d'arracher le meilleur temps des mains d'Olivier Panis pour 25 centièmes. Un pari payant pour l'écurie de Ron Dennis puisque plus personne n'allait pouvoir faire mieux.

Michael Schumacher entamait de manière très agressive son tour de qualification, ne prenant que quelques millièmes de marge sur la performance signée par Räikkonen. Relégué à 4 dixièmes dans le deuxième secteur, la Ferrari de l'Allemand échouait même derrière la Toyota de Panis.

Crédité d'un premier partiel plus rapide que Kimi Räikkonen, Fernando Alonso perdait un dixième dans le deuxième et même si l'Espagnol ne pouvait pas rivaliser pour la première ligne, il se consolait néanmoins en précédant la Ferrari de Michael Schumacher. Auteur d'un tête à queue sans conséquence lors du warm-up, David Coulthard se devait d'être le plus prudent possible. L'Ecossais se contentait d'un tour en 1'12¨"297, suffisant pour prendre l'ascendant sur la Toyota de... Da Matta!

En avance de 75 millièmes dans le premier partiel, Juan Pablo Montoya perdait le contact dans le deuxième par rapport aux deux premiers. Le Colombien ne parviendra pas à s'inviter sur la première ligne mais parvenait à signer un temps sous la barre des 1'12, suffisant pour devancer Alonso. Visiblement moins à l'aise, Ralf Schumacher restait néanmoins concentré jusqu'au terme de son effort et se classait à un peu plus d'un dixième derrière Montoya, reléguant son frère à la 6ème place!

Mark Webber ne parvenait pas à soutenir la comparaison par rapport aux leaders du championnat. L'Australien perdait pieds peu à peu pour finalement terminer en dehors du Top 10.

Rubens Barrichello conservait le suspens intact d'autant qu'il améliorait le premier secteur de plus de deux dixièmes. Lancé dans une tentative désespérée, le Brésilien ne parviendra pas à déloger le Finlandais Kimi Räikkonen de la première place mais réussissait à qualifier une Ferrari sur la première ligne provisoire.

Parti violemment à la faute lors du warm-up, Jarno Trulli avait passablement endommagé sa R23B et avait couvé du regard ses mécaniciens s'affairer pour lui redonner une monoplace en bon état de marche afin qu'il tente d'arracher le meilleur temps des mains de Räikkonen. Il devra toutefois rapidement déchanter et dégringolera jusqu'en 10ème position.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.