En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Courses 2019 » Grand Prix d'Azerbaïdjan

Grand Prix d'Azerbaïdjan

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Quatrième manche du Championnat du monde 2019 de F1. FIA F1WC
Dates: 26, 27 et 28 avril. Lieu: Circuit de Bakou.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 16.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 20°C dans l'air, 42°C sur la piste et 48% d'humidité.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 2017.
Editions disputées à ce jour: 2 (toujours sur le même circuit).
 
Décalage horaire: GMT +4h (+2h de France, heure d'été).
Heure de départ: 16h10, heure locale (14h10, heure française).
Circuit: 6,003 km x 51 tours, soit 306,049 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 104 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'40"593 (moy. 214,834 km/h) par
Lewis Hamilton (Mercedes F1 W08) en 2017.
1'43"441 (moy. 208,919 km/h) par
Sebastian Vettel (Ferrari SF70H) en 2017.
 
@LE PODIUM 2018:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W09 (P) en 1h43'44"291 (177,012 km/h)
2 7. Kimi Räikkönen Ferrari SF71H (P) à 0'02"460 (176,942 km/h)
3 11. Sergio Pérez Force India VJM11-Mercedes (P) à 0'04"024 (176,898 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Bottas s'impose et repasse en tête du championnat!"Je suis stupide." Samedi, après son erreur lors de la Q2 des qualifications, Charles Leclerc ne s'était pas ménagé. Enervé, frustré par sa faute, le Monégasque avait aussi conscience d'être sans doute passé à côté de la pole position, lui qui avait dominé les séances d'essais libres et qui semblait comme un coq en pâte sur le circuit de Bakou. Un sentiment qui ne devrait pas être modifié au vu de la course disputée ce dimanche, dont il fut l'un des principaux animateurs. Pour ne pas dire le seul. Ainsi, malgré un départ raté qui le voyait reculer du 8ème au 10ème rang, Leclerc ne tardait pas à effectuer une remontée supersonique. Tournant une seconde plus vite que tout le monde, Mercedes comprises, l'ancien pilote Sauber effaçait un à un ses adversaires. Jusqu'au moment d'arriver à Sebastian Vettel...

Pour s'éviter toute crise interne supplémentaire, Ferrari rappelait l'Allemand aux stands et Leclerc prenait la direction des opérations après les arrêts des Mercedes, Valtteri Bottas étant un leader convaincant après avoir formidablement résisté à Lewis Hamilton lors du premier tour. Direction sa première victoire? L'histoire aurait été belle. Sauf qu'encore une fois, la stratégie de la Scuderia s'avérait incompréhensible. En décidant de le laisser en piste jusqu'au 35ème tour, alors même qu'il se plaignait depuis deux tours d'un rythme allant decrescendo, les têtes pensantes de l'écurie au cheval cabré ruinait ses efforts, l'obligeant à repartir derrière les deux Red Bull. Une nouvelle déconvenue qui sera sans doute dure à digérer pour Leclerc, finalement 5ème, qui ne cesse d'avaler des couleuvres depuis le début de saison.

Pendant que Ferrari déchante course après course, avec Vettel qui ne saurait se satisfaire de sa 3ème place, Mercedes se régale. Au point de devenir la première écurie de l'histoire de la F1 à réussir quatre doublés en quatre courses pour débuter une saison. Pour la victoire, malgré la pression de Hamilton dans les derniers tours, Bottas a démontré qu'il avait changé de costume cette année en ne tremblant pas. Avec cette victoire, le Finlandais se permet même de reprendre la tête du Championnat du monde avec un point d'avance sur le Britannique. Du très bel ouvrage, qui laisse Ferrari dans les cordes, sonné.

Dans le clan français, les 39ème et 40ème tours auront été terribles avec les abandons successifs de Pierre Gasly et Romain Grosjean. Une déception particulièrement forte pour le premier qui, parti des stands, avait effectué une magnifique remontée pour pointer au 6ème rang. Avant d'être trahi par sa Red Bull. Grosjean aussi avait été en verve en remontant dans le Top 10, avant un tout droit - quelques tours avant son abandon - qui avait déjà condamné ses espoirs.
.:: Affiche ::.
>> 1001ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.