En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2003 » Grand Prix de Hongrie » Classement

Grand Prix de Hongrie

Hungaroring - Résultats de la course

Dimanche 24 Août 2003
14h00 - 15h40
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 8 Fernando Alonso Renault Renault 70 1h39'01"460 185,811 km/h
2 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 70 1h39'18"228 + 0'16"768 185,288 km/h
3 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 70 1h39'35"997 + 0'34"537 184,737 km/h
4 4 Ralf Schumacher Williams BMW 70 1h39'37"080 + 0'35"620 184,703 km/h
5 5 David Coulthard McLaren Mercedes 70 1h39'57"995 + 0'56"535 184,059 km/h
6 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 70 1h40'14"103 + 1'12"643 183,566 km/h
7 7 Jarno Trulli Renault Renault 69 1h39'07"141 + 1 tour 182,981 km/h
8 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 69 1h39'07"564 + 1 tour 182,968 km/h
9 9 Nick Heidfeld Sauber Petronas 69 1h39'31"419 + 1 tour 182,237 km/h
10 17 Jenson Button BAR Honda 69 1h39'50"036 + 1 tour 181,671 km/h
11 21 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 68 1h39'34"706 + 2 tours 179,497 km/h
12 19 Jos Verstappen Minardi Ford Cosworth 67 1h39'43"591 + 3 tours 176,595 km/h
13 18 Nicolas Kiesa Minardi Ford Cosworth 66 1h39'54"756 + 4 tours 173,635 km/h
AB 10 Heinz-Harald Frentzen Sauber Petronas 47 panne d'essence
AB 15 Justin Wilson Jaguar Ford Cosworth 42 moteur
AB 12 Zsolt Baumgartner Jordan Ford Cosworth 34 moteur
AB 20 Olivier Panis Toyota Toyota 33 boîte de vitesses
AB 11 Giancarlo Fisichella Jordan Ford Cosworth 28 moteur
AB 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 19 accident
AB 16 Jacques Villeneuve BAR Honda 14 hydraulique
FT 12 Ralph Firman Jordan Ford Cosworth blessé
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

Alonso chez les grands

A-
A
A+
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
Donné sous le soleil, le départ du Grand Prix de Hongrie s'est déroulée sans encombre. Idéalement placé sur la grille, Fernando Alonso ne ratait pas son envol et virait en tête pour entamer son cavalier seul.

Dans son sillage, les deux Williams-BMW perdaient le bénéfice de leurs positions en raison d'un départ chaotique de Ralf Schumacher et Juan Pablo Montoya. Dès l'amorce du 2ème virage, la FW25 de l'Allemand partait en tête à queue et se voyait relégué au 16ème rang. Montoya chutait lui au 8ème rang.

Lancé dans une chevauchée fantastique, Alonso n'a jamais baissé un rythme endiablé. Fernando s'est immédiatement échappé et comptait déjà près de 10 secondes d'avance après 5 tours. Il avait accumulé plus de 25 secondes de marge sur Räikkönen à mi-course et leur premier arrêt au stand déjà effectué.

Parti sur une stratégie de trois arrêts, le pilote de la Renault ne sera plus véritablement inquiété à l'issue de son deuxième ravitaillement. Alonso s'est arrêté une dernière fois à un peu plus de 20 tours de l'arrivée et conservé une vingtaine de secondes de marge sur Räikkönen jusqu'au drapeau à damiers.

A 22 ans et 27 jours - il est né le 29 juillet 1981 - Alonso, déjà plus jeune pole-man depuis le GP de Malaisie cette saison, à désormais effacé du livre des records l'Américain Roy Ruttman (22 ans et 80 jours), vainqueur à Indianapolis en 1952 mais surtout le Néo-Zélandais Bruce McLaren (22 ans et 104 jours), victorieux au GP des Etats-Unis en 1959 à Sebring.

Dominateur de bout en bout, Alonso s'est même payé le luxe de prendre un tour d'avance à la Ferrari de Michael Schumacher. Le quintuple Champion du monde et la Scuderia sont les grands perdants du jour puisque Montoya s'est classé à une brillante troisième place, continuant sa belle série d'arrivées sur le podium, malgré un tête-à-queue en fin de parcours!

Voilà le Colombien revenu à un point du pilote Allemand au classement du championnat mais il n'est pas le seul à titiller Michael puisque la deuxième place de son rival Finlandais (Kimi Räikkönen) permet au pilote McLaren de revenir à deux points!

Ferrari a perdu la première place du Championnat des Constructeurs au profit de Williams-BMW qui dispose désormais de huit points d'avance.

Grâce à Räikkönen deuxième et la 5ème place de Coulthard (qui s'est arrêté seulement deux fois au stand cet après-midi), McLaren remonte à six points de l'écurie italienne en nette perte de vitesse. Michael Schumacher, 8ème en Hongrie, n'a pas été en mesure de faire mieux malgré une belle empoignade avec Jarno Trulli en vue de l'arrivée.

Parti troisième, Mark Webber a été épargné par l'épidémie de moteurs cassés qui a frappé le clan des utilisateurs des moteurs Cosworth. Celui de Wilson et les deux V10 des Jordan sont partis en fumée cet après-midi sous la canicule hongroise mais celui de Webber a tenu le choc et permet ainsi au pilote Australien d'inscrire trois points précieux pour le championnat.

Jaguar reprend ainsi l'avantage sur Toyota au classement des constructeurs et égale le score des BAR-Honda.

La série noire se poursuit pour Jacques Villeneuve qui a ouvert la liste des abandons et n'a pas été en mesure d'apporter un sourire aux lèvres des ingénieurs de Honda qui célébraient leur 250ème départ en F1. Lot de consolation, Jenson Button a rallié l'arrivée en 10ème position à plus d'un tour de la Renault du vainqueur.

Barrichello a été victime d'une rupture d'un élément mécanique qui a eu pour conséquence de faire éclater la suspension arrière de la Ferrari au bout de la ligne droite des stands. Incontrôlable, la monoplace est allée taper violemment les pneus de protection. Le pilote Brésilien s'en sortait indemne mais bien secoué.

Autre malchanceux du jour: Olivier Panis a été contraint à l'abandon suite à un problème technique lors de son deuxième passage au stand. Une déception pour Toyota qui avait déjà perdu tout espoir de voir Cristiano Da Matta se mêler à la bagarre après qu'il ait calé sur la grille. Reparti des stands avec un tour de retard, le Brésilien a pris la 11ème place à deux tours et précédé les deux Minardi sous le drapeau à damiers de ce Grand Prix de Hongrie sur un tracé du Hungaroring où l'on peut désormais dépasser et vivre une course passionnante!
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.