En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » » Conférence de presse

Grand Prix d'Europe

Nürburgring - Conférence de presse

Dimanche 30 Mai 2004
16h35
M. Schumacher (Ferrari)
1 Michael Schumacher
(Ferrari F2004)
en 1h32'35"101
R. Barrichello (Ferrari)
2 Rubens Barrichello
(Ferrari F2004)
à 0'17"989
J. Button (BAR)
3 Jenson Button
(BAR 006-Honda)
à 0'22"533

L'interview des trois premiers de la course

A-
A
A+
Question: Vous arborez un brassard noir et je suppose que c'est en mémoire à Umberto Agnelli. Je pense que vous ne pouviez pas mieux lui rendre hommage qu'avec ce doublé...
Michael Schumacher: Malheureusement, nous avons dû faire face à ce qui est arrivé mais bien sûr, nous lui dédions ce succès car c'était un grand supporter de Ferrari depuis de longues années. Ce fut un choc pour nous d'apprendre cette nouvelle. Vous comprendrez donc que la célébration de cette victoire sera réduite.

Q: Vous avez pris un très bon départ et ensuite vous êtes partis grâce à une charge très légère en carburant...
MS: Oui, nous étions un peu plus légers mais cela ne justifie pas l'écart qu'il y avait lors des qualifications. Cela veut tout simplement dire que nous avons fait un très bon tour qualificatif. J'ai pris un très bon départ et ensuite j'ai creusé l'écart dont j'avais besoin et ensuite j'ai conduit prudemment la voiture jusqu'à l'arrivée.

Q: Plus aucun mauvais moment après ça? Avec le trafic peut-être?
MS: Oui j'ai eu un problème en particulier avec Mark (Webber) quand il est ressorti des stands. Je l'ai vu juste à temps et j'ai ouvert la porte. Autrement, on se serait accrochés. Je ne sais pas ce qui lui est passé par la tête, ce qu'il a essayé de faire là. Ce fut un moment chaud.

Q: Rubens, vous aviez une stratégie à deux arrêts contrairement à la plupart de vos adversaires et vous avez eu une course très mouvementée. Il s'est passé beaucoup de choses derrière vous dans le premier virage...
Rubens Barrichello: Oui j'ai vu ça car j'ai pris un mauvais départ. J'étais à côté de Jenson et nous sommes rentrés très proprement dans le premier virage. On a tous des problèmes là car c'est un virage dans lequel on est quasiment à l'arrêt. Je pense que j'ai touché l'une des Renault mais je n'ai pas vu la Williams derrière. Il n'y avait pas de place pour une autre voiture là.

Q: Pouvez-vous nous dire ce qu'il s'est passé dans le premier tour lorsque Kimi Räikkönen a pris la seconde place? Est-ce que vous avez vu ça?
RB: Non, j'avais trop de choses à faire à ce moment-là. Lorsque j'ai ouvert les yeux, j'étais cinquième et il était déjà second. Je n'ai rien vu de ce qui est arrivé.

Q: Est-ce que Takuma Sato a endommagé votre voiture lors de votre accrochage?
RB: Oui, ma voiture était étrange après ça. Je pense que j'ai perdu une partie d'un déflecteur et à haute vitesse la voiture était étrange. J'ai eu de la chance que la course tirait vers sa fin. Je suis désolé de devoir le dire mais il me semble que la manoeuvre de Sato était celle d'un amateur car il n'était pas en position de me dépasser. Heureusement, j'ai juste vu le nez de la BAR et j'ai pu m'écarter. J'ai eu de la chance que rien d'autre n'a cassé sur ma voiture. Il aurait pu me dépasser car il était assez rapide mais il n'avait pas besoin de le faire à ce moment-là car il n'était pas en position de le faire durant ce tour.

Q: Jenson, c'est votre cinquième podium depuis le début de l'année. Cela devient une habitude.
Jenson Button: Ca l'est. Celui-ci est cependant plus chanceux que les précédents. Takuma a fait une grande course jusqu'au moment où il a perdu son aileron avant. Pour ma part, j'ai eu une course plutôt difficile car après mes deux premiers ravitaillements, je me suis à chaque fois retrouvé derrière des voitures qui étaient dans le même tour que moi et je devais donc les dépasser. Il est très difficile de dépasser un concurrent ici. J'ai été capable de le faire mais j'ai perdu beaucoup de temps.

Q: Vous avez notamment doublé David Coulthard à l'extérieur du premier virage...
JB: Oui, il avait fait une petite erreur avant la ligne droite et j'ai pu le dépasser dans le premier virage, à l'extérieur. Je suppose que c'était assez courageux mais en fait je devais le doubler car il me ralentissait de deux secondes par tour.

Q: Que pensez-vous de votre week-end? Takuma a été un peu plus rapide que vous lors des qualifications. Est-ce cela qui a fait la différence selon vous?
JB: Il a fait un très bon tour lors des qualifications. Je ne sais pas ce qui m'arrivais mais j'ai senti que j'avais très peu d'adhérence. Vous savez, si vous partez de l'avant de la grille, cela change complètement votre course. Quoi qu'il en soit, il a fait une très belle course et c'est dommage pour lui.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit depuis des images satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici pour télécharger le fichier KMZ.

• Vous pouvez aussi utiliser Google Maps directement en ligne en cliquant ici.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.