En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Courses 2018 » Grand Prix d'Azerbaïdjan

Grand Prix d'Azerbaïdjan

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Quatrième manche du Championnat du monde 2018 de F1. FIA F1WC
Dates: 27, 28 et 29 avril. Lieu: Circuit de Bakou.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 14.
Conditions atmosphériques: ciel nuageux. 17°C dans l'air, 28°C sur la piste et 46% d'humidité.
Affluence: environ 94 000 spectateurs sur les quatre jours.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 2017.
Edition disputée à ce jour: 1 (sur le même circuit).
 
Décalage horaire: GMT +4h (+2h de France, heure d'été).
Heure de départ: 16h10, heure locale (14h10, heure française).
Circuit: 6,003 km x 51 tours, soit 306,049 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 104 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'40"593 (moy. 214,834 km/h) par
Lewis Hamilton (Mercedes F1 W08) en 2017.
1'43"441 (moy. 208,919 km/h) par
Sebastian Vettel (Ferrari SF70H) en 2017.
 
@LE PODIUM 2017:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 3. Daniel Ricciardo Red Bull RB13-TAG Heuer (P) en 2h03'55"573 (148,176 km/h)
2 77. Valtteri Bottas Mercedes F1 W08 (P) à 0'03"904 (148,099 km/h)
3 18. Lance Stroll Williams FW40-Mercedes (P) à 0'04"009 (148,097 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Hamilton s'offre une miraculeuse 63ème victoire en F1!De l'action et du suspense à Bakou. La quatrième manche de la saison de F1 a été passionnante. Dès le départ, le chaos a régné. Sirotkin a rapidement abandonné tandis qu'Ocon et Räikkönen se sont percutés dès le troisième virage. Un choc qui a contraint le Français a abandonné et a provoqué l'entrée en piste de la voiture de sécurité pour six tours. Ensuite, pendant plus de vingt tours, les positions se sont figées jusqu'à une erreur de Lewis Hamilton (tour 22), précipitant son arrêt aux stands huit tours avant celui de Vettel (tour 30).

Pendant ce temps-là, Valtteri Bottas menait la course en espérant une voiture de sécurité. Et le miracle est intervenu. Ricciardo et Verstappen, les deux pilotes Red Bull, se sont percutés au début du 40ème tour alors que l'Australien tentait de doubler le Néerlandais. Résultat? Des débris partout et l'abandon pour les deux hommes. Bottas pouvait alors faire son arrêt avec la sortie de la "Safety-Car" et ressortait en tête devant Vettel. Le début d'une fin de Grand Prix complètement folle. Sous régime de voiture de sécurité, Romain Grosjean, parti 20ème et qui était 6ème à ce moment-là, allait à la faute, fracassant sa monoplace dans le mur (tour 43).

Au 47ème tour, la course était relancée. Vettel attaquait immédiatement Bottas mais l'Allemand manquait son dépassement et bloquait ses roues. Il se retrouvait alors quatrième. Dans la foulée, le Finlandais de chez Mercedes crevait au 48ème tour, ce qui donnait le leadership à Lewis Hamilton, pour la première fois du Grand Prix. Une occasion en or pour le Britannique, qui n'avait pas mené un seul tour de cette course, et qui s'offre ainsi sa première victoire de la saison. Räikkönen et Pérez complétaient le podium.

Au rang des bonnes surprises, on notera la performance de Charles Leclerc. Le Monégasque, parti 13ème, s'est classé sixième et obtient ses premiers points en F1.
.:: Affiche ::.
>> 980ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.