En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Courses 2018 » Grand Prix de Bahreïn

Grand Prix de Bahreïn

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Deuxième manche du Championnat du monde 2018 de F1. FIA F1WC
Dates: 06, 07 et 08 avril. Lieu: Circuit de Sakhir, Manama.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 17.
Conditions atmosphériques: nuit claire. 28°C dans l'air, 34°C sur la piste et 46% d'humidité.
Affluence: environ 33 000 spectateurs le dimanche (95 000 sur les trois jours).


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 2004.
Editions disputées à ce jour: 13 (toujours sur le même circuit).
 
Décalage horaire: GMT +3h (+1h de France, heure d'été).
Heure de départ: 18h10, heure locale (17h10, heure française).
Course se déroulant de nuit!
Circuit: 5,412 km x 57 tours, soit 308,238 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 246 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'28"769 (moy. 219,482 km/h) par
Valtteri Bottas (Mercedes F1 W08) en 2017.
1'30"252 (moy. 216,075 km/h) par
Michael Schumacher (Ferrari F2004) en 2004.
 
@LE PODIUM 2017:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 5. Sebastian Vettel Ferrari SF70H (P) en 1h33'53"374 (196,979 km/h)
2 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W08 (P) à 0'06"660 (196,746 km/h)
3 77. Valtteri Bottas Mercedes F1 W08 (P) à 0'20"397 (196,268 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Vettel double la mise devant Bottas et Hamilton!Course palpitante jusqu'au bout. Sebastian Vettel, parti en pole sur le tracé de Sakhir, a lutté jusqu'au dernier tour pour s'offrir un 49ème succès en carrière et un deuxième d'affilée après Melbourne, une première depuis 2004 pour Ferrari. Les Mercedes complètent le podium avec un Valtteri Bottas, tout proche de s'offrir Vettel en fin de course, et un Lewis Hamilton, dans une stratégie complètement décalée, qui se satisfera de cette troisième place, lui qui était neuvième sur la grille de départ.

A Bahreïn, le départ a été animé. Verstappen, 15ème, et Hamilton, 9ème, cela promettait du spectacle. Dès le deuxième tour, Red Bull a vu noir. Une coupure électrique a contraint Daniel Ricciardo à l'abandon alors qu'au même moment, Verstappen se frictionnait avec Lewis Hamilton. Résultat? Une crevaison pour le Néerlandais et un abandon quelques instants plus tard (5ème tour). Débarrassé de la Red Bull, le Britannique et Champion du monde entamait sa remontée.

Il profitait même des premiers arrêts de Vettel (18ème tour) ou encore de Bottas (20ème tour) pour s'installer en tête du classement. Mais cela était de courte de durée puisque Vettel reprenait son bien dès le 26ème tour pour ne plus le lâcher. Räikkönen, alors troisième, encerclé par les deux Mercedes, repassait par les stands au 36ème tour. Un arrêt dramatique puisqu'au moment de repartir, sa monoplace heurta un mécanicien et le Finlandais fut contraint de stopper sa voiture et d'abandonner. Vettel se retrouvait alors seul contre les Mercedes et l'Allemand allait souffrir devant le retour impressionnant de Bottas mais pour quelques dixièmes, le pilote Mercedes devait se contenter d'une deuxième place, sûrement un peu frustrante.

Outre le Top 3, il faudra retenir l'incroyable performance de deux pilotes. Tout d'abord, Pierre Gasly. Le Français, cinquième sur la grille, a terminé la course en quatrième position. Un résultat historique pour lui et incroyable pour son écurie, Toro Rosso. Autre performance retentissante, la neuvième place de Marcus Ericsson (Sauber) alors qu'il s'élançait en 17ème position.
.:: Affiche ::.
>> 978ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.