En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Courses 2018 » Grand Prix du Brésil

Grand Prix du Brésil

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Vingtième manche du Championnat du monde 2018 de F1. FIA F1WC
Dates: 09, 10 et 11 novembre. Lieu: Autodrome "José Carlos Pace", Interlagos.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 18.
Conditions atmosphériques: ciel nuageux. 25°C dans l'air, 41°C sur la piste et 71% d'humidité.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1973.
Editions disputées à ce jour: 45 (35 à Interlagos et 10 à Jacarepagua).
 
Décalage horaire: GMT -2h (-3h de France, heure d'hiver).
Heure de départ: 15h10, heure locale (18h10, heure française).
Circuit: 4,309 km x 71 tours, soit 305,879 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 60 m.
ATTENTION: la course s'effectue dans le sens inverse des aiguilles d'une montre!


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'08"322 (moy. 227,048 km/h) par
Valtteri Bottas (Mercedes F1 W08) en 2017.
1'11"044 (moy. 218,349 km/h) par
Max Verstappen (Red Bull RB13-TAG Heuer) en 2017.
 
@LE PODIUM 2017:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 5. Sebastian Vettel Ferrari SF70H (P) en 1h31'26"262 (200,733 km/h)
2 77. Valtteri Bottas Mercedes F1 W08 (P) à 0'02"762 (200,632 km/h)
3 7. Kimi Räikkönen Ferrari SF70H (P) à 0'04"600 (200,565 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Victoire de Hamilton qui offre le titre constructeurs à Mercedes!Du spectacle au Brésil. Dans un Grand Prix magnifique, Lewis Hamilton a décroché son dixième succès de la saion, le 72ème en carrière et le deuxième au Brésil. Auteur de la pole position, le Britannique a longtemps cru que la victoire allait lui échappé mais Esteban Ocon en a décidé autrement. Max Verstappen se classe deuxième tandis que Kimi Räikkönen prend la troisième place.

Cruel. C'est le mot qui convient le mieux pour définir la course de Max Verstappen. Cinquième sur la grille, le Néerlandais a animé la course. En quelques tours, il a dépassé Räikkönen, Vettel et Bottas pour prendre la deuxième place. Avec une superbe gestion des pneus, il était parvenu à retarder au maximum son arrêt (tour 35) pour éviter de chausser les pneus durs et mettre les gommes tendres. Le bon choix puisqu'il menait la course jusqu'au tour 44. Esteban Ocon, pourtant à un tour et modeste 15ème, a tenté de le dépasser et a accroché la Red Bull. Résultat? Verstappen est parti en tête à queue, avec un fond plat endommagé, et cela a profité à Hamilton qui a ainsi pu filer vers la victoire. D'ailleurs, le Néerlandais, très en colère, et le Français se sont écharpés à l'issue de la course. Signe du mécontentement du jeune pilote Red Bull.

C'était l'enjeu majeur de cette course. Avec Räikkönen troisième et Vettel sixième, seulement, Ferrari s'est définitivement inclinée face à Mercedes pour le titre des constructeurs. Hamilton s'est donc imposé et Bottas a pris la cinquième place. Suffisant pour les Flèches d'Argent.

Parmi les infos à retenir de cette course, on notera la belle remontée de Ricciardo. Parti 11ème, l'Australien s'est classé quatrième. Charles Leclerc a pris la septième place et Romain Grosjean, seul français dans les points, a pris la huitième position.
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.