En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Courses 2018 » Grand Prix d'Italie

Grand Prix d'Italie

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Quatorzième manche du Championnat du monde 2018 de F1. FIA F1WC
Dates: 31 août, 01 et 02 septembre. Lieu: Autodrome National de Monza.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 16.
Conditions atmosphériques: ciel nuageux. 22°C dans l'air, 30°C sur la piste et 67% d'humidité.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 68 (67 à Monza et 1 à Imola).
 
Heure de départ: 15h10.
Circuit: 5,793 km x 53 tours, soit 306,720 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 309 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'20"089 (moy. 260,395 km/h) par
Rubens Barrichello (Ferrari F2004) en 2004.
1'21"046 (moy. 257,321 km/h) par
Rubens Barrichello (Ferrari F2004) en 2004.
 
@LE PODIUM 2017:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W08 (P) en 1h15'32"312 (243,627 km/h)
2 77. Valtteri Bottas Mercedes F1 W08 (P) à 0'04"471 (243,387 km/h)
3 5. Sebastian Vettel Ferrari SF70H (P) à 0'36"317 (241,690 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Hamilton victorieux sur les terres de Ferrari!Gros coup de Lewis Hamilton. Troisième sur la grille de départ, le Britannique est parvenu à s'imposer à Monza, dans le temple de la vitesse. Il a ainsi signé sa sixième victoire de la saison et le 68ème succès de sa carrière en F1. Ferrari va avoir du mal à s'en remettre. Pourtant, la première ligne était 100% Rouge avec Räikkönen en pole et Vettel deuxième. Pour autant, dès le premier tour, tout a basculé. Attaqué par Hamilton au virage 4, Vettel est allé accrocher le Britannique et l'Allemand a perdu gros. Il est parti en tête à queue et s'est retrouvé 19ème et dernier. Coup de massue terrible pour Vettel et Ferrari.

Räikkönen, seul, a alors dû maîtriser Lewis Hamilton. Le Finlandais a anticipé son arrêt pour ne pas être gêné par le trafic. Erreur de Ferrari car Hamilton est lui resté en piste. Le coup gagnant. Une petite dizaine de tours après Räikkönen, le Champion du monde a changé ses gommes et est alors ressorti troisième. Bottas, leader, a alors joué la stratégie d'équipe à fond. Il s'est occupé de bloquer le pilote Ferrari pour permettre à Hamilton de revenir dans la zone de DRS. Payant. Puisqu'à huit tours de l'arrivée, le Britannique s'est offert le scalp de la Ferrari, pour le plus grand malheur des tifosi.

Alors que Lewis Hamilton filait vers la victoire, Bottas récupérait, lui, la troisième place au jeu des pénalités. Verstappen était sanctionné de cinq secondes de pénalité suite à une défense trop rugueuse sur le Finlandais. Week-end parfait pour les Flèches d'Argent. Pendant ce temps-là, Vettel complétait sa remontée en sauvant les 12 points de la quatrième place.

Chez les Français, on retiendra les courses sérieuses de Romain Grosjean et Esteban Ocon. Le premier a pris la sixième place et le second s'est classé septième. En revanche, Pierre Gasly, neuvième sur la grille, a pris une modeste quinzième place, pas aidé par son faible moteur Honda. Mercedes, en difficulté tout le week-end, repart d'Italie avec 25 points d'avance sur Ferrari chez les constructeurs (415 points contre 390). Même son de clochez chez les pilotes, Hamilton possède désormais 30 points d'avance sur Vettel, grand perdant à Monza.
.:: Affiche ::.
>> 990ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.