En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Courses 2018 » Grand Prix de Singapour » Classement

Grand Prix de Singapour

Marina Bay - Classement de la course

Dimanche 16 Septembre 2018
14h10 - 16h05
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 44 Lewis Hamilton Mercedes Mercedes 61 1h51'11"611 166,578 km/h
2 33 Max Verstappen Red Bull TAG Heuer 61 1h51'20"572 + 0'08"961 166,354 km/h
3 5 Sebastian Vettel Ferrari Ferrari 61 1h51'51"556 + 0'39"945 165,586 km/h
4 77 Valtteri Bottas Mercedes Mercedes 61 1h52'03"541 + 0'51"930 165,291 km/h
5 7 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 61 1h52'04"612 + 0'53"001 165,265 km/h
6 3 Daniel Ricciardo Red Bull TAG Heuer 61 1h52'05"593 + 0'53"982 165,241 km/h
7 14 Fernando Alonso McLaren Renault 61 1h52'54"622 + 1'43"011 164,045 km/h
8 55 Carlos Sainz Renault Renault 60 1h51'33"079 + 1 tour 163,320 km/h
9 16 Charles Leclerc Sauber Ferrari 60 1h51'47"328 + 1 tour 162,973 km/h
10 27 Nico Hülkenberg Renault Renault 60 1h52'01"055 + 1 tour 162,640 km/h
11 9 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 60 1h52'14"828 + 1 tour 162,308 km/h
12 2 Stoffel Vandoorne McLaren Renault 60 1h52'15"609 + 1 tour 162,289 km/h
13 10 Pierre Gasly Toro Rosso Honda 60 1h52'24"251 + 1 tour 162,081 km/h
14 18 Lance Stroll Williams Mercedes 60 1h52'27"254 + 1 tour 162,009 km/h
15 8 Romain Grosjean Haas Ferrari 60 1h52'27"257 + 1 tour 162,009 km/h
16 11 Sergio Pérez Force India Mercedes 60 1h52'49"091 + 1 tour 161,486 km/h
17 28 Brendon Hartley Toro Rosso Honda 60 1h53'03"752 + 1 tour 161,137 km/h
18 20 Kevin Magnussen Haas Ferrari 59 1h51'28"990 + 2 tours 160,695 km/h
19 35 Sergey Sirotkin Williams Mercedes 59 1h52'30"741 + 2 tours 159,225 km/h
AB 31 Esteban Ocon Force India Mercedes 0 accident
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Grosjean (13ème) a écopé d'une pénalité de 5" pour ne pas avoir respecté les drapeaux bleus

Hamilton triomphe, Ferrari rate sa stratégie

A-
A
A+
L. Hamilton (Mercedes)L. Hamilton (Mercedes)
M. Verstappen (Red Bull)M. Verstappen (Red Bull)
S. Vettel (Ferrari)S. Vettel (Ferrari)
V. Bottas (Mercedes)V. Bottas (Mercedes)
K. Räikkönen (Ferrari)K. Räikkönen (Ferrari)
D. Ricciardo (Red Bull)D. Ricciardo (Red Bull)
Le Grand Prix de Singapour s'annonce, comme chaque année, long et difficile pour les pilotes. Contrairement à l'année dernière, le départ devrait être sec, mais des orages sont annoncés pour après la course, et ils pourraient venir perturber la fin de course s'ils arrivent plus vite que prévu.

Aucune pénalité n'est à noter sur la grille, c'est assez rare pour être souligné, et l'ordre de départ sera donc strictement similaire au classement des qualifications. L'énorme performance de Lewis Hamilton samedi après-midi ne doit pas occulter le fait que les Ferrari seront plus rapides en rythme de course. Les Red Bull pourraient également faire mieux que les Mercedes sur certaines phases du GP.

Le tour de formation se tient sans souci pour aucun des pilotes, et les 20 voitures viennent se positionner sur la grille de départ. Les feux s'allument un par un... et s'éteignent, c'est parti!

Vettel s'élance très bien mais doit laisser passer Verstappen au premier virage, tandis que derrière, les Force India se touchent et Esteban Ocon s'écrase dans le mur! Le Français va bien mais sa course est terminée... Devant, Vettel repasse Verstappen juste avant que la voiture de sécurité ne soit lancée en piste!

Pérez s'excuse d'avoir touché Ocon dans le virage, les deux hommes se sont touchés alors qu'Ocon tentait l'extérieur sur son équipier, et le choc a envoyé le Français dans le mur.

Après quatre tours sous régime de Safety Car, la course est relancée, peu après que Verstappen s'est plaint de passage en "faux point mort" entre les rapports de vitesse.

C'est reparti et Hamilton imprime le rythme sans problème, avec immédiatement une petite seconde d'avance sur Vettel, lui-même huit dixièmes devant Verstappen.

Les pilotes roulent pour le moment en 1'48"4, Hamilton n'est pas le plus rapide et Vettel tout comme Verstappen ont le DRS. A noter que les pilotes derrière le Top 6, Pérez parvient à rester proche de Ricciardo.

Le rythme accélère et Hamilton signe le meilleur tour en course en 1'46"746, se mettant par la même occasion à l'abri de la zone DRS de Vettel. Derrière, Bottas se fait décrocher par Verstappen. A noter que Pérez est plus proche de Ricciardo que ce dernier n'est proche de Räikkönen.

Verstappen se dit très à l'aise au volant de la Red Bull, mais la situation se résume également à un duel entre Hamilton et Vettel, privés pour le moment de l'aide de leurs coéquipiers. Le Britannique se plaint déjà d'usure sur ses pneumatiques avant.

L'information est reportée par radio à Vettel, mais ce dernier explique qu'il n'y croit pas, et son ingénieur est d'accord sur le fait que Mercedes bluffe.

Un bluff qui se confirme sur le passage suivant sur la ligne, Hamilton signant le meilleur tour en 1'45"502. L'accélération se confirme avec un écart de plus de deux secondes entre les deux leaders, et Verstappen se fait décrocher également. Des petites gouttes d'eau sont senties dans la voie des stands!

Les choses ne s'arrangent pas pour Bottas, qui tourne à 2 secondes de Hamilton au tour, alors que ce dernier améliore le meilleur tour en course en 1'44"929.

Hamilton accélère en 1'44"403 et Vettel s'arrête aux stands alors qu'il perdait du temps! Il ressort en gommes ultra-tendres entre Pérez et Grosjean, et devrait toutefois s'arrêter une nouvelle fois plus tard en course.

Hamilton s'arrête à son tour après que Vettel a fait le meilleur temps absolu dans le deuxième secteur, mais le Britannique , en gommes jaunes après un arrêt un peu plus long, ressort devant Vettel et Pérez!

La stratégie de Ferrari est une nouvelle fois ratée, avec un Pérez intercalé qui a fait perdre trois secondes à Vettel sur Hamilton! L'écart est de 5 secondes entre les deux hommes.

Verstappen s'arrête à son tour et ressort même devant Vettel, qui est le grand perdant de ces arrêts! Les deux hommes étaient côte à côte lorsque le Néerlandais a repris la piste, et c'est finalement lui qui a pris la main.

A vouloir anticiper l'arrêt de l'Allemand, Ferrari a totalement raté son coup, puisque Vettel est maintenant coincé derrière Verstappen avec des gommes censées être plus rapides, et ne va pas pouvoir reprendre de l'avance avant de devoir s'arrêter de nouveau. Il a désormais besoin d'une autre safety car ou de l'arrivée de la pluie pour avoir une chance.

Räikkönen et Ricciardo semblent retrouver du rythme avec la gomme hyper-tendre, puisqu'ils en sont déjà à plus de 20 tours et tournent dans le même temps que Hamilton en gommes jaunes.

Räikkönen s'arrête finalement et ressort derrière Bottas avec des pneus tendres, Ferrari confirme avoir fait une erreur avec la stratégie de Vettel en optant pour une autre stratégie.

Pérez s'est arrêté lui aussi et il est ressorti derrière la Williams de Sirotkin qui s'est déjà arrêté, et que le Mexicain ne parvient pas à dépasser! Il demande à son ingénieur pourquoi ils l'ont fait s'arrêter maintenant et l'ont renvoyé dans le trafic.

La pluie s'intensifie à Singapour, même si la piste chaude absorbe totalement l'eau, et la majeure partie du circuit n'est pour l'instant pas touchée par cette pluie.

La bataille fait rage entre Gasly et Leclerc et ce dernier finit par prendre la neuvième place à son rival, alors que les deux hommes doivent encore s'arrêter. C'est ce que fait le pilote Toro Rosso au tour suivant.

Ricciardo s'arrête à son tour et ressort au sixième rang. Ayant parcouru 28 tours en hyper-tendres, il tente de ressortir en gommes ultra-tendres!

La mi-course est atteinte et Hamilton possède près de 5 secondes d'avance sur Verstappen, lui-même 4 secondes devant Vettel. Bottas pointe à 3 secondes devant Räikkönen et Ricciardo. Alonso, Sainz, Leclerc et Ericsson complètent le Top 10, tandis que Pérez s'énerve derrière Sirotkin et demande, de manière incompréhensible, une intervention de Charlie Whiting.

Pérez attaque Sirotkin, les deux hommes sont au coude à coude pendant trois tours, mais Pérez met un énorme coup de volant en pleine ligne droite et percute Sirotkin! Une action inadmissible pour le Mexicain. Derrière, Magnussen tasse légèrement Hartley mais ce dernier repasse.

Hamilton revient sur des retardataires, Gasly le laisse passer et il y a devant lui Grosjean et Sirotkin. Les deux hommes se battent devant Hamilton, et Verstappen est revenu! Hamilton ne parvient pas à dépasser les deux hommes et les trois leaders se tiennent désormais en 2 secondes!

Verstappen et Vettel ont eu des difficultés pour dépasser et l'on retrouve désormais deux secondes entre chacun des trois pilotes de tête, tandis que Bottas est rattrapé par Räikkönen, et les deux homes arrivent sur le même groupe.

Grosjean et Sirotkin sont fort logiquement sous enquête pour avoir ignoré les drapeaux bleus, et devraient être pénalisés.

Sergio Pérez prend un drive through pour le contact avec Sirotkin.

Hamilton a creusé un nouvel écart, tout comme Verstappen sur Vettel.

Romain Grosjean est pénalisé de 5 secondes pour avoir ignoré les drapeaux bleus, et l'on attend une potentielle pénalité pour Sirotkin, d'autant que le Russe a déjà mis deux fois Hartley hors piste.

Fernando Alonso signe le meilleur tour en course de manière surprenante, et l'Espagnol est pour le moment septième, ce qui serait son meilleur résultat... depuis Bakou!

Sergey Sirotkin prend 5 secondes de pénalité pour avoir ignoré les drapeaux bleus, et pourrait par la suite en recevoir une autre pour son action sur Hartley, après avoir tassé le Néo-Zélandais dans le mur.

La fin de course est un peu plus calme, même si Magnussen signe le meilleur tour en course. Vettel ne s'est finalement pas arrêté mais s'est laissé décrocher et assure un podium qui devrait le reléguer à 40 points de Hamilton au championnat, sur un circuit où l'on attendait une victoire de Ferrari.

Bottas se plaint d'être gêné par la Renault de Hülkenberg à qui il prend un tour, mais il est trop loin pour que les drapeaux bleus soient présentés.

Räikkönen est proche de Bottas mais ne parvient pas à se placer avantageusement derrière la Mercedes.

Lewis Hamilton remporte le Grand Prix de Singapour, sa quatrième victoire lors des 5 dernières courses!

Il termine devant Verstappen et Vettel, tandis que Bottas et Räikkönen complètent le Top 5. Daniel Ricciardo aura mené quelques tours mais termine sixième devant Alonso et Sainz, tandis que Leclerc fête son contrat chez Ferrari par une neuvième place! Hülkenberg complète le Top 10.

Au championnat, Hamilton prend davantage d'air et possède 40 points de marge sur Vettel avec six courses à disputer.
source: Nextgen-Auto.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.