En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2007 » Grand Prix des Etats-Unis » Classement

Grand Prix des Etats-Unis

Indianapolis - Résultats de la course

Dimanche 17 Juin 2007
19h00 - 20h35
P Pilote Châssis Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 2. Lewis Hamilton McLaren Mercedes 73 1h31'09"965 201,401 km/h
2 1. Fernando Alonso McLaren Mercedes 73 1h31'11"483 + 0'01"518 201,345 km/h
3 5. Felipe Massa Ferrari Ferrari 73 1h31'22"807 + 0'12"842 200,929 km/h
4 6. Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 73 1h31'25"387 + 0'15"422 200,835 km/h
5 4. Heikki Kovalainen Renault Renault 73 1h31'51"367 + 0'41"402 199,888 km/h
6 12. Jarno Trulli Toyota Toyota 73 1h32'16"668 + 1'06"703 198,975 km/h
7 15. Mark Webber Red Bull Renault 73 1h32'17"296 + 1'07"331 198,952 km/h
8 10. Sebastian Vettel BMW Sauber BMW 73 1h32'17"748 + 1'07"783 198,936 km/h
9 3. Giancarlo Fisichella Renault Renault 72 1h31'44"282 + 1 tour 197,404 km/h
10 17. Alexander Wurz Williams Toyota 72 1h32'11"721 + 1 tour 196,425 km/h
11 23. Anthony Davidson Super Aguri Honda 72 1h32'13"434 + 1 tour 196,364 km/h
12 7. Jenson Button Honda Honda 72 1h32'23"277 + 1 tour 196,015 km/h
13 19. Scott Speed Toro Rosso Ferrari 71 1h31'17"333 + 2 tours 195,620 km/h
14 20. Adrian Sutil Spyker Ferrari 71 1h31'19"396 + 2 tours 195,546 km/h
15 21. Christijan Albers Spyker Ferrari 70 1h31'16"671 + 3 tours 192,888 km/h
16 16. Nico Rosberg Williams Toyota 68 1h25'59"466 + 5 tours 198,897 km/h
17 18. Vitantonio Liuzzi Toro Rosso Ferrari 68 1h27'31"379 + 5 tours 195,416 km/h
AB 9. Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 55 boîte de vitesses
AB 22. Takuma Sato Super Aguri Honda 13 tête-à-queue
AB 14. David Coulthard Red Bull Renault 0 accrochage
AB 11. Ralf Schumacher Toyota Toyota 0 accrochage
AB 8. Rubens Barrichello Honda Honda 0 accrochage
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Rosberg (moteur) et Liuzzi (pression d'eau) sont classés mais non arrivés

Hamilton récidive

A-
A
A+
L. Hamilton (McLaren)L. Hamilton (McLaren)
F. Alonso (McLaren)F. Alonso (McLaren)
F. Massa (Ferrari)F. Massa (Ferrari)
K. Räikkönen (Ferrari)K. Räikkönen (Ferrari)
H. Kovalainen (Renault)H. Kovalainen (Renault)
Les McLaren sont en première ligne et les Ferrari sur la seconde. Ces monoplaces devaient logiquement se disputer les quatre premières places et c'est exactement ce qu'elles ont fait.

Chez McLaren, c'est Lewis Hamilton qui a dicté sa loi à Fernando Alonso, comme à Montréal. Chez Ferrari, la lutte a été plus indécise et c'est finalement Felipe Massa qui a eu le dernier mot pour la dernière place sur le podium.

Il fait extrêmement chaud à Indianapolis, à quelques minutes du départ de la course. La température ambiante est de 36°C et la piste est à 59°C.

Après leur tour de mise en grille, les 22 pilotes viennent s'aligner sous les ordres du starter. Parmi les hommes de tête, seul Kimi Räikkönen est en pneus durs. Les autres ont choisi le mélange le plus tendre pour prendre le départ.

A l'extinction des feux, les McLaren prennent un départ parfait et s'engouffrent en tête dans le premier virage, Hamilton devant Alonso. Suivent Massa, Heidfeld, Kovalainen, Räikkönen, Trulli, Fisichella, Webber, Rosberg, Vettel, Liuzzi, Wurz, Sutil, Speed, Sato, Button, Albers, Davidson, Coulthard et Barrichello.

Ralf Schumacher abandonne quelques secondes après le départ. Quant à Coulthard et Barrichello, ils rentrent au stand à la fin du premier tour et ils n'en ressortiront plus. Il y a dû y avoir l'un ou l'autre contact en fin de peloton (c'est en effet Ralf qui a tiré tout droit au freinage du premier tour et qui a provoqué ce mini désastre).

Pour Giancarlo Fisichella, les choses se compliquent très vite puisqu'il part à la faute au début du second tour et remonte en piste en 19ème position...

Le top 12 au 6ème tour: Hamilton, Alonso à 1"9, Massa à 3"4, Heidfeld à 5", Kovalainen à 7"6, Räikkönen à 7"6, Trulli à 11"1, Webber à 11"9, Rosberg à 14"2, Vettel à 14"8, Liuzzi à 22"9 et Wurz à 23"3.

C'est à l'arrière du peloton qu'il y a du spectacle avec Fisichella et Button qui négocient trois ou quatre virages côte à côte et c'est finalement l'Italien de chez Renault qui prend l'avantage en fin de ligne droite. Superbe duel à l'issue duquel Fisichella se retrouve en 16ème position. Même Flavio Briatore a apprécié.

En tête de la course, les positions sont stabilisées. A l'entame du 13ème tour, Hamilton compte un avantage de 2"5 sur Alonso, 5"1 sur Massa, 7"5 sur Heidfeld, 12" sur Kovalainen et 12" sur Räikkönen. Un peu plus loin, Fisichella poursuit sa remontée en prenant l'avantage sur Speed et en profitant de l'abandon de Sato sur sortie de piste. Fisichella est 14ème au 13ème tour, mais à près de 50 secondes de Lewis Hamilton et à 37 secondes de son équipier Kovalainen.

Nick Heidfeld fait une erreur au 20ème tour et Kovalainen en profite pour prendre l'avantage sur lui.

Hamilton, Massa et Heidfeld ravitaillent pour la première fois au 21ème tour. Alonso s'arrête au 22ème, Räikkönen et Vettel au 24ème, Kovalainen au 27ème, Sutil au 28ème, Webber au 30ème, Trulli au 31ème, Fisichella et Speed au 37ème, Rosberg au 40ème, Davidson au 42ème et enfin Wurz et Button au 44ème.

Le top 10 au 38ème tour: Hamilton, Alonso à 0"1, Massa à 12"6, Rosberg à 18"1, Räikkönen à 18"5, Heidfeld à 19"9, Kovalainen à 21"2, Trulli à 35"3, Webber à 37"9 et Vettel à 44"4. Seul Nico Rosberg n'avait pas encore ravitaillé à ce moment-là de la course.

En tête de la course, Hamilton et Alonso sont donc roues dans roues et l'Espagnol s'est même mis à la hauteur de son équipier dans la ligne droite, mais sans réussir à prendre l'avantage sur lui. Si les pilotes McLaren se battent en tête de la course, on peut en dire autant des pilotes Ferrari qui au 44ème tour ne sont plus séparés que par 3"5 à l'avantage de Massa.

Kovalainen ravitaille pour la seconde fois au 47ème tour, Heidfeld au 48ème, Alonso au 50ème, Hamilton, Räikkönen, Vettel et Sutil au 51ème, Massa au 52ème, Davidson au 54me, Trulli au 56ème et Webber au 59ème.

Cette seconde vague de ravitaillement ne change rien au classement des quatre premiers: Alonso est toujours second derrière Alonso et Räikkönen est toujours quatrième derrière Massa. La cinquième place semblait être promise à Nick Heidfeld, mais l'Allemand abandonne sur ennuis techniques au 56ème tour.

Le classement au 60ème tour: Hamilton, Alonso à 1"8, Massa à 15"3, Räikkönen à 15"8, Kovalainen à 39"4, Rosberg à 56", Trulli à 58"5, Webber à 59" et Vettel à 60"2. Suivent à plus d'un tour: Fisichella, Wurz, Button, Davidson, Speed, Liuzzi, Sutil et Albers.

Malheureusement pour lui, Nico Rosberg sera l'une des dernières victimes de ce Grand Prix en abandonnant à 4 tours de l'arrivée alors qu'il occupait une belle 6ème place.

En fin de course, Alonso reste à environ deux secondes de son équipier, mais sans plus jamais parvenir à le menacer. C'est donc Lewis Hamilton qui remporte la seconde victoire de sa carrière, après celle conquise la semaine passée à Montréal.

Quant au duel entre les deux pilotes de la Scuderia Ferrari, il a tourné à l'avantage de Felipe Massa malgré la pression exercée par Kimi Räikkönen sur lui en fin de course.

Suivent pour les points: Heikki Kovalainen, Jarno Trulli, Mark Webber et Sebastian Vettel.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.