En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2014 » Grand Prix du Japon

Grand Prix du Japon

Tout savoir sur... la course


En bref

Quinzième manche du Championnat du monde 2014 de F1. logo FIA F1WC
Dates: 03, 04 et 05 octobre. Lieu: Circuit international de Suzuka.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 21.
Conditions atmosphériques: pluie. 19°C dans l'air, 22°C sur la piste et 98% d'humidité.
Affluence: environ 72 000 spectateurs le dimanche (150 000 sur les trois jours).


Le Grand Prix

circuit Année de création du Grand Prix: 1976.
Editions disputées à ce jour: 29 (4 à Fuji et 25 à Suzuka).
 
Fuseau horaire: GMT +9h (+7h de France, heure d'été).
Heure de départ: 15h, heure locale (08h, heure française).
Distance: 5,807 km x 53 tours, soit 307,471 km au total.
Décalage entre les lignes de départ et d'arrivée: -300 m.


Les records

Pole position

Meilleur tour

1'29"599 (moy. 233,320 km/h) par
Felipe Massa (Ferrari 248 F1) en 2006.
1'31"540 (moy. 228,372 km/h) par
Kimi Räikkönen (McLaren MP4/20-Mercedes) en 2005.
 

Le podium 2013

P Pilote Châssis-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 1. Sebastian Vettel Red Bull RB9-Renault Pirelli 1h26'49"301 212,484 km/h
2 2. Mark Webber Red Bull RB9-Renault Pirelli + 0'07"129 212,194 km/h
3 8. Romain Grosjean Lotus E21-Renault Pirelli + 0'09"910 212,081 km/h


Les faits de course

Triste podium suite au dramatique accident de Bianchi!Finalement, le typhon Phanfone n'aura pas eu raison du GP du Japon. Mais il l'aura grandement perturbé à ces deux extrémités. D'abord au départ, en contraignant la direction de course à brandir un drapeau rouge et à différer le véritable lancement des débats d'une demi-heure, la faute à de fortes intempéries. Puis sur la fin, avec un nouveau drapeau rouge occasionné par les sorties de route d'Adrian Sutil et de Jules Bianchi, qui aurait heurté l'arrière de la dépanneuse qui s'occupait d'évacuer la Sauber accidentée quelques instants auparavant dans ce même virage. Le Français, inconscient, a été évacué par ambulance, escorté par des motards, vers l'hôpital le plus proche, l'hélicoptère ne pouvant décoller à cause des mauvaises conditions.

Auparavant, une fois l'accalmie venue, l'épreuve nippone avait pu se dérouler normalement. En particulier pour les Mercedes qui, conformément aux attentes, ont régné sur Suzuka. Avec un grand vainqueur: Lewis Hamilton. Pourtant, la veille, c'est avec un visage fermé que le Britannique avait accueilli sa deuxième place lors des qualifications, à distance respectable de son coéquipier et rival au Championnat du monde, Nico Rosberg. Hamilton payait alors sa vilaine sortie de route lors de la dernière séance d'essais libres. Cette faute pouvait-elle relancer l'Allemand, apparu en difficulté lors des deux précédents Grands Prix?

Pendant toute la première moitié de course, le doute était permis. Seules au monde, les Mercedes paradaient après avoir réussi à creuser un écart d'une quinzaine de secondes en trois tours disputés sur une piste encore très humide. Ce qui confirmait la prédiction de Rosberg affirmant que les monoplaces allemandes seraient encore "plus à l'aise dans des conditions délicates". En tête, l'Allemand paraissait maîtriser Hamilton. Mais la piste s'asséchant progressivement, Rosberg se mit à se plaindre d'un important survirage. Il n'en fallait pas plus à son rival pour fondre sur lui et le doubler imparablement au 29ème tour, au bout de la ligne droite des stands.

Immédiatement, le Britannique se construisit un matelas de sécurité d'une petite dizaine de secondes, suffisant à écarter toute idée de nouveau duel chez Mercedes. Et même la pluie, qui revenait perturber la fin de course, ne modifiait en rien le triomphal succès de Hamilton, son troisième consécutif. Une victoire qu'il accueillait avec une joie contenue au vu des évènements ayant conduit à l'arrêt de la course six tours avant la fin. Sur le podium, les deux pilotes étaient accompagnés d'un Sebastian Vettel retrouvé et libéré par l'annonce de son prochain départ de Red Bull.
.:: Affiche ::.
>> 912ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Maps en cliquant ici.
.:: Publicité ::.