En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2015 » Grand Prix du Japon

Grand Prix du Japon

Tout savoir sur... la course


En bref

Quatorzième manche du Championnat du monde 2015 de F1. logo FIA F1WC
Dates: 25, 26 et 27 septembre. Lieu: Circuit international de Suzuka.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 20.
Conditions atmosphériques: ciel légèrement nuageux. 27°C dans l'air, 42°C sur la piste et 54% d'humidité.
Affluence: environ 81 000 spectateurs le dimanche (165 000 sur les trois jours).


Le Grand Prix

circuit Année de création du Grand Prix: 1976.
Editions disputées à ce jour: 30 (4 à Fuji et 26 à Suzuka).
 
Fuseau horaire: GMT +9h (+7h de France, heure d'été).
Heure de départ: 14h, heure locale (07h, heure française).
Distance: 5,807 km x 53 tours, soit 307,471 km au total.
Décalage entre les lignes de départ et d'arrivée: -300 m.


Les records

Pole position

Meilleur tour

1'29"599 (moy. 233,320 km/h) par
Felipe Massa (Ferrari 248 F1) en 2006.
1'31"540 (moy. 228,372 km/h) par
Kimi Räikkönen (McLaren MP4/20-Mercedes) en 2005.
 

Le podium 2014 (44 tours effectués sur les 53 prévus, soit 255,208 km)

P Pilote Châssis-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W05 Pirelli 1h51'43"021 137,065 km/h
2 6. Nico Rosberg Mercedes F1 W05 Pirelli + 0'09"180 136,877 km/h
3 1. Sebastian Vettel Red Bull RB10-Renault Pirelli + 0'29"122 136,472 km/h


Les faits de course

Hamilton domine et égale les 41 victoires de Senna!Singapour ne devrait rester qu'un simple accident de parcours pour Mercedes cette saison. Jamais dans le rythme le week-end dernier et littéralement surclassées par un Sebastian Vettel rayonnant, les Flèches d'Argent ont immédiatement rebondi et visé dans le mille ce dimanche à Suzuka. A l'image d'un Lewis Hamilton impérial de bout en bout et qui aura occupé la première place du 1er au 53ème tour. Ce succès, le 8ème du Britannique cette saison, lui permet d'accroitre son avance sur ses poursuivants au Championnat du monde, à savoir Nico Rosberg, désormais à 48 unités, et Sebastian Vettel, dont les minces espoirs de titre pourraient bien avoir disparu définitivement au Japon (59 points de retard désormais). De quoi aborder la fin de la saison avec une certaine sérénité, même si Singapour restera comme un signal d'alarme dans un coin de sa tête...

Ce dimanche, à Suzuka, la victoire de Hamilton n'aura pas tardé à se dessiner. En fait, dès le premier virage, le scénario de l'épreuve nippone était déjà écrit. Auteur d'un départ impeccable, le Champion du monde en titre se portait à la hauteur de Rosberg, à qui il ne faisait aucun cadeau. Obligé de lever le pied, l'Allemand perdait à la fois le bénéfice de sa deuxième pole position de la saison et quelques précieuses places puisqu'il pointait au 4ème rang à l'issue du premier tour. Débarrassé de son plus sérieux rival, Hamilton creusait alors rapidement l'écart sur Vettel pour se mettre à l'abri. Derrière, sur un circuit où il est toujours très délicat de doubler, surtout dans des conditions chaudes et sèches comme ce dimanche, tout allait se jouer lors des arrêts aux stands. Lors de la première salve, Rosberg en profitait pour revenir dans les échappements de Bottas, qu'il doublait superbement en piste. Lors de la seconde, en anticipant son changement de pneumatiques, le pilote Mercedes se jouait de Vettel pour assurer un nouveau doublé à l'écurie allemande. Son huitième en 2015.

Placé sous le signe du souvenir lié à l'accident tragique de Jules Bianchi un an auparavant, ce GP du Japon n'aura pas offert beaucoup de spectacle et de dépassements parmi le Top 10. Hormis une touchette au départ entre Felipe Massa et Daniel Ricciardo qui aura entraîné une crevaison sur chacune de leur monoplace, l'étape nippone fut extrêmement sage. Une bonne nouvelle pour Romain Grosjean qui aura été solide pour mener sa Lotus dans les (bons) points avec une 7ème place à l'arrivée. Loin devant des Red Bull très décevantes, une semaine après leur belle performance à Singapour. Respectivement 13ème et 15ème, Daniil Kvyat et Ricciardo n'ont pas brillé. Démontrant, à l'instar des Mercedes à un autre niveau, qu'entre Suzuka et Marina Bay, il y avait bien un monde d'écart.
.:: Programme ::.
.:: Affiche ::.
>> 930ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Maps en cliquant ici.
.:: Publicité ::.