En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2023 » Grand Prix d'Australie

Grand Prix d'Australie

Tout savoir sur... la course


En bref

Troisième manche du Championnat du monde 2023 de F1. logo FIA F1WC
Dates: 31 mars, 01 et 02 avril. Lieu: Circuit de l'Albert Park, Melbourne.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 17.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 17°C dans l'air, 35°C sur la piste et 52% d'humidité.
Affluence: environ 131 100 spectateurs le dimanche (444 630 sur les trois jours).


Le Grand Prix

circuit Année de création du Grand Prix: 1985.
Editions disputées à ce jour: 36 (11 à Adélaïde et 25 à Melbourne).
 
Fuseau horaire: GMT +10h (+8h de France, heure d'été).
Heure de départ: 15h, heure locale (07h, heure française).
Distance: 5,278 km x 58 tours, soit 306,124 km au total.


Les records

Pole position

Meilleur tour

1'17"868 (moy. 244,013 km/h) par
Charles Leclerc (Ferrari F1-75) en 2022.
1'20"260 (moy. 236,741 km/h) par
Charles Leclerc (Ferrari F1-75) en 2022.
 

Le podium 2022

P Pilote Châssis-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 16. Charles Leclerc Ferrari F1-75 Pirelli 1h27'46"548 209,254 km/h
2 11. Sergio Pérez Red Bull RB18-RBPT Pirelli + 0'20"524 208,442 km/h
3 63. George Russell Mercedes F1 W13 Pirelli + 0'25"593 208,242 km/h


Les faits de course

Victoire de Verstappen à l'issue d'une fin de course chaotique!Et de deux cette saison pour Max Verstappen. Après Bahreïn, le double Champion du monde en titre a remporté le GP d'Australie, troisième manche de la saison de Formule 1. Son 37ème succès en carrière. Red Bull confirme ainsi sa domination puisque la firme autrichienne a enlevé les trois premières courses. Derrière, dans le chaos après trois drapeaux rouges, Lewis Hamilton, deuxième, et Fernando Alonso, troisième, complètent le podium d'un Grand Prix australien chaotique.

Il ne fallait pas manquer le départ, ou plutôt les départs, à Melbourne. En pole, Max Verstappen s'attendait à un premier virage houleux avec les deux Mercedes à ses trousses. Et le Néerlandais n'a pas été déçu puisque George Russell, auteur d'un meilleur envol, l'avait dépassé dès le premier virage, imité par Lewis Hamilton au virage 3. Un virage 3 d'ailleurs fatal à Charles Leclerc, bloqué dans le bac à graviers après un contact avec Lance Stroll. Devant, les Mercedes menaient la danse avec le Batave dans les rétros mais tout allait rapidement basculer.

Sixième avec sa Williams après un excellent envol, Alexander Albon partait à la faute dans le septième tour et fracassait sa monoplace dans le mur au début du secteur 2. La voiture de sécurité était alors déployée. George Russell, leader, plongeait dans les stands pour chausser des gommes dures, laissant ainsi la tête à Lewis Hamilton. Mais le drapeau rouge était déployé et Russell piégé puisque tous les pilotes regagnaient alors la voie des stands et étaient libres de changer leurs pneus. La course était relancée à 07h37 pour un deuxième départ arrêté avec Hamilton en tête. Très rapidement, Verstappen reprenait la tête au tour 12 avec une facilité déconcertante face au Britannique. Dans la foulée, Russell, quatrième, était contraint à l'abandon pour une casse moteur au tour 17 et la course entrait ensuite dans une longue monotonie. À tel point que, solide leader, Verstappen partait à la faute, un petit tour dans l'herbe, mais le Batave allait vite se réveiller.

Au tour 54, alors que les positions étaient figées, Kevin Magnussen se retrouvait avec une Haas sur trois roues après un contact avec le mur. La course était encore interrompue par un drapeau rouge et allait reprendre pour deux tours de folie avec des gommes tendres pour tout le monde. Et là, le chaos s'abattait sur le tracé de l'Albert Park. Le troisième départ arrêté était probablement celui de trop pour des pilotes remontés et prêts à gagner la moindre place. Le dénouement fut brutal puisque hormis Verstappen et Hamilton personne n'est sorti indemne de cette relance.

Alonso a été harponné par Sainz, pénalisé de cinq secondes et finalement 12ème, De Vries et Sargeant ont fini dans le bac à graviers et les deux Alpine de Gasly et Ocon se sont accrochées pour s'encastrer dans le mur. Difficile de faire plus féroce. La direction de course a alors sorti un troisième drapeau rouge et fait le choix de relancer la course pour un tour derrière la voiture de sécurité, histoire de calmer tout ce petit monde. Pour le bonheur de Max Verstappen, victorieux pour la première fois de l'autre côté du globe.
.:: Affiche ::.
>> 1082ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Maps en cliquant ici.
.:: Publicité ::.