En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2023 » Grand Prix du Japon

Grand Prix du Japon

Tout savoir sur... la course


En bref

Seizième manche du Championnat du monde 2023 de F1. logo FIA F1WC
Dates: 22, 23 et 24 octobre. Lieu: Circuit international de Suzuka.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 15.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 27°C dans l'air, 39°C sur la piste et 42% d'humidité.
Affluence: environ 222 000 spectateurs sur les trois jours.


Le Grand Prix

circuit Année de création du Grand Prix: 1976.
Editions disputées à ce jour: 36 (4 à Fuji et 32 à Suzuka).
 
Fuseau horaire: GMT +9h (+7h de France, heure d'été).
Heure de départ: 14h, heure locale (07h, heure française).
Distance: 5,807 km x 53 tours, soit 307,471 km au total.
Décalage entre les lignes de départ et d'arrivée: -300 m.


Les records

Pole position

Meilleur tour

1'27"064 (moy. 240,113 km/h) par
Sebastian Vettel (Ferrari SF90) en 2019.
1'30"983 (moy. 229,770 km/h) par
Lewis Hamilton (Mercedes F1 W10) en 2019.
 

Le podium 2022 (28 tours effectués sur les 53 prévus, soit 162,296 km)

P Pilote Châssis-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 1. Max Verstappen Red Bull RB18-RBPT Pirelli 3h01'44"004 53,583 km/h
2 11. Sergio Pérez Red Bull RB18-RBPT Pirelli + 0'27"066 53,450 km/h
3 16. Charles Leclerc Ferrari F1-75 Pirelli + 0'31"763 53,427 km/h


Les faits de course

Verstappen donne une leçon et remporte sa 48ème victoire!Le patron a repris sa place. Après le douloureux week-end à Singapour, Max Verstappen a repris sa marche en avant et remporté avec une grande facilité le GP du Japon, seizième manche de la saison de Formule 1, offrant ainsi le titre des constructeurs à Red Bull. La 48ème victoire en carrière pour le Néerlandais et la 13ème déjà de la saison. Les McLaren de Lando Norris et Oscar Piastri complètent le podium.

Et soyons très honnêtes, hormis au départ, Verstappen a connu un dimanche très tranquille. Encerclé par les McLaren sur la grille, le Néerlandais a un peu moins réussi son envol mais a résisté aux attaques de Norris et Piastri, au premier virage, pour conserver la tête. Derrière, de multiples accrochages (Albon, Ocon, Zhou et Bottas) provoquaient la sortie de la voiture de sécurité pour trois tours. Au quatrième, tout était relancé et Verstappen s'envolait immédiatement, mettant ainsi fin au suspense. Les rivaux, eux, se lançaient dans une bataille stratégique. Tout le monde optait alors pour une stratégie à deux arrêts sauf... George Russell.

Le Britannique a alors tenté le coup du seul arrêt en course. Il a poussé ses mediums jusqu'au tour 25 pour après mettre les durs. Un pari perdant, comme celui de Singapour, puisque le numéro 2 de Mercedes a subi la loi des pneus neufs en fin de course. Avalé par les McLaren, excellentes tout le week-end à Suzuka, et Leclerc (4ème), il a dû laisser passer Hamilton (5ème) et a été mangé par Sainz (6ème) pour se classer à l'arrivée septième, devant Alonso et les Tricolores.

Car, c'est la satisfaction du week-end chez les Bleus. Eliminés en Q2, samedi, Esteban Ocon et Pierre Gasly ont décroché le Top 10. Sur une stratégie à deux arrêts, les Français ont eu du rythme tout au long de la course et à l'arrivée, Ocon a pris la 9ème place devant Gasly. Trois points précieux pour Alpine qui vont faire beaucoup de bien.
.:: Programme ::.
.:: Affiche ::.
>> 1095ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Maps en cliquant ici.
.:: Publicité ::.