En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2023 » Grand Prix de Monaco

Grand Prix de Monaco

Tout savoir sur... la course


En bref

Sixième manche du Championnat du monde 2023 de F1. logo FIA F1WC
Dates: 26, 27 et 28 mai. Lieu: Circuit de Monaco.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 19.
Conditions atmosphériques: ciel très variable. 24°C dans l'air, 30°C sur la piste et 43% d'humidité.
Affluence: ---.


Le Grand Prix

circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 68 (toujours sur le même circuit).
 
Heure de départ: 15h.
Distance: 3,337 km x 78 tours, soit 260,286 km au total.


Les records

Pole position

Meilleur tour

1'10"166 (moy. 171,211 km/h) par
Lewis Hamilton (Mercedes F1 W10) en 2019.
1'12"909 (moy. 164,770 km/h) par
Lewis Hamilton (Mercedes F1 W12) en 2021.
 

Le podium 2022 (64 tours effectués sur les 78 prévus, soit 213,568 km)

P Pilote Châssis-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 11. Sergio Pérez Red Bull RB18-RBPT Pirelli 1h56'30"265 109,988 km/h
2 55. Carlos Sainz Ferrari F1-75 Pirelli + 0'01"154 109,970 km/h
3 1. Max Verstappen Red Bull RB18-RBPT Pirelli + 0'01"491 109,964 km/h


Les faits de course

Verstappen domine de bout en bout malgré la pluie!Intouchable. Sous le soleil puis sous la pluie, Max Verstappen a dominé en maître le GP de Monaco, sixième manche de la saison de F1. Le Néerlandais avait signé sa première pole en Principauté samedi et il a validé l'essai dimanche menant la course de bout en bout. Son 39ème succès en carrière et déjà le quatrième cette saison. Fernando Alonso (Aston Martin) et Esteban Ocon (Alpine) complètent le podium.

Habituellement chaotique, le départ a été d'un calme princier dans cette édition 2023 du Grand Prix. En pole, Max Verstappen a donc pris les devants et lancé sa longue parade du dimanche, une habitude cette saison. Rapidement, Fernando Alonso s'est avéré être le seul à limiter la casse mais après vingt tours, l'Espagnol était déjà relégué à plus de dix secondes et Esteban Ocon, 3ème, naviguait déjà à plus de vingt secondes. La Red Bull est intouchable et elle le confirme week-end après week-end. Pendant 50 tours, Max Verstappen a alors géré ses gommes mediums en tête de la course attendant la pluie qui est venue mettre la pagaille à partir du tour 51.

Pour notre plus grand bonheur, on ne va pas se le cacher. Solide deuxième, Fernando Alonso a alors commis une erreur, sans conséquence au final, en rechaussant des gommes mediums alors qu'il fallait mettre des intermédiaires car la pluie s'accentuait. Un tour plus tard, il retrouvait les stands pour les intermédiaires. Ce qu'avait parfaitement anticipé Alpine. Esteban Ocon a alors plongé au tour 54 pour mettre les intermédiaires. Un choix payant car cela a permis au Français de conserver sa place sur le podium et de devancer les Mercedes de Lewis Hamilton (4ème) et George Russell (5ème) qui avaient eux aussi anticipé les intermédiaires. Troisième à l'arrivée derrière Verstappen et Alonso, le Normand lance sa saison et celle de la marque française. Il retrouve le podium pour la troisième fois en carrière après sa deuxième place à Sakhir en 2020 et sa victoire en Hongrie en 2021.

Au Championnat du monde, l'affaire est magnifique pour Max Verstappen qui marque 25 points alors que Sergio Pérez, cinq arrêts au compteur dimanche et seulement 17ème, part de Monaco avec 0 point. 39 points séparent désormais les deux pilotes Red Bull.
.:: Affiche ::.
>> 1085ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Maps en cliquant ici.
.:: Publicité ::.