En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2007 » Grand Prix de Monaco » Classement

Grand Prix de Monaco

Monaco - Résultats de la course

Dimanche 27 Mai 2007
14h00 - 15h45
P Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1. Fernando Alonso McLaren Mercedes 78 1h40'29"329 155,552 km/h
2 2. Lewis Hamilton McLaren Mercedes 78 1h40'33"424 + 0'04"095 155,446 km/h
3 5. Felipe Massa Ferrari Ferrari 78 1h41'38"443 + 1'09"114 153,789 km/h
4 3. Giancarlo Fisichella Renault Renault 77 1h40'40"909 + 1 tour 153,263 km/h
5 10. Robert Kubica BMW Sauber BMW 77 1h41'01"077 + 1 tour 152,753 km/h
6 9. Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 77 1h41'05"100 + 1 tour 152,652 km/h
7 17. Alexander Wurz Williams Toyota 77 1h41'11"902 + 1 tour 152,481 km/h
8 6. Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 77 1h41'16"120 + 1 tour 152,375 km/h
9 19. Scott Speed Toro Rosso Ferrari 77 1h41'25"886 + 1 tour 152,130 km/h
10 8. Rubens Barrichello Honda Honda 77 1h41'27"029 + 1 tour 152,102 km/h
11 7. Jenson Button Honda Honda 77 1h41'28"011 + 1 tour 152,077 km/h
12 16. Nico Rosberg Williams Toyota 77 1h41'32"877 + 1 tour 151,956 km/h
13 4. Heikki Kovalainen Renault Renault 76 1h40'26"634 + 2 tours 151,631 km/h
14 14. David Coulthard Red Bull Renault 76 1h40'41"607 + 2 tours 151,255 km/h
15 12. Jarno Trulli Toyota Toyota 76 1h41'07"463 + 2 tours 150,611 km/h
16 11. Ralf Schumacher Toyota Toyota 76 1h41'08"382 + 2 tours 150,588 km/h
17 22. Takuma Sato Super Aguri Honda 76 1h41'08"970 + 2 tours 150,573 km/h
18 23. Anthony Davidson Super Aguri Honda 76 1h41'09"518 + 2 tours 150,560 km/h
19 21. Christijan Albers Spyker Ferrari 70 1h34'22"379 + 8 tours 148,644 km/h
AB 20. Adrian Sutil Spyker Ferrari 53 accident
AB 15. Mark Webber Red Bull Renault 17 boîte de vitesses
AB 18. Vitantonio Liuzzi Toro Rosso Ferrari 1 accident
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Kovalainen (moteur) et Albers (transmission) sont classés mais non arrivés

Fernando, Lewis et les autres

A-
A
A+
F. Alonso (McLaren)F. Alonso (McLaren)
L. Hamilton (McLaren)L. Hamilton (McLaren)
F. Massa (Ferrari)F. Massa (Ferrari)
G. Fisichella (Renault)G. Fisichella (Renault)
R. Kubica (BMW Sauber)R. Kubica (BMW Sauber)
Le ciel est très gris à quelques minutes du départ du Grand Prix de Monaco. La pluie menace et cela stresse tout le monde. Mais finalement, elle ne viendra pas perturber cette course dominée de la tête et des épaules par Fernando Alonso.

Ils sont 22 à venir s'aligner sous les ordres du starter. Tous les pilotes du haut de la grille de départ sont en pneus durs... sauf Nick Heidfeld.

A l'extinction des feux, les McLaren prennent un envol parfait. Fernando Alonso s'engouffre dans le premier virage devant son équipier Lewis Hamilton et la Ferrari de Felipe Massa.

Le classement à la fin du premier tour: Alonso, Hamilton, Massa, Fisichella, Heidfeld, Rosberg, Barrichello, Webber, Kubica, Wurz, Button, Räikkönen, Liuzzi, Speed, Coulthard, Kovalainen, Sato, Trulli, Davidson, Sutil, Albers et Ralf Schumacher.

Vitantonio Liuzzi est la première victime de ce Grand Prix de Monaco: il tape dès le premier tour et c'est bien sûr l'abandon pour lui.

Alonso creuse très vite un petit écart. A l'entame du cinquième tour, l'Espagnol compte déjà 2"5 d'avance sur Hamilton, 4"4 sur Massa, 8"2 sur Fisichella, 13"2 sur Heidfeld, 14" sur Rosberg, 18"1 sur Barrichello et 18"8 sur Webber. Räikkönen est douzième avec un retard de plus de 25 secondes.

Nick Heidfeld qui est le seul des hommes de tête en pneus tendres ne semble pas être en mesure de profiter de ces gommes: il est fortement menacé par Nico Rosberg qui est visiblement plus rapide que lui... mais à Monaco, on ne passe pas si le pilote qui se trouve devant ne commet pas une erreur, petite ou grosse.

Le Top 10 au 12ème tour: Alonso, Hamilton à 5"5, Massa à 8"5, Fisichella à 16"5, Heidfeld à 33"2, Rosberg à 33"8, Barrichello à 38"3, Webber à 38"9, Kubica à 39"5 et Wurz à 42"2. Räikkönen est douzième à 43"9 et toujours bloqué derrière la Honda de Jenson Button.

Avant même la fin du 18ème tour, on se dit que Lewis Hamilton aura des difficultés à contester la victoire de Fernando Alonso, sauf grosse surprise, meilleure gestion du dépassement des attardés... ou meilleure stratégie de course. En revanche, le jeune pilote britannique ne compte qu'un peu plus de trois secondes d'avance sur la Ferrari de Felipe Massa à ce moment-là de la course...

Mark Webber est la seconde victime de ce Grand Prix de Monaco. Il rentre au stand pour abandonner, ce qui fait les affaires de Kubica qui, grâce à ça, rentre dans la zone des points.

Fisichella et Rosberg sont les premiers à ravitailler au 23ème tour. Sato et Albers rentrent au 25ème tour, Alonso et Massa au 26ème, Hamilton au 28ème et Heidfeld au 32ème.

Après cette première vague de ravitaillements, la messe est dite pour la victoire: elle devrait se jouer entre Fernando Alonso et Lewis Hamilton. Au 35ème tour, Alonso compte 3"9 d'avance sur Hamilton, mais ce dernier a un avantage de 26"8 sur Massa. C'est énorme! A noter que parmi les hommes de tête, Massa est le seul à avoir demandé des pneus tendres lors de son premier ravitaillement.

Barrichello rentre pour ravitailler pour la première fois au 37ème tour, Davidson au 38ème, Button au 41ème, Coulthard au 43ème, Wurz, Kovalainen et Sutil au 45ème, Kubica et Speed au 46ème.

Le classement au 47ème tour: Alonso, Hamilton à 9"7, Massa à 39" et Fisichella à 58"4. Suivent à plus d'un tour: Kubica, Heidfeld, Räikkönen, Wurz, Barrichello, Button, Rosberg, Speed, Kovalainen, Coulthard, etc.

Kimi Räikkönen et Jarno Trulli effectuent leur seul et unique ravitaillement au 48ème tour. Le Finlandais remonte en piste en 11ème position et l'Italien à la 17ème place. Ralf Schumacher est le dernier à effectuer son unique ravitaillement au 49ème tour. L'Allemand remonte en piste en 16ème position, à plus de deux tours du leader de la course.

Quant à Alonso, il effectue son second ravitaillement au 50ème tour. Hamilton imite son équipier au 52ème passage et remonte en piste derrière lui. Massa et Fisichella ravitaillent pour la seconde fois au 55ème tour, Sato au 58ème, Rosberg au 60ème, Barrichello au 61me et Button au 62ème.

Pendant ce temps, Adrian Sutil a tapé avec sa Spyker au Casino et c'est l'abandon pour lui. Mais c'est en tête de la course que les choses deviennent très intéressantes: Lewis Hamilton est revenu dans les roues de Fernando Alonso et au 59ème passage, les deux équipiers ne sont plus séparés que par sept dixièmes de seconde!

Hamilton devra finalement se contenter de la seconde place et c'est donc Fernando Alonso qui remporte la victoire ici, la seconde de la saison pour lui. Cela permet surtout à Fernando Alonso de revenir à la hauteur de son équipier au Championnat du monde et même de prendre la tête grâce à ses deux victoires contre aucune à Hamilton.

Felipe Massa termine en troisième position et limite les dégâts au championnat. Suivent pour les points: Fisichella, Kubica, Heidfeld, Wurz et Räikkönen.

Dans le Championnat du monde des Constructeurs, McLaren frappe un grand coup en marquant 18 points contre 7 à Ferrari...
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.