En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2010 » Grand Prix de Chine » Classement

Grand Prix de Chine

Shanghai - Résultats de la course

Dimanche 18 Avril 2010
09h00 - 10h50
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Jenson Button McLaren Mercedes 56 1h46'42"163 171,542 km/h
2 2 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 56 1h46'43"693 + 0'01"530 171,501 km/h
3 4 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 56 1h46'51"647 + 0'09"484 171,288 km/h
4 8 Fernando Alonso Ferrari Ferrari 56 1h46'54"032 + 0'11"869 171,224 km/h
5 11 Robert Kubica Renault Renault 56 1h47'04"376 + 0'22"213 170,949 km/h
6 5 Sebastian Vettel Red Bull Renault 56 1h47'15"473 + 0'33"310 170,654 km/h
7 12 Vitaly Petrov Renault Renault 56 1h47'29"763 + 0'47"600 170,276 km/h
8 6 Mark Webber Red Bull Renault 56 1h47'34"335 + 0'52"172 170,155 km/h
9 7 Felipe Massa Ferrari Ferrari 56 1h47'39"959 + 0'57"796 170,007 km/h
10 3 Michael Schumacher Mercedes Mercedes 56 1h47'43"912 + 1'01"749 169,903 km/h
11 14 Adrian Sutil Force India Mercedes 56 1h47'45"037 + 1'02"874 169,873 km/h
12 9 Rubens Barrichello Williams Cosworth 56 1h47'45"828 + 1'03"665 169,853 km/h
13 17 Jaime Alguersuari Toro Rosso Ferrari 56 1h47'53"579 + 1'11"416 169,649 km/h
14 19 Heikki Kovalainen Lotus Cosworth 55 1h47'52"460 + 1 tour 166,647 km/h
15 10 Nico Hülkenberg Williams Cosworth 55 1h48'01"537 + 1 tour 166,413 km/h
16 21 Bruno Senna HRT Cosworth 54 1h48'28"179 + 2 tours 162,717 km/h
17 20 Karun Chandhok HRT Cosworth 52 1h47'39"011 + 4 tours 157,879 km/h
AB 18 Jarno Trulli Lotus Cosworth 26 hydraulique
AB 25 Lucas Di Grassi Virgin Cosworth 8 embrayage
AB 22 Pedro De la Rosa BMW Sauber Ferrari 7 moteur
AB 16 Sébastien Buemi Toro Rosso Ferrari 0 carambolage
AB 23 Kamui Kobayashi BMW Sauber Ferrari 0 carambolage
AB 15 Vitantonio Liuzzi Force India Mercedes 0 carambolage
NP 24 Timo Glock Virgin Cosworth moteur
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1

Jenson Button s'impose

A-
A
A+
J. Button (McLaren)J. Button (McLaren)
L. Hamilton (McLaren)L. Hamilton (McLaren)
N. Rosberg (Mercedes)N. Rosberg (Mercedes)
F. Alonso (Ferrari)F. Alonso (Ferrari)
R. Kubica (Renault)R. Kubica (Renault)
Jenson Button a profité des conditions pluvieuses du Grand Prix de Chine pour s'imposer devant Lewis Hamilton, Nico Rosberg et Fernando Alonso.

C'est avec le risque de voir la pluie arriver que débute une course très incertaine. Tous les pilotes partent en pneus slicks en sachant qu'ils devront peut-être revenir très rapidement au stand. Fernando Alonso (Ferrari) s'élance parfaitement et double les deux Red Bull au départ mais, quelques minutes plus tard, se trouvera affublé d'une pénalité de passage au stand pour départ volé.

Dans le premier tour, un accident implique Sébastien Buemi (Toro Rosso), Kamui Kobayashi (Sauber) et Tonio Liuzzi (Force India), parti en travers en entrée de virage et percutant les deux premiers pilotes. La voiture de sécurité est donc de sortie et beaucoup de pilotes en profitent pour passer à leur stand et passer des gommes intermédiaires, en raison de l'arrivée d'une fine pluie.

Quatre pilotes font le pari de rester en pneus slicks, dont les deux Renault. A la faveur de ce choix audacieux, Nico Rosberg (Mercedes) se retrouve en tête du Grand Prix de Chine, devant Jenson Button (McLaren), Robert Kubica (Renault) et Vitaly Petrov (Renault). Plus qu'audacieux, ce choix se révèle judicieux puisque la pluie s'arrête rapidement. Les pilotes qui avaient fait le pari de passer en pneus intermédiaires changent pour des gommes slicks.

Certains pilotes, conscients d'avoir été victimes d'un mauvais choix stratégique, tentent alors de revenir aux avant-postes. C'est notamment le cas de Lewis Hamilton (McLaren), qui dépasse Sebastian Vettel (Red Bull) alors que le poleman bute sur Adrian Sutil (Force India). Le Britannique fait d'une pierre deux coups en doublant les deux hommes. Malgré tout, il reste sous investigation, tout comme Vettel, les deux hommes ayant roulé côte à côte dans la voie des stands quelques tours plus tôt. Une épée de Damoclès pour les deux jeunes pilotes.

Lewis Hamilton, impressionnant de rapidité, parvient à reprendre Michael Schumacher à l'issue d'une belle bagarre. Il est imité peu après par Sebastian Vettel: Baby Schumi prend le dessus sur Schumi, tout un symbole. Adrian Sutil, non loin de là, ne semble pas très à l'aise. Déjà dépassé par les deux Red Bull, il doit céder face à Jaime Alguersuari (Toro Rosso).

Aux avant-postes, Nico Rosberg mène toujours les débats mais, au 20ème tour, il sort large dans un virage en raison d'un manque d'adhérence. En revenant en piste en ligne droite, il ne peut résister à Jenson Button, qui prend la tête. Cette sortie de Rosberg annonce ce que tout le monde voit: la pluie revient. Les pilotes passent au stand, certains essaient de grappiller quelques places. C'est notamment le cas de Fernando Alonso, qui fait l'intérieur à son coéquipier Felipe Massa, dans la voie d'accès au stand. Le Brésilien doit ainsi patienter derrière le double Champion du monde pour changer de gommes. Les quatre pilotes de tête s'arrêtent cette fois-ci. Mais, ayant économisé deux changements de pneus, ils gardent une large avance sur le reste du peloton.

Jaime Alguersuari, qui faisait un très bon Grand Prix jusque là, est victime d'une faiblesse de son aileron avant, qu'il perd, et doit passer par son stand pour le changer, en même temps que ses gommes. Pour que l'on puisse nettoyer les débris sur la piste, la voiture de sécurité fait son apparition. Les quatre pilotes de tête, qui avaient une belle avance, la voient fondre.

Jenson Button est donc le leader d'un peloton tassé par la voiture de sécurité. Celle-ci s'efface et le Britannique en profite pour ralentir à l'extrême dans le virage précédant la ligne droite de départ. Tous les pilotes ralentissent de fait pour rester à leur place et la manœuvre de Button se révèle payante, il prend un départ parfait et garde la tête.

Derrière, Lewis Hamilton reprend sa remontée, après avoir perdu deux places lors des passages au stand, et tasse Mark Webber pour le doubler. Le Britannique se porte ensuite à l'attaque de Michael Schumacher, il le dépasse au 26ème tour. En tête, Button devance donc Rosberg, Kubica, Petrov, Hamilton, Schumacher, Vettel, Sutil, Alonso, Barrichello...

Michael Schumacher, pas à son aise, se fait dépasser Adrian Sutil et Fernando Alonso, pendant que Lewis Hamilton poursuit sa remontée en doublant Vitaly Petrov puis Robert Kubica, se retrouvant troisième. Il voit ensuite en Nico Rosberg un adversaire coriace mais, au 35ème tour, parvient à le dépasser pour hériter de la deuxième place. Un autre pilote fait une belle remonte, c'est Fernando Alonso qui, malgré sa pénalité, a su profiter de la safety car pour se replacer aux avant-postes. A la porte des points, Mark Webber double Rubens Barrichello (Williams) pour hériter de la onzième place.

La pluie se renforce à Shanghai et Michael Schumacher est le premier à passer au stand pour changer de gommes. Dans la foulée, tout le monde rentre pour s'adapter à ces nouvelles conditions d'adhérence. Jenson Button repart en tête, devant Lewis Hamilton, Nico Rosberg, Fernando Alonso, Robert Kubica et Sebastian Vettel.

Au 45ème tour, Vitaly Petrov et Felipe Massa doublent Jaime Alguersuari, qui occupait le neuvième rang. Quelques secondes plus tard, Adrian Sutil se porte également à la hauteur de l'Espagnol pour le doublé.

Vitaly Petrov, en grande forme, double Michael Schumacher au 52ème tour, à l'approche de l'arrivée, dépassant le septuple Champion du monde au freinage de la longue ligne droite. Le Russe ne s'arrête pas là et profite d'un travers de Mark Webber sur la piste humide de Shanghai pour hériter de la septième place et marquer ses six premiers points en F1. Non loin de là, Michael Schumacher doit céder face à Felipe Massa qui grimpe au neuvième rang.

En tête, les deux McLaren terminent avec une confortable avance. Jenson Button s'impose pour la deuxième fois de la saison. Le Britannique a profité deux fois de la pluie, d'abord en ne changeant pas de pneus précipitamment, puis en doublant Nico Rosberg, auteur d'une petite faute. Il prend ainsi les commandes du Championnat du monde, avec 60 points, devant Nico Rosberg, très régulier en ce début de saison.
source: AUTOhebdo.fr
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.