En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2010 » Grand Prix d'Italie » Classement

Grand Prix d'Italie

Monza - Résultats de la course

Dimanche 12 Septembre 2010
14h00 - 15h20
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 8 Fernando Alonso Ferrari Ferrari 53 1h16'24"572 240,850 km/h
2 1 Jenson Button McLaren Mercedes 53 1h16'27"510 + 0'02"938 240,695 km/h
3 7 Felipe Massa Ferrari Ferrari 53 1h16'28"795 + 0'04"223 240,628 km/h
4 5 Sebastian Vettel Red Bull Renault 53 1h16'52"768 + 0'28"196 239,377 km/h
5 4 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 53 1h16'54"514 + 0'29"942 239,287 km/h
6 6 Mark Webber Red Bull Renault 53 1h16'55"848 + 0'31"276 239,218 km/h
7 10 Nico Hülkenberg Williams Cosworth 53 1h16'57"384 + 0'32"812 239,138 km/h
8 11 Robert Kubica Renault Renault 53 1h16'58"600 + 0'34"028 239,075 km/h
9 3 Michael Schumacher Mercedes Mercedes 53 1h17'09"520 + 0'44"948 238,511 km/h
10 9 Rubens Barrichello Williams Cosworth 53 1h17'28"785 + 1'04"213 237,523 km/h
11 16 Sébastien Buemi Toro Rosso Ferrari 53 1h17'29"628 + 1'05"056 237,480 km/h
12 15 Vitantonio Liuzzi Force India Mercedes 53 1h17'30"678 + 1'06"106 237,426 km/h
13 12 Vitaly Petrov Renault Renault 53 1h17'43"491 + 1'18"919 236,774 km/h
14 22 Pedro De la Rosa BMW Sauber Ferrari 52 1h16'34"616 + 1 tour 235,784 km/h
15 17 Jaime Alguersuari Toro Rosso Ferrari 52 1h16'41"580 + 1 tour 235,427 km/h
16 14 Adrian Sutil Force India Mercedes 52 1h16'41"994 + 1 tour 235,406 km/h
17 24 Timo Glock Virgin Cosworth 51 1h16'48"751 + 2 tours 230,536 km/h
18 19 Heikki Kovalainen Lotus Cosworth 51 1h16'51"146 + 2 tours 230,416 km/h
19 20 Sakon Yamamoto HRT Cosworth 51 1h17'46"321 + 2 tours 227,692 km/h
20 25 Lucas Di Grassi Virgin Cosworth 50 1h16'22"383 + 3 tours 227,311 km/h
AB 18 Jarno Trulli Lotus Cosworth 46 boîte de vitesses
AB 21 Bruno Senna HRT Cosworth 11 hydraulique
AB 2 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 0 accrochage
AB 23 Kamui Kobayashi BMW Sauber Ferrari 0 boîte de vitesses
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Di Grassi (suspension) est classé mais non arrivé

Fernando Alonso s'impose

A-
A
A+
F. Alonso (Ferrari)F. Alonso (Ferrari)
L'Espagnol a fait vibrer les tribunes de Monza en imposant une Ferrari lors du Grand Prix d'Italie. Surtout, il se replace dans la course au titre.

Fernando Alonso (Ferrari), depuis plusieurs semaines, en est persuadé: il va aller chercher son troisième titre de Champion du monde dès sa première saison avec Ferrari. L'Espagnol a, ce week-end, en tout cas, assuré l'essentiel, deux semaines après avoir perdu de gros points à Spa-Francorchamps. Mal parti, il a pourtant dû laisser les commandes de la course à Jenson Button (McLaren) pendant la première heure. Toujours dans les échappements du Britannique, le natif d'Oviedo a profité de l'arrêt de son rival pour claquer deux temps au tour excellents avant de lui-même chausser des pneus tendres. Ressorti devant le pilote McLaren, Fernando Alonso a ensuite lâché les chevaux pour aller cueillir sa troisième victoire de la saison, après Bahreïn et Hockenheim, en signant des tours plus rapides les uns que les autres.

L'Espagnol, après avoir gagné avec Ferrari pour sa première course en Rouge, après avoir offert la pole du GP d'Italie à Ferrari, permet à la Scuderia de triompher à l'issue d'un week-end parfait. Désormais revenu dans la course au titre, le natif des Asturies a toutefois des points à rattraper. En effet, malgré un abandon après avoir cassé sa direction en voulant doubler les Ferrari dans le premier tour, Lewis Hamilton (McLaren) reste au deuxième rang du classement des pilotes. Il a désormais cinq longueur de retard sur Mark Webber (Red Bull), qui reprend les commandes du Championnat du monde, grâce aux huit points de la sixième place.

Jenson Button (McLaren), deuxième à Monza, et Sebastian Vettel (Red Bull), quatrième après avoir tenté un formidable coup de poker en changeant de pneus à l'entame du dernier tour, reviennent également dans la course au titre. La fin de la saison de F1, qui se déroulera hors d'Europe, promet un suspense hâletant, comme la discipline en a rarement proposé ces dernières années.
source: AUTOhebdo.fr
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.