En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2010 » Grand Prix de Bahreïn » Classement

Grand Prix de Bahreïn

Sakhir - Résultats de la course

Dimanche 14 Mars 2010
13h00 - 14h40
P Pilote Châssis Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 8. Fernando Alonso Ferrari Ferrari 49 1h39'20"396 186,273 km/h
2 7. Felipe Massa Ferrari Ferrari 49 1h39'36"495 + 0'16"099 185,771 km/h
3 2. Lewis Hamilton McLaren Mercedes 49 1h39'43"578 + 0'23"182 185,551 km/h
4 5. Sebastian Vettel Red Bull Renault 49 1h39'59"195 + 0'38"799 185,068 km/h
5 4. Nico Rosberg Mercedes Mercedes 49 1h40'00"609 + 0'40"213 185,024 km/h
6 3. Michael Schumacher Mercedes Mercedes 49 1h40'04"559 + 0'44"163 184,903 km/h
7 1. Jenson Button McLaren Mercedes 49 1h40'05"676 + 0'45"280 184,868 km/h
8 6. Mark Webber Red Bull Renault 49 1h40'06"756 + 0'46"360 184,835 km/h
9 15. Vitantonio Liuzzi Force India Mercedes 49 1h40'13"404 + 0'53"008 184,631 km/h
10 9. Rubens Barrichello Williams Cosworth 49 1h40'22"885 + 1'02"489 184,340 km/h
11 11. Robert Kubica Renault Renault 49 1h40'29"489 + 1'09"093 184,138 km/h
12 14. Adrian Sutil Force India Mercedes 49 1h40'43"354 + 1'22"958 183,716 km/h
13 17. Jaime Alguersuari Toro Rosso Ferrari 49 1h40'53"052 + 1'32"656 183,421 km/h
14 10. Nico Hülkenberg Williams Cosworth 48 1h40'38"777 + 1 tour 180,100 km/h
15 19. Heikki Kovalainen Lotus Cosworth 47 1h39'39"094 + 2 tours 178,105 km/h
16 16. Sébastien Buemi Toro Rosso Ferrari 46 1h34'51"386 + 3 tours 183,124 km/h
17 18. Jarno Trulli Lotus Cosworth 46 1h39'11"141 + 3 tours 175,131 km/h
AB 22. Pedro De la Rosa BMW Sauber Ferrari 28 hydraulique
AB 21. Bruno Senna HRT Cosworth 17 moteur
AB 24. Timo Glock Virgin Cosworth 16 boîte de vitesses
AB 12. Vitaly Petrov Renault Renault 13 suspension
AB 23. Kamui Kobayashi BMW Sauber Ferrari 11 hydraulique
AB 25. Lucas Di Grassi Virgin Cosworth 2 hydraulique
AB 20. Karun Chandhok HRT Cosworth 1 accident
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Buemi (électricité) et Trulli (hydraulique) sont classés mais non arrivés

Fernando Alonso s'impose

A-
A
A+
F. Alonso (Ferrari)F. Alonso (Ferrari)
F. Massa (Ferrari)F. Massa (Ferrari)
L. Hamilton (McLaren)L. Hamilton (McLaren)
S. Vettel (Red Bull)S. Vettel (Red Bull)
Fernando Alonso et Felipe Massa offrent le doublé à Ferrari pour la première course de l'année, après avoir profité de la défaillance de Sebastian Vettel.

A l'extinction des feux, Sebastian Vettel (Red Bull), poleman du jour, s'élance parfaitement afin de garder sa position. Felipe Massa (Ferrari) est moins vif et voit son coéquipier, Fernando Alonso, fondre sur lui. Le double Champion du monde prend la deuxième place, derrière Sebastian Vettel.

Derrière, la Red Bull-Renault de Mark Webber inquiète. La monoplace n°6 dégage un panache de fumée mais poursuit sa route. Non loin de là, Adrian Sutil (Force India), peut-être gêné par cette fumée, part en tête-à-queue, tout comme Robert Kubica (Renault), qui perd le bénéfice de son passage en Q3 samedi.

En fond de grille, les déboires commencent pour les nouvelles écuries. Karun Chandhok (Hispania Racing Team) abandonne très vite sa monoplace au bord de la piste, tout comme Lucas Di Grassi (Virgin Racing). Quant à Bruno Senna (HRT), il ferme la marche et perd plus de sept secondes au tour sur les meilleurs.

En tête de course, Sebastian Vettel continue son cavalier seul, avec une belle avance sur Fernando Alonso, même s'il ne parvient pas à creuser l'écart. Cinquième, Lewis Hamilton (McLaren) tente de reprendre Nico Rosberg (Mercedes) mais son écurie le prévient, par radio, d'économiser ses pneus plutôt que de cravacher derrière l'Allemand.

Les premiers arrêts au stand se profilent. Robert Kubica (Renault) est l'un des premiers à chausser les pneus durs, avant que son coéquiper, Vitaly Petrov, ne l'imite. Le Russe, onzième jusque là, est pénalisé par son changement de pneumatiques. Ses mécaniciens s'attardent sur les pneus du côté droit, avant de s'apercevoir que la suspension est touchée. Petrov abandonne.

Les pilotes de tête s'arrêtent à leur tour, dans un ballet rapide et majestueux. Ferrari, Red Bull, McLaren sont impeccables. Lewis Hamilton, passé plus tôt par les stands que Nico Rosberg, voit l'Allemand ressortir derrière lui et peut ainsi grimper au quatrième rang.

Si tout va bien pour les Top Teams, on ne peut pas en dire autant des nouvelles écuries. Bruno Senna (HRT) abandonne, tout comme Timo Glock (Virgin Racing), ces deux écuries n'ayant plus aucune voiture en piste. C'est également le cas après la mi-course pour Sauber, qui perd Kamui Kobayashi et Pedro De la Rosa. Lotus Racing, seule des nouvelles écuries à avoir ses voitures en piste, peur se féliciter de sa fiabilité.

Dans le haut de tableau, le chrono descend, les monoplaces s'allégeant en essence au fur et à mesure des tours. Fernando Alonso revient sur Sebastian Vettel et met la pression sur l'Allemand, qui parvient à garder les commandes avec autorité. Mais un problème mécanique va venir perturber la marche victorieuse de 'Baby Schumi'.

Sebastian Vettel, après 34 tours, fait part à ses ingénieurs d'une perte de puissance. Peu de temps après, Red Bull Racing lui répond: le problème, un échappement défaillant, n'est pas réparable. Entre temps, l'Allemand n'a rien pu faire face aux Ferrari F10 de Fernando Alonso et Felipa Massa, qui se sont installées irrésistiblement aux deux premières places.

Le pilote Red Bull, quelques tours plus tard, doit même abandonner sa troisième place à Lewis Hamilton (McLaren), tout heureux de récupérer la troisième marche du podium. Vettel doit encore surveiller ses arrières, avec l'arrivée de Nico Rosberg (Mercedes), qui pourrait profiter de l'aubaine.

Non loin de là, Michael Schumacher (Mercedes), sixième, peut également espérer revenir sur Sebastian Vettel. Mais il lui faut d'abord prendre le dessus sur Jenson Button (McLaren), septième et menaçant, se rapprochant à quelques dixièmes du septuple Champion du monde.

En tête, Fernando Alonso laisse exploser toute sa puissance et signe le meilleur tour en course (tour 36), en 1'58"879. Felipe Massa, quelques minutes plus tard, se fait une petite frayeur en glissant en sortie de virage, perdant du temps sur son coéquipier, qui améliore de nouveau le chrono le plus rapide (1'58"287).

Fernando Alonso déroule en fin de course et s'impose devant Felipe Massa, pour un fabuleux doublé Ferrari et, surtout, pour sa première course avec le team de Maranello. Lewis Hamilton complète le podium et, malheureux, Sebastian Vettel parvient toutefois à conserver sa quatrième place, avant de garer sa RB6 dans l'herbe. Suivent Nico Rosberg, Michael Schumacher, Jenson Button et Mark Webber.
source: AUTOhebdo.fr
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Maps en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.