En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Courses 2022 » Grand Prix d'Autriche

Grand Prix d'Autriche

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Onzième manche du Championnat du monde 2022 de F1. FIA F1WC
Dates: 08, 09 et 10 juillet. Lieu: Red Bull Ring, Spielberg.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 17.
Conditions atmosphériques: ciel légèrement nuageux. 20°C dans l'air, 30°C sur la piste et 36% d'humidité.
Affluence: environ 303 000 spectateurs sur les trois jours.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1964.
Editions disputées à ce jour: 34 (1 à Zeltweg, 18 à l'Osterreichring et 15 à Spielberg).
 
Heure de départ: 15h.
Distance: 4,318 km x 71 tours, soit 306,452 km au total.
Décalage entre les lignes de départ et d'arrivée: -126 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'02"939 (moy. 246,982 km/h) par
Valtteri Bottas (Mercedes F1 W11) en 2020.
1'06"200 (moy. 234,816 km/h) par
Max Verstappen (Red Bull RB16B-Honda) en 2021.
 
@LE PODIUM 2021:
P Pilote Châssis-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 33. Max Verstappen Red Bull RB16B-Honda (P) en 1h23'54"543 (219,132 km/h)
2 77. Valtteri Bottas Mercedes F1 W12 (P) à 0'17"973 (218,352 km/h)
3 4. Lando Norris McLaren MCL35M-Mercedes (P) à 0'20"019 (218,264 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Leclerc renoue avec la victoire sur les terres de Red Bull!La démonstration de Leclerc. Sur les terres autrichiennes de Red Bull, Charles Leclerc a retrouvé les joies de la victoire, un sentiment qui le fuyait depuis la troisième course en Australie, à Spielberg et signe ainsi son troisième succès de la saison, le cinquième en carrière. Le Monégasque, impressionnant pendant 71 tours, a devancé Max Verstappen (Red Bull) et Lewis Hamilton (Mercedes).

Pourtant, Max Verstappen était en pole, porté par les nombreux fans néerlandais qui avaient fait le déplacement, et son départ était excellent. A la fin du premier tour, le Batave pointait en tête devant les deux Ferrari. Et le pion Sergio Pérez, cinquième sur la grille, avait déjà sauté dès le premier tour suite à un contact avec George Russell au virage 4, qui le poussait à l'abandon quelques tours plus tard. Verstappen était donc laissé seul face aux Ferrari et le combat s'annonçait rapidement inégal tant le rythme de la Scuderia était impressionnant. A tel point qu'au tour 12, avec l'aide du DRS, Charles Leclerc plongeait à l'intérieur au virage 4 et prenait la tête. Refroidissant sévèrement les tribunes teintées d'orange. En difficulté avec les pneus, Red Bull optait alors pour un arrêt précoce du Champion du monde au tour 13. Ferrari imitait la firme autrichienne mais bien plus tard. Charles Leclerc passait par les stands au tour 26, suivi au tour suivant par Carlos Sainz. Les deux pilotes de la Scuderia repartaient en chasse de la Red Bull, de nouveau leader à cet instant.

En deux tours, Leclerc était déjà blotti dans les échappements de Verstappen et le dépassait à nouveau au tour 32. Le Monégasque reprenait son bien. Englué entre les deux Ferrari, le Néerlandais plongeait encore une fois dans les stands au tour 37. Un deuxième arrêt précoce qui ne chamboulait pas vraiment les plans des voitures italiennes. Tout simplement plus rapides dimanche. En route vers le doublé, Ferrari réalisait un double arrêt au tour 50 pour Leclerc et au 51ème pour Sainz. Les deux monoplaces ressortaient alors derrière Verstappen mais avec de la gomme bien plus fraîche. Et au tour 53, Leclerc, pour la troisième fois de la journée, prenait le meilleur sur le Batave, un poil agacé d'être autant dominé. C'était désormais à Sainz de valider la stratégie des Rouge et d'aller chercher Verstappen. Mais au tour 57, au moment où l'Espagnol lança sa première offensive, le moteur de la Ferrari n°55 explosa. Voiture en feu et abandon pour l'Ibère. Ce qui propulsa Lewis Hamilton, auteur d'une course propre mais très loin du rythme des leaders, sur le podium.

La voiture de sécurité virtuelle fit son apparition. Le temps d'offrir un troisième arrêt gratuit pour Leclerc et Verstappen afin de chausser des gommes mediums pour aller au bout. Et une fin de course à suspense? Pas vraiment. Malgré des problèmes avec sa pédale d'accélérateur dans les derniers tours, Charles Leclerc a parfaitement géré les ultimes kilomètres de la course afin de décrocher une victoire qui va lui faire du bien. Le Monégasque n'avait plus connu la victoire depuis Melbourne et l'ivresse des podiums depuis Miami. Il frappe aussi un grand coup sur les terres de Verstappen et revient à 38 points au championnat du Batave.

Derrière, on notera la belle cinquième place d'Esteban Ocon qui offre dix points à Alpine. Haas réalise un beau tir-groupé avec la sixième position de Mick Schumacher, deuxième course d'affilée dans les points, et la huitième place de Kevin Magnussen. Enfin, Daniel Ricciardo, neuvième, retrouve le Top 10 pour la première fois depuis Bakou.
.:: Programme ::.
>> Vendredi 08 Juillet:
• 13h30: Essais libres 1
• 17h00: Qualifications

>> Samedi 09 Juillet:
• 12h30: Essais libres 2
• 16h30: Sprint

>> Dimanche 10 Juillet:
• 15h00: Course
.:: Affiche ::.
>> 1068ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.