En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Courses 2022 » Grand Prix d'Italie

Grand Prix d'Italie

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Seizième manche du Championnat du monde 2022 de F1. FIA F1WC
Dates: 09, 10 et 11 septembre. Lieu: Autodrome national de Monza.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 16.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 27°C dans l'air, 44°C sur la piste et 34% d'humidité.
Affluence: environ 337 000 spectateurs sur les trois jours.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 72 (71 à Monza et 1 à Imola).
 
Heure de départ: 15h.
Distance: 5,793 km x 53 tours, soit 306,720 km au total.
Décalage entre les lignes de départ et d'arrivée: -309 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur tour
1'18"887 (moy. 264,363 km/h) par
Lewis Hamilton (Mercedes F1 W11) en 2020.
1'21"046 (moy. 257,321 km/h) par
Rubens Barrichello (Ferrari F2004) en 2004.
 
@LE PODIUM 2021:
P Pilote Châssis-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 3. Daniel Ricciardo McLaren MCL35M-Mercedes Pirelli 1h21'54"365 224,687 km/h
2 4. Lando Norris McLaren MCL35M-Mercedes Pirelli + 0'01"747 224,607 km/h
3 77. Valtteri Bottas Mercedes F1 W12-Mercedes Pirelli + 0'04"921 224,462 km/h


@LES FAITS DE COURSE:
Verstappen gagne une course terminée sous voiture de sécurité!Une domination. Pour la première fois de sa carrière, Max Verstappen a remporté le Grand Prix d'Italie à Monza. Parti septième, le Néerlandais a réalisé une course parfaite à un seul arrêt pour signer un cinquième succès d'affilée, le 31ème en carrière et le 11ème cette saison. Le Champion du monde en titre se rapproche un peu plus d'une nouvelle couronne mondiale. Charles Leclerc (Ferrari) et George Russell (Mercedes) complètent le podium d'une course qui s'est terminée sous régime de voiture de sécurité.

En pole, Charles Leclerc profitait de sa position pour creuser l'écart dès le début de course sur un George Russell, incapable de suivre son rythme. Le Monégasque en quête d'un deuxième succès à Monza partait donc sur de bonnes bases mais la menace était ailleurs. Elle se nommait Max Verstappen. Ce diable de batave, pénalisé pour un changement moteur, s'élançait depuis la septième place. Un handicap loin d'être insurmontable pour le Champion du monde puisqu'à la fin du troisième tour, le Néerlandais était déjà troisième. George Russell était ensuite avalé au cinquième tour et le duel entre les deux hommes forts pouvait alors débuter. Rapidement, Verstappen revenait sur Leclerc à un peu plus d'une seconde et au moment où la bagarre allait démarrer, la voiture de sécurité virtuelle fit son apparition suite à l'abandon de Vettel. Ferrari tenta alors le coup de l'arrêt gratuit pour le Monégasque au 12ème tour.

Parti en tendres, comme le Néerlandais, Leclerc effectua alors son premier arrêt à la fin du douzième tour pour mettre les mediums, basculant sur une stratégie à deux arrêts. Un de trop. Car Verstappen lui poussa son premier relais jusqu'au tour 25. Ressorti deuxième, le Champion du monde en titre se rapprocha très rapidement de Leclerc, contraint de repasser par les stands au 33ème tour offrant ainsi la victoire sur un plateau au pilote Red Bull. On crût un temps la course relancée au moment de l'abandon de Ricciardo à cinq tours de la fin et l'apparition de la voiture de sécurité mais cette dernière resta en piste jusqu'au bout, privant tout le monde d'une relance excitante et dévoilant une bien triste image pour la fin d'une course de Formule 1.

Derrière la bataille pour la victoire, d'autres pilotes ont brillé à Monza notamment Carlos Sainz et Lewis Hamilton. Ces deux hommes partaient respectivement 18ème et 19ème et se classent à l'arrivée 4ème et 5ème. L'Espagnol a livré un premier relais d'excellente qualité avec 31 tours sur ses mediums avant de chausser les tendres. Sa remontée aurait pu s'achever à la troisième place sans l'apparition de la voiture de sécurité. Côté Hamilton, la course a été un peu plus délicate. L'Anglais était toujours hors des points après quinze tours mais là aussi, le septuple Champion du monde a poussé ses mediums assez loin pour mettre les tendres en fin de course et sécuriser la cinquième place. Mention spéciale également à Nyck De Vries qui pour sa première course en F1 (en remplacement d'Albon victime d'une crise d'appendicite) avec Williams décroche la neuvième place et rapporte deux points à son écurie.

Enfin, un mot sur les Tricolores. Bloqué pendant plus de 45 tours derrière Ricciardo, Pierre Gasly prend une belle huitième place. Week-end difficile pour Alpine puisque Fernando Alonso a abandonné à mi-course alors qu'Estaban Ocon prend une modeste onzième place.
.:: Programme ::.
.:: Affiche ::.
>> 1073ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.