En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2023 » Grand Prix d'Italie

Grand Prix d'Italie

Tout savoir sur... la course


En bref

Quatorzième manche du Championnat du monde 2023 de F1. logo FIA F1WC
Dates: 01, 02 et 03 septembre. Lieu: Autodrome national de Monza.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 19. Classés: 18.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 29°C dans l'air, 43°C sur la piste et 42% d'humidité.
Affluence: ---.


Le Grand Prix

circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 73 (72 à Monza et 1 à Imola).
 
Heure de départ: 15h.
Distance: 5,793 km x 53 tours, soit 306,720 km au total.
Décalage entre les lignes de départ et d'arrivée: -309 m.


Les records

Pole position

Meilleur tour

1'18"887 (moy. 264,363 km/h) par
Lewis Hamilton (Mercedes F1 W11) en 2020.
1'21"046 (moy. 257,321 km/h) par
Rubens Barrichello (Ferrari F2004) en 2004.
 

Le podium 2022

P Pilote Châssis-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 1. Max Verstappen Red Bull RB18-RBPT Pirelli 1h20'27"511 228,729 km/h
2 16. Charles Leclerc Ferrari F1-75 Pirelli + 0'02"446 228,613 km/h
3 63. George Russell Mercedes F1 W13 Pirelli + 0'03"405 228,568 km/h


Les faits de course

Verstappen triomphe avec une 10ème victoire consécutive!Rien ne l'effraie. Au pays de Ferrari, avec des tifosi présents en masse dans les tribunes de Monza, Max Verstappen est allé décrocher une douzième victoire cette saison lors du GP d'Italie. Une course maîtrisée à la perfection qui lui permet d'enchaîner un dixième succès d'affilée, nouveau record en Formule 1. Sergio Pérez (Red Bull) et Carlos Sainz (Ferrari) complètent le podium.

Carlos Sainz en pole sur les terres de la Scuderia, le départ promettait du spectacle avec un Max Verstappen juste à ses côtés. Mais, Yuki Tsunoda a fait patienter tout le monde. Le pilote japonais, onzième sur la grille, a perdu toute la puissance de son AlphaTauri dans le tour de formation. Voiture mal placée dans le dernier secteur et départ décalé de vingt minutes. Insoutenable pour les tifosi. C'est finalement à 15h20 que la course a été lancée pour un départ très calme. Très rapidement, un trio se formait en tête Sainz-Verstappen-Leclerc. Puis le trio devenait un duo lors que l'Espagnol et le Néerlandais se détachaient.

En défense constante face au DRS de la Red Bull, Sainz résistait de nombreux tours aux attaques de l'infernal batave et finissait par craquer au tour 15. Mieux sorti du virage 1, Verstappen prenait la tête au virage 4 après une belle bagarre et s'envolait déjà vers la victoire. Derrière, les arrêts étaient lancés. Le futur triple Champion du monde prenait alors la poudre d'escampette et les Ferrari étaient reprises par Pérez. Le Mexicain avait alors vingt-cinq tours pour offrir un doublé à Red Bull. Il dépassait Leclerc au tour 32 avant de s'offrir Sainz au tour 46. Le doublé était alors validé et derrière, la bataille pour la troisième place était ouverte entre les... deux Ferrari. Cinq tours d'attaque entre Leclerc et Sainz, beaucoup de sueurs froides, mais au final un podium pour Carlos Sainz, plus rapide tout le week-end que son coéquipier.

Derrière, on notera la remontée de Lewis Hamilton , sixième, malgré une pénalité de cinq secondes mais aussi la dixième position de Valtteri Bottas qui offre un point à Alfa Romeo. Enfin, dimanche catastrophique pour Alpine. Les voitures françaises ont été en immense difficulté en Italie. Esteban Ocon a fini par abandonner à quelques tours de l'arrivée alors que Pierre Gasly a pris une modeste 15ème place.
.:: Programme ::.
.:: Affiche ::.
>> 1093ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Maps en cliquant ici.
.:: Publicité ::.