En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2023 » Grand Prix des Pays-Bas

Grand Prix des Pays-Bas

Tout savoir sur... la course


En bref

Treizième manche du Championnat du monde 2023 de F1. logo FIA F1WC
Dates: 25, 26 et 27 août. Lieu: Circuit de Zandvoort.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 17.
Conditions atmosphériques: ciel très variable. 17°C dans l'air, 23°C sur la piste et 89% d'humidité.
Affluence: environ 305 000 spectateurs sur les trois jours.


Le Grand Prix

circuit Année de création du Grand Prix: 1952.
Editions disputées à ce jour: 32 (toujours sur le même circuit).
 
Heure de départ: 15h.
Distance: 4,259 km x 72 tours, soit 306,587 km au total.
Décalage entre les lignes de départ et d'arrivée: -61 m.


Les records

Pole position

Meilleur tour

1'08"885 (moy. 222,580 km/h) par
Max Verstappen (Red Bull RB16B-Honda) en 2021.
1'11"097 (moy. 215,655 km/h) par
Lewis Hamilton (Mercedes F1 W12) en 2021.
 

Le podium 2022

P Pilote Châssis-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 1. Max Verstappen Red Bull RB18-RBPT Pirelli 1h36'42"773 190,204 km/h
2 63. George Russell Mercedes F1 W13 Pirelli + 0'04"071 190,071 km/h
3 16. Charles Leclerc Ferrari F1-75 Pirelli + 0'10"929 189,847 km/h


Les faits de course

Verstappen remporte une course mouvementée devant son public!Une course folle à Zandvoort. De la pluie, du vent, une voiture de sécurité et un drapeau rouge, la F1 a fait un retour remarqué aux Pays-Bas, dimanche, et évidemment, Max Verstappen s'est imposé au bout des 72 tours. Le onzième succès de la saison, le 46ème en carrière mais surtout, le neuvième d'affilée. Record égalé de Sebastian Vettel en 2013. Rien ne résiste au double Champion du monde cette saison. Fernando Alonso (Aston Martin) et Pierre Gasly (Alpine) complètent le podium.

Il ne fallait pas manquer le départ à Zandvoort qui s'est effectué sur piste sèche. Max Verstappen a géré alors que Fernando Alonso a réalisé un envol parfait passant de la cinquième à la troisième place. Le premier tour n'était pas encore terminé que la pluie s'abattait déjà sur les rives de la Mer du Nord. Quelques petits malins (Pérez, Leclerc, Zhou, Gasly) optaient pour les intermédiaires dès la fin du premier tour. Le bon choix sauf pour Charles Leclerc puisque Ferrari n'avait pas préparé les pneus du Monégasque... contraint à l'abandon plus tard dans le Grand Prix. Pendant ce temps-là, les autres tentaient de survivre en pneus secs avant de se résigner et de rentrer mettre les intermédiaires.

Le classement était alors bouleversé. Pérez virait en tête avec 13 secondes d'avance sur Zhou et Verstappen. Albon, Norris et Russell faisaient eux le pari de rester en gommes sèches et se retrouvaient en bout de classement mais la piste séchait rapidement. Aux tours 12 et 13, les pilotes en intermédiaires fonçaient dans les stands pour remettre des pneus tendres. Le moment choisi par Red Bull pour redonner la première place à Verstappen via les arrêts. Pendant ce temps-là, Logan Sargeant allait goûter du mur avec sa Williams provoquant une voiture de sécurité au tour 16. Relancée au 22ème tour, la course tombait alors dans une certaine monotonie avec un Verstappen en démonstration devant Pérez, Alonso et Gasly qui dépassait Sainz sur la piste.

Et la pluie est revenue. Peu après le tour 60. Un véritable déluge s'est alors abattu sur Zandvoort, obligeant les pilotes à mettre les intermédiaires sauf pour Esteban Ocon qui optait pour les pneus pluie. Le bon coup car la piste devenait rapidement trempée et Verstappen imitait Ocon quelques instants plus tard. Le moment choisi par Zhou pour aller fracasser son Alfa Romeo provoquant un drapeau rouge à huit tours du but et ruinant ainsi la stratégie du pilote Alpine. La course était relancée pour sept tours, dont deux derrière la voiture de sécurité, et le podium allait évoluer. Pénalisé de cinq secondes pour un excès de vitesse dans les stands, Pérez franchissait la ligne d'arrivée troisième mais seulement deux secondes devant Gasly, ce qui propulsait le Français au troisième rang et sur son quatrième podium en carrière.
.:: Affiche ::.
>> 1092ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Maps en cliquant ici.
.:: Publicité ::.