En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Courses 2022 » Grand Prix d'Espagne

Grand Prix d'Espagne

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Sixième manche du Championnat du monde 2022 de F1. FIA F1WC
Dates: 20, 21 et 22 mai. Lieu: Circuit de Catalogne, Barcelone.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 18.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 37°C dans l'air, 50°C sur la piste et 6% d'humidité.
Affluence: environ 121 700 spectateurs le dimanche (278 000 sur les trois jours).


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1951.
Editions disputées à ce jour: 51 (2 à Pedrables, 9 à Jarama, 4 à Montjuich Park, 5 à Jerez et 30 à Barcelone).
 
Heure de départ: 15h.
Distance: 4,675 km x 66 tours, soit 308,424 km au total.
Décalage entre les lignes de départ et d'arrivée: -126 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur tour
1'16"741 (moy. 219,309 km/h) par
Lewis Hamilton (Mercedes F1 W12) en 2021.
1'18"149 (moy. 215,358 km/h) par
Max Verstappen (Red Bull RB16B-Honda) en 2021.
 
@LE PODIUM 2021:
P Pilote Châssis-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W12 Pirelli 1h33'07"680 198,710 km/h
2 33. Max Verstappen Red Bull RB16B-Honda Pirelli + 0'15"841 198,148 km/h
3 77. Valtteri Bottas Mercedes F1 W12 Pirelli + 0'26"610 197,768 km/h


@LES FAITS DE COURSE:
24ème victoire de Verstappen qui passe en tête du championnat!Max Verstappen résiste à tout. Malgré un tour dans le bac à graviers et un problème de DRS, le Néerlandais est parvenu à s'imposer lors du Grand Prix d'Espagne, sa troisième victoire d'affilée et son quatrième succès de la saison. Le 24ème en carrière. Le pilote Red Bull a devancé Sergio Pérez, son coéquipier, et la Mercedes de George Russell. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, le Champion du monde en titre profite de l'abandon de Charles Leclerc pour prendre la tête du championnat avec six points d'avance sur le pilote Ferrari.

Pourtant, la course avait mal débuté pour l'écurie autrichienne. En pole, Charles Leclerc avait géré le départ, maintenant Max Verstappen derrière lui. Derrière, George Russell profitait du départ manqué de Carlos Sainz pour jaillir en troisième position. Un pilote Mercedes devant et un pilote Mercedes derrière. Car Lewis Hamilton, sixième au départ, s'accrochait dès le premier tour avec Kevin Magnussen, ruinant ainsi sa stratégie lui qui était le seul pilote à s'être élancé en gommes mediums. Reparti 19ème à plus d'une minute du leader, le septuple Champion du monde a limité la casse avec une 5ème place à l'arrivée.

Devant, la course était lancée. Après son départ manqué, Sainz partait dans le bac à graviers dans le virage 4 au tour 7, imité par Max Verstappen au tour 9. Des erreurs qui permettaient à Charles Leclerc de s'envoler devant et à George Russell de basculer deuxième. Le pilote Mercedes faisait alors bouchon devant les deux Red Bull et Max Verstappen était victime d'un problème de DRS, qui l'a suivi tout au long de la course. Au 13ème tour, Russell et Verstappen étaient les premiers à plonger dans les stands, imités par Pérez au 17ème tour puis par Leclerc au 21ème tour. Les stratégies étaient en place mais tout bascula au tour 27. Largement en tête, Leclerc était contrait à l'abandon suite à une perte de puissance. Russell basculait en tête avec Pérez à ses trousses alors que Verstappen effectuait un deuxième arrêt.

Le Champion du monde en titre partait pour des tours qualifs avec des gommes tendres alors que Pérez passait Russell et prenait la tête. Le coup était parfait pour Red Bull. Verstappen revenait de l'arrière et prenait la tête de la course après les arrêts des deux leaders. Contraint de faire un troisième arrêt au tour 44, le Batave reprenait la piste deuxième mais la victoire lui était promise car Pérez, en fidèle lieutenant, s'écartait dans la foulée. Derrière, malgré des problèmes de fuites d'eau, George Russell conservait lui sa troisième place, son deuxième podium de la saison, validant le bon week-end de Mercedes.

Dimanche parfait pour Red Bull qui s'offre un doublé et bascule en tête dans les deux championnats. Ferrari accuse le coup de son côté malgré la quatrième place de Carlos Sainz. Derrière, on notera la sixième place de Valtteri Bottas, premier des autres, mais aussi la belle course des Alpine avec la septième position d'Esteban Ocon et la neuvième pour Fernando Alonso.
.:: Affiche ::.
>> 1063ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.