En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2022 » Grand Prix des Etats-Unis

Grand Prix des Etats-Unis

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Dix-neuvième manche du Championnat du monde 2022 de F1. FIA F1WC
Dates: 21, 22 et 23 octobre. Lieu: Circuit des Amériques, Austin.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 17.
Conditions atmosphériques: ciel légèrement nuageux. 29°C dans l'air, 35°C sur la piste et 50% d'humidité.
Affluence: environ 440 000 spectateurs sur les trois jours.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1959.
Editions disputées à ce jour: 58 dont 42 sous le nom "Etats-Unis" (1 à Sebring, 1 à Riverside, 15 à Watkins Glen, 1 à Dallas, 4 à Détroit, 3 à Phoenix, 8 à Indianapolis et 9 à Austin), 8 sous le nom "Etats-Unis Est" (5 à Watkins Glen et 3 à Détroit) et 8 sous le nom "Etats-Unis Ouest" (8 à Long Beach).
Il y eut aussi 2 Grands Prix sous le nom "Las Vegas" (au Caesars Palace) et 11 sous le nom "Indianapolis 500".
 
Fuseau horaire: GMT -5h (-7h de France, heure d'été).
Heure de départ: 14h, heure locale (21h, heure française).
Distance: 5,513 km x 56 tours, soit 308,405 km au total.
Décalage entre les lignes de départ et d'arrivée: -323 m.
ATTENTION: la course s'effectue dans le sens inverse des aiguilles d'une montre!


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur tour
1'32"029 (moy. 215,658 km/h) par
Valtteri Bottas (Mercedes F1 W10) en 2019.
1'36"169 (moy. 206,374 km/h) par
Charles Leclerc (Ferrari SF90) en 2019.
 
@LE PODIUM 2021:
P Pilote Châssis-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 33. Max Verstappen Red Bull RB16B-Honda Pirelli 1h34'36"552 195,587 km/h
2 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W12 Pirelli + 0'01"333 195,541 km/h
3 11. Sergio Pérez Red Bull RB16B-Honda Pirelli + 0'42"223 194,143 km/h


@LES FAITS DE COURSE:
Victoire de Verstappen qui offre le titre constructeurs à Red Bull!Implacable Max Verstappen. Sacré Champion du monde deux semaines auparavant, le Néerlandais est parvenu à s'imposer à Austin lors du Grand Prix des Etats-Unis. Il signe ainsi son treizième succès de la saison et égale le record de Michael Schumacher et Sebastian Vettel. Red Bull s'offre par la même occasion le titre des constructeurs. Lewis Hamilton (Mercedes) et Charles Leclerc (Ferrari) complètent le podium.

Le poleman n'en a pas profité. Génial samedi, Carlos Sainz a connu un départ catastrophique à Austin. L'Espagnol, collé sur son emplacement, a eu toutes les peines du monde à s'élancer. Au premier virage, Max Verstappen était déjà passé et le pire était à venir. Percuté par Russell, qui sera pénalisé de cinq secondes pour cette action, le pilote Ferrari partait alors en tête-à-queue. Dernier à l'issue du premier virage, Sainz était même contraint à l'abandon dans la foulée. Max Verstappen avait alors un boulevard pour s'imposer, à peine menacé par Lewis Hamilton. Les deux voitures de sécurité, provoquées par une sortie de piste de Bottas puis un accrochage spectaculaire entre Stroll et Alonso, ne l'ont même pas perturbé. Le double Champion du monde filait vers un nouveau succès tranquille.

Mais Red Bull a décidé de manquer son premier arrêt de la saison à Austin. Et sur Max Verstappen. Alors en tête, le Néerlandais couvrait le deuxième arrêt de Lewis Hamilton au tour 35. Mais le "stop" tournait à la déroute avec plus de onze secondes d'immobilisation. Le Batave, particulièrement agacé, reprenait alors la piste troisième, théoriquement puisque Pérez et Vettel devaient encore s'arrêter, à six secondes de Lewis Hamilton et juste derrière Charles Leclerc.

Le numéro un partait alors en chasse. Au tour 39, le Monégasque était effacé mais il restait cinq secondes à combler avec le septuple Champion du monde, qui commençait à renifler l'odeur d'une première victoire cette saison. En mediums, alors que le Britannique était en durs, le Néerlandais revenait à trois secondes, puis deux. Au tour 48, Verstappen était dans le DRS du Britannique et au tour 50, le Batave était devant. Moins rapide, Lewis Hamilton ne pouvait alors s'accrocher et abdiqua à trois tours du but, offrant la victoire à Verstappen et le titre des constructeurs à Red Bull. Un bel hommage pour Dietrich Mateschitz, le fondateur de Red Bull, qui est décédé, samedi, à l'âge de 78 ans.

Longtemps dans le coup pour un Top 6 avant un second arrêt manqué, Sebastian Vettel s'offre tout de même une belle huitième place et quatre gros points pour Aston Martin. On note aussi les belles remontées de Fernando Alonso, parti 14ème et qui termine septième, et Yuki Tsunoda, parti 19ème et qui prend le point de la dixième place. Enfin, les Français n'ont pas brillé. Miné par les pénalités, Pierre Gasly termine au 14ème rang alors qu'Esteban Ocon prend lui la onzième place.
.:: Affiche ::.
>> 1076ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.