En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2022 » Grand Prix d'Abu Dhabi

Grand Prix d'Abu Dhabi

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Vingt-deuxième et dernière manche du Championnat du monde 2022 de F1. FIA F1WC
Dates: 18, 19 et 20 novembre. Lieu: Circuit Yas Marina, Yas Island.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 19.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé puis nuit claire. 28°C dans l'air, 32°C sur la piste et 67% d'humidité.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 2009.
Editions disputées à ce jour: 13 (toujours sur le même circuit).
 
Fuseau horaire: GMT +4h (+3h de France, heure d'hiver).
Heure de départ: 17h, heure locale (14h, heure française).
Course se déroulant pendant le crépuscule!
Distance: 5,281 km x 58 tours, soit 306,183 km au total.
Décalage entre les lignes de départ et d'arrivée: -115 m.
ATTENTION: la course s'effectue dans le sens inverse des aiguilles d'une montre!


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur tour
1'22"109 (moy. 231,541 km/h) par
Max Verstappen (Red Bull RB16B-Honda) en 2021.
1'26"103 (moy. 220,801 km/h) par
Max Verstappen (Red Bull RB16B-Honda) en 2021.
 
@LE PODIUM 2021:
P Pilote Châssis-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 33. Max Verstappen Red Bull RB16B-Honda Pirelli 1h30'17"345 203,468 km/h
2 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W12 Pirelli + 0'02"256 203,384 km/h
3 55. Carlos Sainz Ferrari SF21 Pirelli + 0'05"173 203,274 km/h


@LES FAITS DE COURSE:
Verstappen finit sur un 15ème succès, Leclerc en dauphin!Max Verstappen ne lâche rien. Déjà sacré double Champion du monde et détenteur du record de victoires sur une saison, le Néerlandais a tenu à terminer la saison par une victoire à Abu Dhabi. Le Batave a encore une fois dominé le week-end.

Après sa pole, le numéro 1 a signé son 15ème succès cette saison, le 35ème en carrière et le troisième d'affilée aux Émirats arabes unis. Derrière, Charles Leclerc et Sergio Pérez se sont disputés la place de dauphin au championnat et c'est le Monégasque qui a eu le dernier mot face au Mexicain puis qu'il a pris la deuxième place dimanche devant le numéro 2 de Red Bull.

On ne va pas se mentir, cette ultime manche de la saison ne laissera pas un grand souvenir. On a assisté à une longue parade de Max Verstappen, leader quasi toute la course, mais la bataille fut intéressante derrière entre Sergio Pérez, les deux Ferrari et les deux Mercedes. Certains étaient sur une stratégie à un seul arrêt (Verstappen, Leclerc, Hamilton) d'autres sur deux arrêts (Sainz, Russell et Pérez). Et la bagarre commença dès le premier tour avec un premier duel Sainz/Hamilton très musclé. Le Britannique décolla sur le vibreur et était contraint de laisser passer l'Espagnol sous peine d'être pénalisé. Le début de la fin pour LH44, pas dans le rythme, et finalement contraint à l'abandon à quelques tours du but pour un problème de boîte de vitesses.

Russell et Sainz largués par leur stratégie à deux arrêts, la deuxième place allait donc se jouer entre Sergio Pérez et Charles Leclerc, en lutte pour la place de dauphin au championnat. Sur une stratégie à deux arrêts, le Mexicain ressortait sixième à 25 tours du but et se lançait dans une remontée folle sur le Monégasque, deuxième 24 secondes devant lui mais sur un seul arrêt et donc des pneus très usés. À coup de secondes, le numéro 11 est remonté mais il a été gêné à plusieurs reprises et notamment par Hamilton puis Gasly. Leclerc a donc pu conserver son bien sûr la ligne d'arrivée de justesse et s'offre une belle récompense après une saison plutôt réussie.

Cette dernière manche à Abu Dhabi était également l'occasion de saluer le départ de plusieurs pilotes. Dixième, Sebastian Vettel s'est offert un super départ à la retraite. L'Allemand a été largement célébré tout au long du week-end et les trois pilotes sur le podium se sont offert une série de "donuts" sur la piste avec le pilote Aston Martin. Neuvième, Daniel Ricciardo a réussi sa sortie avec McLaren. En revanche, Mick Schumacher et Nicholas Latifi n'ont pas brillé puisqu'ils se sont accrochés.
.:: Affiche ::.
>> 1079ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.