En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2023 » Grand Prix de Singapour

Grand Prix de Singapour

Tout savoir sur... la course


En bref

Quinzième manche du Championnat du monde 2023 de F1. logo FIA F1WC
Dates: 15, 16 et 17 septembre. Lieu: Circuit urbain de Marina Bay.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Forfait: 1. Partants: 19. Classés: 16.
Conditions atmosphériques: nuit claire. 29°C dans l'air, 36°C sur la piste et 77% d'humidité.
Affluence: ---.


Le Grand Prix

circuit Année de création du Grand Prix: 2008.
Editions disputées à ce jour: 13 (toujours sur le même circuit).
Tracé modifié (version légèrement raccourcie du précédent tracé).
 
Fuseau horaire: GMT +8h (+6h de France, heure d'été).
Heure de départ: 20h, heure locale (14h, heure française).
Course se déroulant de nuit!
Distance: 4,940 km x 62 tours, soit 306,143 km au total.
Décalage entre les lignes de départ et d'arrivée: -137 m.
ATTENTION: la course s'effectue dans le sens inverse des aiguilles d'une montre!


Les records

Pole position

Meilleur tour

1'36"015 (moy. 189,833 km/h) par
Lewis Hamilton (Mercedes F1 W09) en 2018.
1'41"905 (moy. 178,861 km/h) par
Kevin Magnussen (Haas VF-18-Ferrari) en 2018.
 

Le podium 2022 (59 tours effectués sur les 61 prévus, soit 298,580 km)

P Pilote Châssis-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 11. Sergio Pérez Red Bull RB18-RBPT Pirelli 2h02'20"238 146,438 km/h
2 16. Charles Leclerc Ferrari F1-75 Pirelli + 0'02"595 146,386 km/h
3 55. Carlos Sainz Ferrari F1-75 Pirelli + 0'10"305 146,232 km/h


Les faits de course

Sainz remporte la bataille et brise l'hégémonie de Red Bull!Le chef-d'œuvre de Carlos Sainz. Le pilote espagnol, impressionnant depuis vendredi, a mis fin à l'hégémonie Red Bull (victorieuse lors des quatorze premières courses) et s'est imposé à Singapour après une course magnifique. Son deuxième succès en carrière après la Grande-Bretagne en 2022. Le premier de Ferrari depuis l'Autriche en 2022. Lando Norris (McLaren) et Lewis Hamilton (Mercedes) complètent le podium. Max Verstappen termine 5ème.

En pole, Carlos Sainz le savait. Il avait déjà fait une bonne partie du chemin. Un pas de plus était réalisé au départ lorsque Charles Leclerc, troisième sur la grille, profitait de ses gommes tendres pour dépasser George Russell, parti en mediums. Les Ferrari étaient un et deux et pouvaient alors gérer la course sur un rythme assez faible afin d'économiser leurs pneus. Pas de Red Bull? Non. Sortis en Q2, samedi, et en difficulté ce week-end, Max Verstappen, 11ème, et Sergio Pérez, 13ème, étaient bloqués dans le peloton en gommes dures. La victoire allait se jouer sans eux. Pour une fois.

Devant, pendant de longs tours, Sainz gérait et Leclerc créait un écart avec son coéquipier en ralentissant les Mercedes et Norris. Le plan était en marche chez Ferrari et Logan Sargeant allait même donner un coup de pouce en fracassant sa Williams dans le mur au tour 20. Voiture de sécurité déployée et tout le monde plongea dans les stands pour chausser les durs. Sainz gardait alors la tête devant... Max Verstappen qui resta, lui, en piste avec des gommes dures très usées. Leclerc, deuxième avant les arrêts, était le grand perdant, concédant deux positions à Russell et Norris.

Au tour 23, la course était relancée. Sainz s'envolait mais Russell, Norris et Hamilton faisaient rapidement sauter le bouchon Verstappen. Une bataille à quatre débuta avec un Carlos Sainz toujours en mode gestion, refusant de créer l'écart afin de se préserver d'un éventuel undercut, mais rien n'est jamais simple à Singapour. Au tour 43, Esteban Ocon, sixième, était victime de sa boîte de vitesse et contraint à l'abandon. La voiture de sécurité virtuelle était alors déployée et les deux Mercedes plongeaient aux stands pour mettre des mediums. Un coup de poker pour revenir sur la tête avec des pneus neufs.

Ressorties quatrième et cinquième, les voitures allemandes avalaient alors Leclerc. Russell passait au tour 53, imité par Hamilton au tour 54. Ils pointaient alors à sept secondes de Sainz à huit tours du but. Mais l'Ibère, malin, avait encore un atout dans sa manche: Lando Norris. En lui offrant le DRS dans les derniers tours, un jeu très dangereux, il allait s'offrir le meilleur bouclier possible face au retour des Mercedes. Un bouclier si efficace que Russell, dans le dernier tour, terminait sa course dans le mur, à force de batailler avec Norris, offrant ainsi le podium à Lewis Hamilton et la victoire à Carlos Sainz devant Lando Norris.

Derrière, Max Verstappen se contente d'une cinquième place assez inespérée étant donné les performances de sa voiture ce week-end. Pierre Gasly ramène les huit points de la sixième position à Alpine alors que Liam Lawson, neuvième, marque ses premiers points en F1 avec AlphaTauri.
.:: Programme ::.
.:: Affiche ::.
>> 1094ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Maps en cliquant ici.
.:: Publicité ::.