En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2014 » Grand Prix de Singapour » Classement

Grand Prix de Singapour

Marina Bay - Résultats de la course

Dimanche 21 Septembre 2014
14h00 - 16h05
DISTANCE REDUITE >> 60 tours effectués sur les 61 prévus, soit 303,763 km
P Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 44. Lewis Hamilton Mercedes Mercedes 60 2h00'04"795 151,780 km/h
2 1. Sebastian Vettel Red Bull Renault 60 2h00'18"329 + 0'13"534 151,496 km/h
3 3. Daniel Ricciardo Red Bull Renault 60 2h00'19"068 + 0'14"273 151,480 km/h
4 14. Fernando Alonso Ferrari Ferrari 60 2h00'20"184 + 0'15"389 151,457 km/h
5 19. Felipe Massa Williams Mercedes 60 2h00'46"956 + 0'42"161 150,897 km/h
6 25. Jean-Eric Vergne Toro Rosso Renault 60 2h01'01"596 + 0'56"801 150,593 km/h
7 11. Sergio Pérez Force India Mercedes 60 2h01'03"833 + 0'59"038 150,547 km/h
8 7. Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 60 2h01'05"436 + 1'00"641 150,514 km/h
9 27. Nico Hülkenberg Force India Mercedes 60 2h01'06"456 + 1'01"661 150,492 km/h
10 20. Kevin Magnussen McLaren Mercedes 60 2h01'07"025 + 1'02"230 150,481 km/h
11 77. Valtteri Bottas Williams Mercedes 60 2h01'09"860 + 1'05"065 150,422 km/h
12 13. Pastor Maldonado Lotus Renault 60 2h01'11"710 + 1'06"915 150,384 km/h
13 8. Romain Grosjean Lotus Renault 60 2h01'12"824 + 1'08"029 150,361 km/h
14 26. Daniil Kvyat Toro Rosso Renault 60 2h01'16"803 + 1'12"008 150,278 km/h
15 9. Marcus Ericsson Caterham Renault 60 2h01'38"983 + 1'34"188 149,822 km/h
16 17. Jules Bianchi Marussia Ferrari 60 2h01'39"338 + 1'34"543 149,815 km/h
17 4. Max Chilton Marussia Ferrari 59 2h00'26"131 + 1 tour 148,809 km/h
AB 22. Jenson Button McLaren Mercedes 52 électricité
AB 99. Adrian Sutil Sauber Ferrari 40 pression d'eau
AB 21. Esteban Gutiérrez Sauber Ferrari 17 électricité
AB 6. Nico Rosberg Mercedes Mercedes 13 électronique
NP 10. Kamui Kobayashi Caterham Renault pression d'huile
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Vergne (6ème) a écopé d'une pénalité de 5" pour avoir dépassé Maldonado en passant hors des limites de la piste

Hamilton fait coup double

A-
A
A+
L. Hamilton (Mercedes)L. Hamilton (Mercedes)
S. Vettel (Red Bull)S. Vettel (Red Bull)
Septième victoire en 2014 pour Lewis Hamilton qui s'impose au Grand Prix de Singapour et en profite pour reprendre les commandes au Championnat des Pilotes, avec trois points d'avance sur son équipier.

Après avoir profité de l'abandon de Nico Rosberg, en panne avant même le départ, le Britannique a maîtrisé son sujet tout au long d'une course à trois arrêts, pour décrocher sa deuxième victoire dans la nuit singapourienne (après 2009).

Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo complètent le podium au volant des Red Bull RB10. Fernando Alonso se classe quatrième devant son ancien équipier, Felipe Massa.

Le ton du Grand Prix de Singapour 2014 était donné avant même le début du tour de formation. Nico Rosberg bloqué sur la grille, en raison d'un problème électrique, l'Allemand était contraint de s'élancer depuis la voie des stands mais ne parvenait cependant pas à faire son retard dans le trafic, en raison de nombreux problèmes sur sa W05 et se voyait contraint de renoncer après avoir tenté un changement de volant.

Une aubaine pour son équipier, qui n'en demandait pas temps, et se calquait sur une stratégie à trois arrêts, parfaitement gérée. Le Champion du monde 2008 composait avec l'apparition de la Voiture de Sécurité pour rallier le drapeau à damiers en vainqueur devant les Red Bull et se relancer totalement, cinq courses avant l'épilogue de l'exercice 2014.

Sans baquet pour la prochaine saison, Jean-Eric Vergne a véritablement lancé son "opération F1 2015" sous les éclairages artificiels de Marina Bay. Le Français, plus rapide que Daniil Kvyat, profitait d'une meilleure stratégie pour vite se défaire de son équipier avant de végéter entre la huitième et la douzième place. Une première fois réprimandé, le pilote Toro Rosso se voyait de nouveau pénalisé, de cinq secondes, pour avoir posé ses roues hors-piste. Moment choisi par le Tricolore pour chausser un ultime train de pneumatiques super tendres neufs et croquer Hülkenberg, Pérez, Räikkönen et Bottas pour s'adjuger la sixième place. Brillant.

JEV devra confirmer dans deux semaines à l'occasion du Grand Prix du Japon, sur le légendaire tracé de Suzuka, qui a déjà accueilli dans le passé de nombreuses courses pour le titre et qui s'apprête à recevoir Mercedes, et ses deux pilotes. Une nouvelle bataille pour la couronne mondiale entre Lewis Hamilton, qui possède de nouveau l'ascendant, et Nico Rosberg.
source: ESPNF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.