En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2018 » Grand Prix de Monaco » Classement

Grand Prix de Monaco

Monaco - Résultats de la course

Dimanche 27 Mai 2018
15h10 - 16h55
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 3 Daniel Ricciardo Red Bull TAG Heuer 78 1h42'54"807 151,750 km/h
2 5 Sebastian Vettel Ferrari Ferrari 78 1h43'02"143 + 0'07"336 151,570 km/h
3 44 Lewis Hamilton Mercedes Mercedes 78 1h43'11"820 + 0'17"013 151,333 km/h
4 7 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 78 1h43'12"934 + 0'18"127 151,306 km/h
5 77 Valtteri Bottas Mercedes Mercedes 78 1h43'13"629 + 0'18"822 151,289 km/h
6 31 Esteban Ocon Force India Mercedes 78 1h43'18"474 + 0'23"667 151,171 km/h
7 10 Pierre Gasly Toro Rosso Honda 78 1h43'19"138 + 0'24"331 151,155 km/h
8 27 Nico Hülkenberg Renault Renault 78 1h43'19"646 + 0'24"839 151,142 km/h
9 33 Max Verstappen Red Bull TAG Heuer 78 1h43'20"124 + 0'25"317 151,131 km/h
10 55 Carlos Sainz Renault Renault 78 1h44'03"820 + 1'09"013 150,073 km/h
11 9 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 78 1h44'04"671 + 1'09"864 150,053 km/h
12 11 Sergio Pérez Force India Mercedes 78 1h44'05"268 + 1'10"461 150,038 km/h
13 20 Kevin Magnussen Haas Ferrari 78 1h44'09"630 + 1'14"823 149,934 km/h
14 2 Stoffel Vandoorne McLaren Renault 77 1h42'55"039 + 1 tour 149,799 km/h
15 8 Romain Grosjean Haas Ferrari 77 1h43'25"050 + 1 tour 149,075 km/h
16 35 Sergey Sirotkin Williams Mercedes 77 1h43'46"428 + 1 tour 148,563 km/h
17 18 Lance Stroll Williams Mercedes 76 1h43'27"518 + 2 tours 147,080 km/h
18 16 Charles Leclerc Sauber Ferrari 70 1h32'56"252 + 8 tours 150,805 km/h
19 28 Brendon Hartley Toro Rosso Honda 70 1h32'59"609 + 8 tours 150,714 km/h
AB 14 Fernando Alonso McLaren Renault 52 boîte de vitesses
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Leclerc (accrochage) et Hartley (accrochage) sont classés mais non arrivés
Hartley (18ème) a écopé d'une pénalité de 5" pour vitesse excessive dans les stands

Ricciardo remporte héroïquement le Grand Prix

A-
A
A+
D. Ricciardo (Red Bull)D. Ricciardo (Red Bull)
S. Vettel (Ferrari)S. Vettel (Ferrari)
L. Hamilton (Mercedes)L. Hamilton (Mercedes)
K. Räikkönen (Ferrari)K. Räikkönen (Ferrari)
V. Bottas (Mercedes)V. Bottas (Mercedes)
E. Ocon (Force India)E. Ocon (Force India)
La course de Monaco promet d'être intéressante avec une Red Bull devant les Ferrari et les Mercedes. Daniel Ricciardo tentera de prendre sa revanche de la course de 2016, où il avait été battu à cause d'une erreur aux stands de son équipe.

A l'arrière de la grille, la course promet aussi d'être animée avec les deux Haas et la Red Bull de Max Verstappen qui tenteront de remonter. Max Verstappen a écopé de 10 places de pénalité supplémentaires qui ne changent rien à sa cause puisqu'il part dernier, et Red Bull en a profité pour changer son MGU-K.

Après un tour de formation parfait, les pilotes s'élancent! Daniel Ricciardo garde la tête de course! Il devance toujours Sebastian Vettel et Lewis Hamilton, il n'y a pas eu de souci, seul Brendon Hartley a perdu un morceau d'aileron mais reste en piste.

Ricciardo a parfaitement géré son départ en poussant légèrement Vettel vers l'extérieur. A l'arrière, les deux Haas ont été dépassées par Max Verstappen. Sergey Sirotkin devrait recevoir une pénalité car ses mécaniciens n'avaient pas installé ses roues à trois minutes du départ.

Les leaders s'échangent le meilleur tour et les cinq premiers se tiennent encore en cinq secondes après six tours. Derrière, Max Verstappen dépasse Marcus Ericsson et s'attaque à Lance Stroll.

La pénalité tombe pour Sergey Sirotkin: le Russe va devoir passer par les stands et effectuer un stop and go de 10 secondes. Sa course est fort compromise alors qu'il avait dépassé Stoffel Vandoorne au départ.

Lewis Hamilton commence à se plaindre de graining sur ses gommes avant. Lui, comme les 10 premiers, est parti en gommes hyper-tendres usées. Derrière, Hartley et Sirotkin étaient en hyper-tendres neufs, tandis que les autres sont en gommes ultra-tendres neuves. Sirotkin effectue sa pénalité et repart dernier à 20 secondes de Romain Grosjean, 19ème.

Lance Stroll est victime d'une crevaison et rentre aux stands au ralenti pour changer d'aileron et de pneus. Il passe les gommes super-tendres pour tenter de ne faire qu'un arrêt, mais il repart à un tour et doit laisser passer tout le peloton.

Lewis Hamilton passe aux stands le premier au 12ème tour et chausse des gommes ultra-tendres! Une stratégie à deux arrêts pour le Britannique? La course de Williams continue d'empirer avec une erreur puisque les mécaniciens ont travaillé sur la voiture de Sirotkin durant son stop and go, et il est de nouveau sur enquête.

Hamilton ressort au sixième rang derrière Esteban Ocon qui ne résiste pas longtemps, malheureusement. Leclerc et Grosjean sont les suivants à s'arrêter, avant que Daniel Ricciardo s'arrête à son tour, tout comme Räikkönen et Bottas ainsi que Vettel.

Ocon et Alonso sont 5ème et 6ème et ne se sont pas arrêtés. Du côté des leaders, Hamilton a mis des ultra-tendres usés, tandis que Bottas a mis des super-tendres. Les trois autres ont chaussé des pneus ultra-tendres neufs.

C'est la première fois du week-end que Daniel Ricciardo découvre les pneus ultra-tendres, après n'avoir utilisé que les hyper-tendres durant les essais libres.

Alonso s'arrête et repart tout juste devant Vandoorne, lui-même harcelé par Max Verstappen depuis deux tours.

Stoffel Vandoorne s'arrête avec des pneus très usés, et cela montre que les pneus ultra-tendres des leaders ne pourront pas suivre la cadence sur la fin de course, d'autant que Valtteri Bottas, en super-tendres, tourne déjà plus vite!

Et il ne tourne pas qu'un peu plus vite, puisqu'il roule deux secondes plus vite que le leader, Daniel Ricciardo! Les pilotes ayant chaussé cette gomme pourraient tirer leur épingle du jeu en fin de course. Du côté de Force India, l'arrêt de Pérez a été raté à cause d'une roue récalcitrante et le Mexicain repart 15ème.

Les gommes ultra-tendres usées de Lewis Hamilton ne fonctionnent pas du tout et le Britannique rend plus d'une seconde au tour aux Ferrari, et plus de deux secondes et demie à son équipier, Valtteri Bottas.

A noter que Pierre Gasly a encore ses pneus hyper-tendres du départ, tandis que Nico Hülkenberg ne s'est pas encore arrêté avec des pneus ultra-tendres. Lewis Hamilton se plaint de ne pas pouvoir attaquer à cause de graining sur ses gommes.

Max Verstappen se plaint de problèmes au moment de rétrograder de la troisième à la seconde vitesse, mais son équipe lui dit qu'il n'y a rien à faire, malgré le fait qu'il ait failli sortir de la piste.

Ricciardo se plaint d'avoir perdu de la puissance! Pour le moment, la voiture tient, mais son équipe cherche à changer de mode sur le moteur, en espérant que le problème se règle. Vraisemblablement un souci de récupération ou de déploiement d'énergie pour l'Australien.

Vettel se rend compte des soucis de Ricciardo et son équipe lui confirme le problème de son rival. Derrière, Gasly continue d'accélérer malgré ses gommes hyper-tendres vieilles de 33 tours!

La voiture de Ricciardo récupère de l'énergie presque sans arrêt et le déploiement ne se fait pas de la bonne manière. L'équipe dit à son pilote de se concentrer, et l'Australien parvient à accélérer, mais ce souci d'énergie risque de poser problème au moment de s'arrêter.

Derrière, Bottas est revenu sur Hamilton et Räikkönen, la bataille à trois va pouvoir être disputée! Hamilton est à l'agonie et bloque Räikkönen et Bottas. Qui s'arrêtera en premier pour tenter de faire basculer sa stratégie? Ce ne sera certainement pas Bottas, dont les pneus sont en très bonne forme.

Lance Stroll crève une deuxième fois et ressort en pneus hyper-tendres! Il devra certainement s'arrêter une nouvelle fois alors qu'il pointe déjà dernier à 2 tours du leader.

Pierre Gasly s'arrête aux stands! Le Français rentre aux stands et ressort en pneus super-tendres pour aller au bout de la course. Il ressort 10ème derrière Verstappen, qui doit encore s'arrêter, tout comme Hülkenberg, ce qui pourrait permettre à Gasly de viser la huitième place.

Lewis Hamilton, menacé il y a quelques boucles, remonte sur Ricciardo et Vettel, tout en ayant distancé Räikkönen et Bottas! Le Britannique a semble-t-il dépassé sa mauvaise passe et revient vers la tête de la course.

Vettel se plaint d'avoir eu une coupure complète de son affichage sur le volant, un problème électrique ou électronique sur la Ferrari? Entre les problèmes de gomme et les soucis mécaniques, les leaders semblent dans une position bien fébrile.

Hamilton remonte sur les deux leaders et Mercedes réfléchit à anticiper son arrêt pour ne perdre que deux places et revenir sur les autres pilotes, eux aussi victimes de graining en pneus ultra-tendres.

Hamilton est revenu sur les deux leaders! Ricciardo peine à accélérer le rythme et voit tout le monde se rapprocher derrière lui. L'Australien demande si les gommes peuvent durer et se renseigne du comportement de l'autre Red Bull, celle de Verstappen, dont les pneus ont 17 tours de plus que les siens.

Le Néerlandais se plaint en l'occurrence de glisser des quatre roues et d'avoir des difficultés à garder sa voiture dans le bon rythme. Une réponse qui ne risque pas de satisfaire Daniel Ricciardo.

Verstappen s'arrête et repasse en gommes hyper-tendres! Une stratégie agressive qui semble toutefois étonnante car il risque de devoir s'arrêter encore avant la fin de course. Il est ressorti 11ème.

Gasly accélère de nouveau et remonte sur Fernando Alonso à raison de près de deux secondes au tour! Il est de très loin le pilote le plus rapide en course!

Ricciardo se plaint d'avoir une alarme sur le tableau de bord mais son équipe le rassure: rien n'est passé dans la télémétrie. Son ingénieur de piste lui dit de continuer à tourner comme il le fait actuellement.

Hülkenberg est le dernier à s'arrêter pour la première fois et repart au 10ème rang, derrière son équipier. Il ressort tout juste devant Max Verstappen, qui devrait vouloir tenter une manœuvre tant que les gommes de l'Allemand seront froide.

Le Néerlandais a tourné 4 secondes plus vite que tout le monde juste avant de se retrouver derrière Hülkenberg! Devant, Alonso est sous la menace directe de Pierre Gasly.

Problème pour Fernando Alonso! La McLaren s'arrête, c'est le premier abandon pour l'Espagnol cette saison qui indique que la boîte de vitesses de la McLaren a lâché.

La monoplace est évacuée du virage de Sainte Devote et la course garde sa physionomie. Vettel et Hamilton se collent dans les échappements de Ricciardo. Plus loin, Sainz bloque Hülkenberg et Verstappen, la bataille est serrée!

Sainz laisse passer Hülkenberg dans la montée de Beaurivage, et se rabat devant Verstappen pour laisser partir Hülkenberg. Sainz est à l'agonie avec des gommes ultra-tendres vieilles de 38 tours.

L'abandon d'Alonso ne fait pas les affaires de McLaren puisque Vandoorne est entre les Haas, très loin. Verstappen pousse Sainz hors de la piste et accuse l'Espagnol d'avoir coupé la chicane, avant de lui-même couper la chicane au tour suivant pour dépasser l'Espagnol.

Le Néerlandais se plaint toutefois de soucis avec sa boîte de vitesse. Sur l'autre Red Bull, la mécanique semble tenir et l'Australien devance encore Vettel de 1"3. Hamilton a un peu décroché tandis que Räikkönen est à moins de trois secondes du Britannique et suivi comme son ombre par Valtteri Bottas.

Vettel continue de mettre la pression à Ricciardo mais rien n'y fait pour le moment, l'Australien garde sa première place. Plus loin, Hülkenberg est le plus rapide en piste et revient sur Gasly, qu'il va tenter de dépasser.

Verstappen est également revenu sur Hülkenberg, ce qui va forcer l'Allemand à passer la Toro Rosso s'il ne veut pas subir les assauts répétés du Néerlandais, qui est l'un des pilotes les plus capables de dépasser.

De manière totalement anecdotique, Romain Grosjean s'arrête à 8 tours de l'arrivée pour installer les gommes hyper-tendres. Lewis Hamilton est à l'agonie avec ses gommes et pointe à plus de 10 secondes.

Victime d'un problème de freins à la sortie du tunnel, Charles Leclerc percute Brendon Hartley! La Sauber s'arrête dans l'échappatoire avec une roue arrachée et Hartley rentre abandonner avec l'aileron arrière quasiment arraché.

Après une courte période de voiture de sécurité virtuelle, la course est relancée à 5 tours de l'arrivée! Ricciardo se relance très bien et lâche immédiatement Vettel!

L'Allemand serait-il sorti de la fenêtre d'utilisation optimale de ses gommes? Ricciardo est largement devant le pilote Ferrari, tandis que Hamilton a réussi à revenir à huit secondes. Ricciardo reprend près d'une seconde au tour à Vettel qui bloque ses roues à Mirabeau!

Ricciardo a vraiment accéléré et prend 1"3 au tour à Vettel tandis que Vandoorne, à un tour, est collé à l'arrière de la Red Bull. Derrière, Hamilton est sous la menace de Räikkönen et Bottas.

Après un dernier tour sous tension, Daniel Ricciardo remporte le Grand Prix de Monaco, une course épuisante pour l'Australien qui franchit la ligne en vainqueur! Il devance Vettel et Hamilton, tandis que Räikkönen et Bottas complètent le Top 5.

Les Français brillent en Principauté avec Ocon sixième et Gasly septième! Hülkenberg, Verstappen et Sainz complètent le Top 10. Au championnat, Vettel revient à 14 points de Hamilton.
source: Nextgen-Auto.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.