En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2003 » Grand Prix d'Allemagne » Qualifications 1

Grand Prix d'Allemagne

Hockenheim - Résultats des qualifications 1

Vendredi 01 Août 2003
14h00 - 15h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 4 Ralf Schumacher Williams BMW 1'14"427 221,242 km/h 3
2 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'14"673 + 0'00"246 220,513 km/h 3
3 7 Jarno Trulli Renault Renault 1'15"004 + 0'00"577 219,540 km/h 3
4 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'15"030 + 0'00"603 219,464 km/h 3
5 8 Fernando Alonso Renault Renault 1'15"214 + 0'00"787 218,927 km/h 3
6 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'15"276 + 0'00"849 218,747 km/h 3
7 15 Justin Wilson Jaguar Ford Cosworth 1'15"373 + 0'00"946 218,465 km/h 3
8 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'15"399 + 0'00"972 218,390 km/h 3
9 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'15"456 + 0'01"029 218,225 km/h 3
10 20 Olivier Panis Toyota Toyota 1'15"471 + 0'01"044 218,182 km/h 3
11 5 David Coulthard McLaren Mercedes 1'15"557 + 0'01"130 217,933 km/h 3
12 17 Jenson Button BAR Honda 1'15"754 + 0'01"327 217,367 km/h 3
13 10 Heinz-Harald Frentzen Sauber Petronas 1'15"968 + 0'01"541 216,754 km/h 3
14 9 Nick Heidfeld Sauber Petronas 1'15"985 + 0'01"558 216,706 km/h 3
15 21 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 1'16"450 + 0'02"023 215,388 km/h 3
16 12 Ralph Firman Jordan Ford Cosworth 1'17"044 + 0'02"617 213,727 km/h 3
17 11 Giancarlo Fisichella Jordan Ford Cosworth 1'17"111 + 0'02"684 213,542 km/h 3
18 19 Jos Verstappen Minardi Ford Cosworth 1'17"702 + 0'03"275 211,917 km/h 3
19 16 Jacques Villeneuve BAR Honda 0'00"000 2
20 18 Nicolas Kiesa Minardi Ford Cosworth 0'00"000 0

L'air du pays ragaillardît le cadet

A-
A
A+
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
J. Trulli (Renault)J. Trulli (Renault)
M. Webber (Jaguar)M. Webber (Jaguar)
L'Allemand Michael Schumacher était le premier à s'élancer cet après-midi, pour le plus grand bonheur des quelques fans déjà présents dans les tribunes du circuit d'Hockenheim malgré la chaleur. Au prix d'un bel effort, le pilote de la Ferrari n°1 signait le meilleur temps de la journée, mieux que le chrono dont avait été crédité Coulthard ce matin.

C'est ensuite Kimi Räikkönen qui prenait le taureau par les cornes. Le pilote de la McLaren-Mercedes mettait à contributions ses Michelin sur le tarmac surchauffé et s'emparait de la meilleure performance un peu moins de deux dixièmes devant Michael Schumacher.

Premier pilote Williams-BMW en piste, Juan Pablo Montoya savait pouvoir faire mieux que ses prédécesseurs. Le Colombien réalisait le meilleur premier partiel mais perdait un peu de temps sur son freinage pour l'épingle. Il réalisera néanmoins un passage idéal dans le Stadium ce qui lui permettait de s'emparer de la pole position provisoire, le premier sous la barre des 1'15 au tour.

Ralf Schumacher ne tardait pas à venir chatouiller la performance de son équipier. Bien qu'il ait perdu quelques millièmes dans le premier secteur, la suite de sa prestation lui permettait de grignoter deux dixièmes par rapport au temps de référence détenu par Montoya. Le jeune Allemand conservait l'avantage jusque sur la ligne de chronométrage et permettait à l'écurie Williams-BMW de monopoliser la première ligne. Dernier du premier quintet à tenter sa chance, Rubens Barrichello ne pourra que précéder de quelques millièmes l'autre Ferrari, reléguant ainsi Michael Schumacher à la cinquième et dernière place provisoire.

Fernando Alonso entrait dans le vif du sujet après de nombreux tours d'essais depuis 8h30 ce matin. Le jeune Espagnol aura beau se démener, la R23B ne lui permettra pas de venir s'immiscer entre les deux Williams mais délogeait néanmoins Räikkönen de la troisième place. Jamais très à l'aise dans cet exercice, David Coulthard touchait le fond en réalisant un temps supérieur à celui de Michael Schumacher.

Meilleur temps des essais privés, longtemps en tête de la séance libre, Jarno Trulli avait l'ambition de se mesurer à la performance de Montoya. L'Italien réussissait à faire illusion dans le premier secteur et malgré une perte sèche de deux dixièmes dans le second partiel, le pilote Renault délogeait Alonso de la troisième place et mettait les deux R23B dans le sillage immédiat des Williams-BMW.

Stimulé par l'arrivée de Justin Wilson, Mark Webber se devait de mettre la barre assez haute et s'en tirait avec les honneurs puisque l'Australien intercalait sa Jaguar entre les Renault de Trulli et Alonso. Malgré tous ses efforts, Button ne parviendra pas à réaliser une aussi bonne performance et rangeait sa BAR-Honda en queue de peloton.

Fisichella se devait d'être agressif à bord de sa Jordan pour espérer garder un espoir de se battre dans le haut du peloton. Malheureusement, son EJ13 était bien trop instable pour lui permettre de passer sous la barre des 1'17 au tour.

Trop agressif dès le premier virage, Frentzen accusait déjà plus de six dixièmes de retard à l'issue du premier secteur chronométré. Heinz-Harald fera de son mieux pour rattraper le temps perdu mais il en perdra encore un peu plus et viendra échouer à la 11ème place provisoire.

Un moment leader du GP de Grande-Bretagne, on attendait beaucoup de Da Matta. Rapide ce matin lors des essais libres, Cristiano ne parviendra pas à rééditer sa performance et se contentait de précéder Fisichella à cause de quelques erreurs de trajectoire. Olivier Panis fera quant à lui honneur au niveau de performance de sa Toyota en la qualifiant dans le sillage des deux Ferrari de Barrichello et Michael Schumacher.

Une pirouette sera à l'origine de la perte des espoirs de Villeneuve dès le premier virage. Une mésaventure qui obligeait le Canadien à regagner les stands et le destinait à s'élancer en première place demain... à moins qu'un autre pilote ne connaisse un gros ennui de parcours. Ce ne sera pas le cas de Nick Heidfeld qui parvenait à hisser sa Sauber à la hauteur de celle de Frentzen!

Ralph Firman se devait de relever le gant face à la contre-performance de Fisichella mais le jeune Anglais allumait ses roues dès les premiers mètres, ce qui allait lui coûter beaucoup de temps mais pas autant que le retard pris par son équipier Italien. Firman ne parvenait pas à passer sous la barre des 1'17 mais grillait la politesse à Fisico' pour quelques millièmes.

Pressé par l'arrivée d'un jeune loup à ses côtés chez Minardi, Jos Verstappen ne déméritait pas et venait même donner quelques frayeurs à Fisichella. Le Néerlandais réussissait un tour propre qui lui permettait de signer un temps dans la même cadence que les Jordan.

Pour ses grands débuts chez Jaguar, Justin Wilson n'a pas manqué le coche et imposé sa R4 devant les deux Ferrari. Le succès ne sera pas au rendez-vous pour son remplaçant chez Minardi: Nicolas Kiesa. Pour ses grands débuts, le jeune Danois se voyait d'emblée confronté à un ennui mécanique dès sa sortie des stands. Une (mauvaise) habitude dont Wilson se souvient encore. Kiesa sera ainsi le premier à prendre la piste demain, devant Villeneuve.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Site Mobile ::.
>> Suivez toute l'actualité de la Formule 1 où que vous soyez!
mobile • Connectez-vous sur notre mobile à l'adresse:
mobile.zonef1.com
.:: Publicité ::.