En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2003 » Grand Prix du Canada » Libres 2.2

Grand Prix du Canada

Montréal - Résultats des libres 2.2

Samedi 14 Juin 2003
16h15 - 17h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'23"385 188,278 km/h 42
2 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'23"677 + 0'00"292 187,621 km/h 40
3 11 Giancarlo Fisichella Jordan Ford Cosworth 1'25"240 + 0'01"855 184,181 km/h 30
4 8 Fernando Alonso Renault Renault 1'25"382 + 0'01"997 183,875 km/h 41
5 4 Ralf Schumacher Williams BMW 1'25"668 + 0'02"283 183,261 km/h 32
6 16 Jacques Villeneuve BAR Honda 1'25"704 + 0'02"319 183,184 km/h 37
7 5 David Coulthard McLaren Mercedes 1'25"839 + 0'02"454 182,896 km/h 37
8 17 Jenson Button BAR Honda 1'25"902 + 0'02"517 182,762 km/h 39
9 7 Jarno Trulli Renault Renault 1'25"961 + 0'02"576 182,636 km/h 42
10 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'26"440 + 0'03"055 181,624 km/h 39
11 9 Nick Heidfeld Sauber Petronas 1'26"537 + 0'03"152 181,421 km/h 30
12 12 Ralph Firman Jordan Ford Cosworth 1'26"690 + 0'03"305 181,100 km/h 38
13 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'26"771 + 0'03"386 180,931 km/h 41
14 18 Justin Wilson Minardi Ford Cosworth 1'27"018 + 0'03"633 180,418 km/h 27
15 15 Antonio Pizzonia Jaguar Ford Cosworth 1'27"145 + 0'03"760 180,155 km/h 40
16 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'28"225 + 0'04"840 177,950 km/h 32
17 19 Jos Verstappen Minardi Ford Cosworth 1'28"246 + 0'04"861 177,907 km/h 28
18 10 Heinz-Harald Frentzen Sauber Petronas 1'29"190 + 0'05"805 176,024 km/h 19
19 21 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 1'29"215 + 0'05"830 175,975 km/h 22
20 20 Olivier Panis Toyota Toyota 1'30"410 + 0'07"025 173,649 km/h 16
A noter: les résultats ci-dessus regroupent ceux des Libres 2.1 et 2.2

L'eau co-motive Ferrari

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
G. Fisichella (Jordan)G. Fisichella (Jordan)
Il ne pleuvait plus sur Montréal, théâtre du Grand Prix du Canada, mais le circuit Gilles Villeneuve était encore parsemé de nombreuses flaques et de coulées d'eau au moment où les pilotes étaient rappelés au volant pour les 45 dernières minutes d'essais libres. Premier à revenir dans le bassin, Cristiano Da Matta allait être à l'origine d'une interruption de la séance au drapeau rouge à la suite d'une embardée incontrôlée de sa Toyota dans une courbe du tracé canadien.

Le jeune espoir Brésilien s'en tirait sans mal, au contraire de la TF103 dont le contact avec le mur laissait des traces au niveau des suspensions et de la carrosserie. Revenu au stand à bord de la voiture médicale, Cristiano ne souffre d'aucune blessure et pourra reprendre le volant dès le warm-up avant d'aller affronter le chronomètre cet après-midi.

Revenu en piste progressivement, les pilotes progressaient tour à tour au grès des glissades plus ou moins contrôlée de leur engin. Reparti dans leur duel au sommet, Barrichello et Michael Schumacher abaissait le meilleur chrono tour à tour jusqu'à ce que le quintuple Champion du monde ne se fasse piéger dans le premier virage.

Arrivée vite et déstabilisée par l'aquaplaning, la F2003-GA n°1 effectuait une pirouette et allait s'égarer dans l'herbe. Très humide, le gazon ne pouvait freiner assez la Ferrari avant un léger frottement heureusement sans conséquence avec une pile de pneus de protection. Cette mésaventure obligera l'Allemand à regagner les stands avec prudence afin que les mécaniciens vérifient que rien n'avait été endommager.

Nick Heidfeld sera également vu hors piste, sans mal pour la Sauber. Dans son joli parcours, qui le mènera dans le Top 10, Ralph Firman ne pourra éviter un tout droit pour ne pas casser son EJ13. Un désastre qu'évitera de peu Ralf Schumacher, contraint comme son frère à une 'marche arrière' pour relancer sa monoplace sur le droit chemin.

Pendant que les conditions d'adhérence ne cessaient d'évoluer et que les pilotes cherchaient la qualité de gomme adéquat, Jacques Villeneuve et Jenson Button se livrait un duel digne de celui aperçu entre Michael Schumacher et Rubens Barrichello. Grâce à une efficacité redoutable de leur gommes Bridgestone, les deux piliers de BAR-Honda s'expliquaient pour le gain de la troisième place, mais toujours à bonne distance des voitures rouges.

Une fois la trajectoire asséchée, les chronos repartaient à la baisse, mais toujours à la faveur des bolides de la Scuderia Ferrari. Michael Schumacher aura finalement le dernier mot face à Barrichello malgré un bel effort du Brésilien qui termine à deux dixièmes. Revenu à son meilleur niveau, après être passé au travers hier, Giancarlo Fisichella s'est emparé de la troisième place malgré le retour en force des principaux clients Michelin: la Renault de Fernando Alonso et la Williams-BMW de Ralf Schumacher.

La 7ème place de David Coulthard, dans le sillage de Villeneuve, n'est que peu de réconfort pour l'écurie McLaren-Mercedes. L'Ecossais accuse près de 2"5 de retard sur les plus véloces et ne peut consoler les troupes de Ron Dennis de la piètre performance de Kimi Räikkönen relégué à la 13ème place.

Consolation également dans le clan Jaguar où Mark Webber garde un pied dans le Top 10. Plus modestement équipées du même V10 d'origine Cosworth, signalons l'extrême agilité et le bel opportunisme des Minardi de Justin Wilson (14ème) et Jos Verstappen (17ème)... pour comparaison: vainqueur à Monaco, le Colombien Juan Pablo Montoya a eu toutes les peines du monde pour réussir le 16ème chrono!
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.