En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2003 » Grand Prix de Saint-Marin » Qualifications 2

Grand Prix de Saint-Marin

Imola - Résultats des qualifications 2

Samedi 19 Avril 2003
14h00 - 15h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'22"327 215,711 km/h 3
2 4 Ralf Schumacher Williams BMW 1'22"341 + 0'00"014 215,674 km/h 3
3 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'22"557 + 0'00"230 215,110 km/h 3
4 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'22"789 + 0'00"462 214,507 km/h 3
5 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'23"015 + 0'00"688 213,923 km/h 3
6 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'23"148 + 0'00"821 213,581 km/h 3
7 16 Jacques Villeneuve BAR Honda 1'23"160 + 0'00"833 213,550 km/h 3
8 8 Fernando Alonso Renault Renault 1'23"169 + 0'00"842 213,527 km/h 3
9 17 Jenson Button BAR Honda 1'23"381 + 0'01"054 212,984 km/h 3
10 20 Olivier Panis Toyota Toyota 1'23"460 + 0'01"133 212,782 km/h 3
11 9 Nick Heidfeld Sauber Petronas 1'23"700 + 0'01"373 212,172 km/h 3
12 5 David Coulthard McLaren Mercedes 1'23"818 + 0'01"491 211,873 km/h 3
13 21 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 1'23"838 + 0'01"511 211,823 km/h 4
14 10 Heinz-Harald Frentzen Sauber Petronas 1'23"932 + 0'01"605 211,586 km/h 3
15 15 Antonio Pizzonia Jaguar Ford Cosworth 1'24"147 + 0'01"820 211,045 km/h 3
16 7 Jarno Trulli Renault Renault 1'24"190 + 0'01"863 210,937 km/h 3
17 11 Giancarlo Fisichella Jordan Ford Cosworth 1'24"317 + 0'01"990 210,619 km/h 3
18 18 Justin Wilson Minardi Ford Cosworth 1'25"826 + 0'03"499 206,916 km/h 3
19 12 Ralph Firman Jordan Ford Cosworth 1'26"357 + 0'04"030 205,644 km/h 3
20 19 Jos Verstappen Minardi Ford Cosworth 0'00"000 2

Les Schumacher maîtres en la demeure

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
M. Webber (Jaguar)M. Webber (Jaguar)
La grande menace de cet après-midi de qualification était, une fois n'est pas coutume, la météo. Bleu depuis vendredi, le ciel a vu s'amonceler les nuages de plus en plus gris au dessus du circuit. Lorsque Justin Wilson s'élançait, la piste était complètement sèche et la température idéale. L'Anglais établissait ainsi le premier chrono à battre: 1'25"823.

Sur la deuxième Minardi, Jos Verstappen s'apprêtait à prendre l'ascendant sur son équipier à la vue des premiers secteurs, mais le Néerlandais perdait le contrôle de la PS03 à l'entrée de la Variante Alta... Le choc avec les protections fut rude, surtout pour les suspensions de la monoplace également débarrassée de ses ailerons. Verstappen s'en sortait sans encombre mais le drapeau rouge était brandi afin de permettre aux commissaires de dégager l'épave avant le passage du concurrent suivant: Cristiano Da Matta.

Le Brésilien de Toyota ne commettra pas de grosse faute et s'emparait de la première place avec un temps inférieur de près de deux secondes à celui de Wilson. Ralph Firman, le couteau entre les dents, perdait pas moins de 7 dixièmes dans le premier secteur après un blocage de roue et avoir mis deux roues dans la poussière. Au final, l'agressivité du jeune Anglais de Jordan sera sanctionnée par un décevant 1'26"357, derrière son compatriote de chez Minardi!

Sérieux prétendant à une place sur le devant de la scène, Jarno Trulli et sa Renault ne réussissaient pas à passer sous la barre des 1'24... une contre-performance que l'Italien expliquera plus tard par le fait d'avoir dû opter pour 'le mulet' au lieu de sa voiture de course. 'Un mulet' qui plus est prévu pour Alonso à l'origine!

Antonio Pizzonia, pas très chanceux depuis le début du week-end, savait posséder une Jaguar capable de lui permettre de briller. Ce qu'il allait faire sans rechigner dans le premier secteur mais sans parvenir à confirmer dans les deux suivants. Son 1'24"147 lui permettra toutefois de passer devant Trulli.

Nick Heidfeld sera le premier à déloger Da Matta de la pole provisoire mais Fernando Alonso et sa Renault ne feront pas dans la demi-mesure et signait un chrono de 1'23"169 qui le mettait hors de portée du concurrents suivant: Olivier Panis. Le Français et sa Toyota s'élanceront demain en 5ème ligne.

Vainqueur au Brésil, Giancarlo Fisichella avait les faveurs du public. Mais à Imola, l'EJ13 et son V10 Ford ne semblent pas aussi à leur aise et malgré les efforts du Romain, la voiture jaune terminait sa prestation coincé ente Trulli et Wilson. La charge en carburant et la qualité de gomme choisis par l'Italien et l'écurie Irlandaise pourraient expliquer cette modeste performance.

Contraint de s'élancer cet après-midi à bord d'une monoplace dont il n'a pas eu vraiment le loisir de peaufiner la mise au point, Heinz-Harald Frentzen a fait de son mieux pour se rapprocher le plus près de son équipier. Une prouesse que l'expérimenté Allemand ne réussira pas, pour deux dixièmes seulement.

Rescapé d'une pirouette à haute vitesse lors du warm-up, David Coulthard abordait son tour de qualification avec une certaine prudence. L'Ecossais est resté menaçant pour Alonso mais une petite faute au freinage allait lui coûter quelques précieux dixièmes et le reléguait derrière Panis. Kimi Räikkönen tentera de réussir là où Coulthard venait d'échouer... et le Finlandais allait y parvenir pour 21 millièmes.

Sur un circuit chargé en émotions pour le nom des Villeneuve, Jacques savait pouvoir faire parler la poudre et durant deux tiers du tour, l'écurie BAR-Honda pensait pouvoir le porter en triomphe, mais le fils de Gilles échouait pour 12 millièmes face au temps de Räikkönen. Parti des stands juste après son compagnon d'écurie, Jenson Button tentait de suivre l'exemple mais avec moins de réussite, l'Anglais s'insérant entre Panis et Alonso.

Concentré sur son sujet, Mark Webber a pris le temps de vérifier le bon fonctionnement de sa Jaguar lors de son tour de chauffe. Bien lui en pris puisque l'Australien sera l'auteur d'un 'sans faute' qui le propulsait en tête de la hiérarchie: 1'23"015, soit plus d'un dixième devant Räikkönen.

Autant dire que la tâche de Juan Pablo Montoya ne s'annonçait pas des plus facile. Mais la Williams-BMW du Colombien était visiblement plus efficace et malgré quelques écarts, Montoya abaissait la marque à 1'22"789!

Victime d'une sortie de piste dans laquelle sa FW25 a été sérieusement endommagée, Ralf Schumacher a profité du warm-up pour adapter la voiture de réserve à ses exigences. Le cadet des Schumacher ne commettait pas autant d'incartades que son équipier et s'accaparait la pole provisoire en 1'22"341...

Parti à la faute lors du warm-up, sans trop de dommage pour sa monture, Rubens Barrichello était néanmoins très vexé d'être resté bloquer dans le bac à graviers. Distancé de 11 millièmes sur le premier secteur, le Brésilien en possédaient 49 d'avance à l'issue du second. Au final, le pole-man de São Paulo sera battu de deux dixièmes par Ralf Schumacher.

A tout seigneur, les honneurs de clôturer la séance: Quintuple Champion du monde, Michael Schumacher était bien entendu celui sur qui le regard de chaque tifosi était braqué. Encore plus motivé pour décrocher la pole que Barrichello venait d'échouer, le n°1 de chez Ferrari accumulait près de 4 dixième d'avance lorsqu'il maîtrisait une embardée de sa F2002 à la Variante Alta. Echaudé, Michael Schumacher conservait 14 millièmes de marge sur le temps de son jeune frère au passage sur la ligne de chronométrage.

Pour la deuxième fois cette saison (après Melbourne) Michael Schumacher réalise la pole position, la 52ème de sa carrière. Ralf Schumacher l'accompagnera donc sur la première ligne... quoi de plus logique pour les quatre derniers vainqueurs en date à Imola. Pourtant, l'un comme l'autre vivent des moments très douloureux sur le plan personnel et auraient sans doute échangé toutes les premières lignes du monde pour permettre à leur maman d'assister à la course demain.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.