En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2001 » Grand Prix du Canada » Conférence de presse

Grand Prix du Canada

Montréal - Conférence de presse

Dimanche 10 Juin 2001
21h35
R. Schumacher (Williams)
1 Ralf Schumacher
(Williams FW23-BMW)
en 1h34'31"522
M. Schumacher (Ferrari)
2 Michael Schumacher
(Ferrari F2001)
à 0'20"235
M. Häkkinen (McLaren)
3 Mika Häkkinen
(McLaren MP4/16-Mercedes)
à 0'40"672

Les interviews d'après course

A-
A
A+
Question: Ralf, toutes mes félicitations après cette seconde superbe victoire. Quarante-six tours en bataille avec votre frère, en signant le record du tour. Est-ce là le meilleur jour de votre carrière de pilote?
Ralf Schumacher: Ce fut une superbe course aujourd'hui. Tout le temps où nous avons été proches j'attendais qu'il fasse une erreur, qu'il n'a évidemment pas commise. J'ai essayé 2-3 fois de me porter à sa hauteur en bout de ligne droite, mais c'était difficile. Alors j'ai sagement décidé d'attendre les pit-stop car je savais qu'on devait s'arrêter plus tard. Ca a effectivement bien marché.

Q: Nous avons vu qu'une fois ou deux, vous n'avez pas tenté le diable en bout de ligne droite. Est-ce que vous aviez une approche différente parce que c'était votre frère devant vous?
RS: Non pas vraiment. Je savais que je serai le dernier à m'arrêter aux stands. Je le suivais très facilement, ma voiture était vraiment superbe aujourd'hui. Je savais qu'on avait beaucoup d'essence à bord et donc j'ai décidé d'attendre les ravitaillements plutôt que d'essayer de prendre trop de risques, synonyme de faute.

Q: Vous venez de dire que votre voiture était excellente aujourd'hui. Pourtant en conférence de presse d'après qualifications hier vous n'étiez pas sûr d'avoir les bons réglages pour la course. Qu'avez-vous changé sur la voiture?
RS: Nous avons fait quelques changements durant la nuit, mais les pneus étaient tout simplement superbes. Quand on compare avec les pneus Bridgestone, on se rend compte qu'ils étaient vraiment moins bons en fin de course. En particulier après avoir regardé la voiture de Michael en fin de course, qui était très nerveuse, je savais que ce serait très difficile pour lui d'aligner de bons temps au tour et de combler le retard.

Q: Michael, en supposant que vous deviez concéder la victoire a quelqu'un, c'est un moindre de mal que ce soit au profit de votre frère?
Michael Schumacher: Oui sûrement, c'est mieux de concéder la victoire à son frère. Papa et maman doivent être très fiers de nous. C'est la première fois que deux frères signent un doublé. Je suis ravi, j'ai engrangé six points précieux et Ralf décroché sa deuxième victoire en GP. On peut dire que nous sommes une famille heureuse.

Q: Pendant les 46 tours où Ralf vous a suivi, étiez-vous sur qu'il ne commettrait pas d'erreur?
MS: Non, je sais qu'il a suffisamment d'expérience pour ne pas faire de faute. Il était manifestement très près de me dépasser en plusieurs occasions, mais quand vous êtes à l'intérieur vous devez freiner un peu plus tôt ou alors prendre des risques et freiner plus tard pour passer devant. De mon côté j'ai freiné le plus tard possible. Comme Ralf l'a dit, il savait qu'il s'arrêterait plus tard, et il était donc normal qu'il ne prenne pas le maximum de risques pour nous deux.

Q: Apres les arrêts aux stands vous sembliez plus lent, est-ce que c'était parce que vous preniez les choses d'une manière plus relax ou bien avez-vous un problème?
MS: Au début j'ai attaqué très fort pour essayer de combler l'écart et être devant lui au moment où il ressortirait des stands. Mais c'est normal que ça n'ait pas marché, car vous êtes toujours plus rapides avec peu d'essence à bord, que lorsque vous ressortez avec des pneus neufs et le plein. Mais il fallait quand même essayer car vous ne savez jamais quelle influence pourra avoir le trafic, ni si le pilote devant pourra commettre une erreur. J'ai donc attaqué au maximum, mais lorsque je l'ai vu ressortir des stands devant moi puis creuser l'écart, il ne me restait plus qu'une stratégie possible: assurer les six points de la deuxième place.

Q: Mika, ce doit être un soulagement énorme d'enfin monter sur le podium... cette année du moins!
Mika Häkkinen: (rires)... Oui évidemment. Ce début d'année a été des plus désastreux pour moi et c'est effectivement très bon de se retrouver sur le podium, surtout en étant parti de la 8ème position de grille. C'était d'ailleurs notre but. Terminer sur le podium était la chose la plus importante pour nous.

Q: Vous sembliez bien plus rapide que les autres pilotes derrière lesquels vous étiez bloqué durant la première partie de la course. Une fois libéré du trafic vous avez été bien plus rapide. Pourquoi n'avez-vous pas pu dépasser auparavant?
MH: Tout simplement parce qu'à l'épingle précédant la ligne droite derrière les stands les voitures devant moi réaccéleraient très bien. Je n'étais pas en mesure de les doubler en ligne droite. C'était impossible et tout ce que j'avais à faire était d'attendre et voir ce qui pouvait se passer par la suite. Les pit-stop m'ont énormément aidé, et il y a eu quelques incidents de course aussi en ma faveur. Räikkönen s'est fait tapé par l'arrière, par Zonta, ce qui a du endommager l'extracteur de Räikkönen. Sa voiture ne semblait plus aussi stable, et j'ai alors plus le dépasser.

Q: Ralf, la prochaine course se déroulera au Nürburgring, sur vos terres, vous devez être très motivé après cette victoire?
RS: Oui, il est évident que l'on va essayer de reproduire la même chose au Nürburgring. Mais je ne suis pas sûr que la personne à côté de moi (se tournant vers Michael Schumacher) soit d'accord avec ce scénario. Nous allons tous les deux donner notre maximum, et quelque soit celui qui est devant, ce sera de toutes façons quelque chose de fantastique pour les fans allemands. Nous sommes tous les deux impatients de courir ce GP à domicile.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.