En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2003 » Grand Prix d'Europe » Classement

Grand Prix d'Europe

Nürburgring - Résultats de la course

Dimanche 29 Juin 2003
14h00 - 15h35
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 4 Ralf Schumacher Williams BMW 60 1h34'43"622 195,633 km/h
2 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 60 1h35'00"443 + 0'16"821 195,056 km/h
3 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 60 1h35'23"295 + 0'39"673 194,277 km/h
4 8 Fernando Alonso Renault Renault 60 1h35'49"353 + 1'05"731 193,397 km/h
5 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 60 1h35'49"784 + 1'06"162 193,382 km/h
6 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 59 1h34'54"232 + 1 tour 192,014 km/h
7 17 Jenson Button BAR Honda 59 1h35'09"235 + 1 tour 191,510 km/h
8 9 Nick Heidfeld Sauber Petronas 59 1h35'31"084 + 1 tour 190,780 km/h
9 10 Heinz-Harald Frentzen Sauber Petronas 59 1h35'50"134 + 1 tour 190,148 km/h
10 15 Antonio Pizzonia Jaguar Ford Cosworth 59 1h35'50"844 + 1 tour 190,124 km/h
11 12 Ralph Firman Jordan Ford Cosworth 58 1h35'03"384 + 2 tours 188,457 km/h
12 11 Giancarlo Fisichella Jordan Ford Cosworth 58 1h35'27"655 + 2 tours 187,658 km/h
13 18 Justin Wilson Minardi Ford Cosworth 58 1h35'52"926 + 2 tours 186,834 km/h
14 19 Jos Verstappen Minardi Ford Cosworth 57 1h35'08"512 + 3 tours 185,041 km/h
15 5 David Coulthard McLaren Mercedes 56 1h29'24"488 + 4 tours 193,453 km/h
AB 21 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 53 moteur
AB 16 Jacques Villeneuve BAR Honda 51 boîte de vitesses
AB 7 Jarno Trulli Renault Renault 37 pression d'essence
AB 20 Olivier Panis Toyota Toyota 37 freins
AB 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 25 moteur
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Coulthard (sortie de piste) est classé mais non arrivé

Kimi casse, Ralf gagne, Michael sort

A-
A
A+
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
M. SchumacheM. Schumache
Au moment où les 19 voitures viennent se placer sur la grille de départ du GP d'Europe (Nick Heidfeld part de l'allée des stands), neuvième manche du Championnat du monde 2003, le ciel n'est pas vraiment menaçant et cette course devrait se dérouler sur piste sèche. Si les équipes partenaires de Michelin ont l'avantage sur le sec, Bridgestone à un autre atout de taille: la Ferrari F2003-GA.

Les 19 voitures viennent se placer sous les ordres du starter après un tour de chauffe sans problème. Kimi Räikkönen vient se placer sur l'emplacement réservé à l'auteur de la pole-position, la première de sa carrière, et Michael Schumacher vient se positionner à ses côtés, sur la partie sale de la piste. Les feux rouges s'allument, s'éteignent et le départ est donné.

Kimi Räikkönen prend un départ parfait et c'est Ralf Schumacher qui prend son sillage après avoir pris l'avantage sur son frère. Barrichello suit son équipier et il est immédiatement menacé par Juan Pablo Montoya.

Le classement à la fin du 1er tour: Kimi Räikkönen, Ralf Schumacher, Michael Schumacher, Rubens Barrichello, Juan Pablo Montoya, Jarno Trulli, Fernando Alonso, Olivier Panis, David Coulthard, Cristiano Da Matta, Jenson Button, Mark Webber, Ralph Firman, Antonio Pizzonia, Heinz-Harald Frentzen, Giancarlo Fisichella, Jos Verstappen, Justin Wilson, Jacques Villeneuve et Nick Heidfeld.

En tête de la course, Kimi Räikkönen a déjà quatre secondes d'avance sur le duo Schumacher, Ralf devant Michael. Barrichello revient peu à peu sur ce duo alors que Juan Pablo Montoya a lâché prise et se voit menacer par les deux Renault, Trulli devant Alonso. Pour sa part, David Coulthard est coincé derrière Panis et au 7ème tour, ce duo est déjà à plus de 14 secondes de l'homme de tête.

Au 8ème tour, Jacques Villeneuve attaque Verstappen, il réussit à le passer mais commet une erreur et reprend la course en dernière position, à nouveau derrière les deux Minardi et Heidfeld qui s'est échappé. Panis lui aussi part à la faute dans le premier virage alors que Firman rentre déjà au 10ème tour pour un premier ravitaillement.

Le classement au 10ème tour: Kimi Räikkönen, Ralf Schumacher (+6"4), Michael Schumacher (+7"7), Rubens Barrichello (+9"9), Juan Pablo Montoya (+11"3), Jarno Trulli (+12"2), Fernando Alonso (+13"6), Olivier Panis (+15"2), David Coulthard (+16"7), Cristiano Da Matta (+23"7), Jenson Button (+26"1), Mark Webber (+26"7), Ralph Firman (+30"8), Heinz-Harald Frentzen (+32"1), Antonio Pizzonia (+32"6), Giancarlo Fisichella (+33"6), Nick Heidfeld (+45"7), Jos Verstappen (+48"6), Justin Wilson (+49"1) et Jacques Villeneuve (+49"4).

Kimi Räikkönen augmente sans cesse son avance sur les frères Schumacher et Villeneuve fait le spectacle à l'arrière et après avoir pris l'avantage sur Wilson, il s'attaque à nouveau à Verstappen mais il part une fois de plus à la faute et arrache son aileron avant sur l'un des cônes de la chicane. Le Québécois rentre aux stands et reprend la course en dernière position.

Kimi Räikkönen et Michael Schumacher rentrent pour leur premier ravitaillement au 17ème tour. Barrichello au 18ème. Ce sont donc les deux Williams qui mènent la course, Ralf Schumacher devant Juan Pablo Montoya mais ce dernier rentre au 19ème tour et laisse son équipier largement en tête de la course.

Le classement au 24ème tour, alors que tout le monde a ravitaillé une fois: Kimi Räikkönen, Ralf Schumacher (+4"3), Michael Schumacher (+7"7), Rubens Barrichello (+12"6), Juan Pablo Montoya (+16"3), Fernando Alonso (+20"), Jarno Trulli (+21"7), David Coulthard (+22"7), Cristiano Da Matta (+38"1), Jenson Button (+48"6), Olivier Panis (+49"3), Mark Webber (+53"8), Heinz-Harald Frentzen (+59"7), Antonio Pizzonia (+1'04"4), Nick Heidfeld (+1'10"7), Ralph Firman (+1'14"8), Giancarlo Fisichella (+1'15"4), Justin Wilson (+1 tour), Jos Verstappen (+1 tour) et Jacques Villeneuve (+1 tour).

Premier coup de théâtre au 25ème tour lorsque le moteur Mercedes de la McLaren de Räikkönen part en fumée et le Finlandais doit donc abandonner une victoire qui lui semblait promise. Très mauvaise affaire pour Räikkönen et McLaren dans l'optique du Championnat du monde. La victoire va maintenant se jouer entre les Williams de Ralf Schumacher et de Montoya et les Ferrari de Michael Schumacher et Barrichello. Au 29ème tour, Ralf Schumacher qui est en tête de la course a 11 secondes d'avance sur Montoya qui est quatrième.

En tête de la course, l'écart entre les frères Schumacher est de quatre secondes et Michael ne semble pas pouvoir revenir sur son frère. Derrière, Barrichello et Montoya sont en lutte mais le Brésilien de la Scuderia conserve une petite seconde comme marge. Tout se jouera lors du second ravitaillement de tout ce petit monde.

Michael Schumacher rentre au 37ème tour et reprend la course en 7ème position, derrière les deux Renault et la McLaren de David Coulthard, ce qui n'est pas une bonne affaire pour lui. Barrichello s'arrête au tour suivant et reprend la course en 7ème position puisqu'il vient d'offrir la 6ème place à son équipier. Trulli abandonnant sa Renault au bord de la piste, les deux Ferrari gagnent une place. Panis repart à la faute au freinage du premier virage mais il s'agit d'un problème technique et le Français abandonne à son tour.

Montoya rentre au 39ème tour et reprend la course devant Rubens Barrichello. Ralf Schumacher rentre lors de la boucle suivante et il reprend la course, confortablement installé en tête devant Coulthard (qui n'a ravitaillé qu'une seule fois), Michael Schumacher, Juan Pablo Montoya et Rubens Barrichello.

David Coulthard rentre enfin au 43ème tour mais est doublé par Alonso car il y a eu cafouillage durant son ravitaillement. Ce n'est pas un bon jour pour McLaren... pour Ferrari non plus car quelques minutes plus tard, Montoya attaque Michael Schumacher de manière très virile à l'extérieur d'une courbe. Les deux pilotes se touchent et c'est Michael Schumacher qui sort perdant de ce duel musclé en plantant les roues arrière de sa Ferrari dans un bac à gravier. Le temps que les commissaires viennent l'extraire de cette position inconfortable, Michael Schumacher est 6ème!

Le Top 10 au 46ème tour: Ralf Schumacher, Juan Pablo Montoya (+16"7), Rubens Barrichello (+26"2), Fernando Alonso (+45"1), David Coulthard (+45"5), Michael Schumacher (+1'02"6), Mark Webber (+1'22"6), Jenson Button (+1'30), Heinz-Harald Frentzen (+1 tour) et Nick Heidfeld (+1 tour).

En fin de course, le seul duel qui nous tient en haleine est celui qui oppose Alonso et Coulthard. L'Ecossais est bien plus rapide mais ne parvient pas à doubler le rusé Espagnol. Malheureusement pour lui, Coulthard ne verra pas l'arrivée car en vue de celle-ci, surpris par un freinage anticipé d'Alonso, il quitte la piste et la course.

En tête de la course, les deux Williams roulent tranquillement vers l'arrivée et offrent à BMW un doublé très important puisque réalisé en Allemagne. Très important aussi pour le championnat car Williams et ses pilotes reviennent à grandes enjambées vers les sommets. L'une des mauvaises affaires du jour, outre celle de Räikkönen, c'est évidement Michael Schumacher qui l'a faite. Il pouvait terminer second de la course mais il doit se contenter de la cinquième place. Cela lui permet néanmoins de garder la tête du championnat mais aussi de franchir le cap mythique des 1000 points marqués en F1 depuis le début de sa carrière en 1991.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.