En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2003 » Grand Prix d'Europe » Qualifications 2

Grand Prix d'Europe

Nürburgring - Résultats des qualifications 2

Samedi 28 Juin 2003
14h00 - 15h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'31"523 202,493 km/h 3
2 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'31"555 + 0'00"032 202,423 km/h 3
3 4 Ralf Schumacher Williams BMW 1'31"619 + 0'00"096 202,281 km/h 3
4 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'31"765 + 0'00"242 201,959 km/h 3
5 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'31"780 + 0'00"257 201,926 km/h 3
6 7 Jarno Trulli Renault Renault 1'31"976 + 0'00"453 201,496 km/h 3
7 20 Olivier Panis Toyota Toyota 1'32"350 + 0'00"827 200,680 km/h 3
8 8 Fernando Alonso Renault Renault 1'32"424 + 0'00"901 200,519 km/h 3
9 5 David Coulthard McLaren Mercedes 1'32"742 + 0'01"219 199,832 km/h 3
10 21 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 1'32"949 + 0'01"426 199,387 km/h 3
11 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'33"066 + 0'01"543 199,136 km/h 3
12 17 Jenson Button BAR Honda 1'33"395 + 0'01"872 198,435 km/h 3
13 11 Giancarlo Fisichella Jordan Ford Cosworth 1'33"553 + 0'02"030 198,099 km/h 3
14 12 Ralph Firman Jordan Ford Cosworth 1'33"827 + 0'02"304 197,521 km/h 3
15 10 Heinz-Harald Frentzen Sauber Petronas 1'34"000 + 0'02"477 197,157 km/h 3
16 15 Antonio Pizzonia Jaguar Ford Cosworth 1'34"159 + 0'02"636 196,825 km/h 3
17 16 Jacques Villeneuve BAR Honda 1'34"596 + 0'03"073 195,915 km/h 3
18 19 Jos Verstappen Minardi Ford Cosworth 1'36"318 + 0'04"795 192,413 km/h 3
19 18 Justin Wilson Minardi Ford Cosworth 1'36"485 + 0'04"962 192,080 km/h 3
20 9 Nick Heidfeld Sauber Petronas 0'00"000 2

Räikkönen au nez et à la barbe des Schumacher

A-
A
A+
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
R. BarrR. Barr
Villeneuve ouvrait le bal aujourd'hui sur un tracé entièrement sec. Jacques et sa BAR-Honda donnaient donc les premières marques et terminaient sans trop de mal son tour le plus important ce samedi en 1'34"596. D'emblée, au volant d'une Toyota équipée de pneus Michelin diablement efficaces, Cristiano Da Matta améliorait le chrono du Québécois d'un peu plus d'une seconde et six dixièmes!

Auteur d'un passage hors piste à l'occasion des 15 dernières minutes d'essais, Antonio Pizzonia avait bien récupéré sa R4 avant qu'elle ne parte en toupie. Un avertissement sans frais qui avait calmé les ardeurs du jeune Brésilien lors de son dernier tour de qualification. Le pilote Jaguar se plaçait ainsi modestement à une deuxième place très provisoire... à plus d'une seconde et deux dixièmes de la TF103 de son compatriote.

Olivier Panis était très attendu. Auteur des meilleurs chrono sur le sec vendredi et samedi matin, le leader du clan Toyota n'allait pas décevoir et s'emparait logiquement de la pole position temporaire, grâce à un excellent chrono de 1'32"350. Le Français sera finalement récompensé de la 7ème place sur la grille de départ.

Aux prises avec une Minardi des plus instables dès que Verstappen la poussait dans ses derniers retranchement, Jos 'The Boss' fera néanmoins du bon travail à bord de sa PS03 pour signer un tour en 1'36"318. Une prouesse que Justin Wilson tentera d'égaler, à peu près puisqu'il terminait à un dixième de Verstappen.

Ralph Firman et sa Jordan-Ford équipée de Bridgestone avaient bien des difficultés à conserver la bonne ligne. L'application du jeune Anglais sera néanmoins récompensée par un meilleur chrono que la Jaguar de Pizzonia. Heureusement pour les Verts, l'Australien Mark Webber viendra remettre les pendules à l'heure bien qu'il reste au dessus de la barre des 1'33 pour 66 millièmes seulement. Giancarlo Fisichella essayera de reprendre l'avantage un peu plus tard mais les efforts de l'Italien au volant de l'EJ13 seront vains et à peine suffisants pour devancer son équipier Anglais sur la grille de départ.

Chez Sauber, le premier de ses messieurs - Nick Heidfeld - terminait sa prestation dans les graviers du premier virage. L'Allemand allumait ses roues à l'entrée et voyait sa C22 tourner sur elle même... et son V10 Petronas couper net. Une mésaventure qui laissait l'équipe suisse dans un grand désarroi. Vicime d'une casse moteur lors du warm-up qui le contraindra à revenir au stand 'à la ficelle', Heinz-Harald Frentzen ne se faisait guère d'illusions au moment de s'élancer à son tour.

Le vétéran Allemand de l'équipe Sauber limitait toutefois la casse et parvenait à ramener sa C22 à bon port (devant Pizzonia tout de même) bien que ce soit très éloigné de ce qu'il envisageait. Une très mauvaise passe pour Frentzen et Sauber dont l'épreuve dominicale risque de rapidement se transformer en un nouveau chemin de croix.

Jenson Button savait être capable de faire beaucoup mieux que Villeneuve. Parti en 10ème position, l'Anglais mettait à profit le dépôt de gomme supplémentaire et une piste plus adéquate à ce difficile exercice pour signer un chrono inférieur d'une seconde et deux dixièmes à celui de son compagnon de galère chez BAR-Honda.

Premier en piste à défendre les couleurs Renault, Fernando Alonso savait devoir se dépasser afin de parvenir à devancer la Toyota de Panis. L'Espagnol sera à la hauteur de sa réputation à bord de la R23 mais échouait à 74 millièmes derrière la TF103 du Français. Jarno Trulli prenait alors le taureau par les cornes et emmenait à son tour la monoplace française titiller le meilleur temps du jour. L'Italien parviendra à faire mieux sur le premier secteur et augmentait même son avance dans la deuxième portion. L'ancien champion d'Allemagne de F3 maintenait le cap jusqu'à son passage sur la ligne de chronométrage où il se voyait propulser en tête de la hiérarchie... le premier sous la barre des 1'32 au tour!

David Coulthard ne fera pas illusion très longtemps, sa MP4/17D lui échappant même un instant pour soulever un nuage de terre... L'Ecossais en payera le prix fort puisqu'il n'occupera que la 9ème place demain sur la grille.

Barrichello espérait avoir pris les bonnes options à l'issue de son passage sur le gril cet après-midi. Auteur de la meilleure performance, Rubens attendait néanmoins avec une certaine anxiété le passage des deux Williams-BMW. Survolté après les critiques à son encontre, mettant en cause sont manque d'agressivité, Ralf Schumacher mettait un point d'honneur à démontrer qu'il savait se surpasser. Plus rapide que la Ferrari de son adversaire Brésilien, le jeune Allemand se méfiait de la réponse de son équipier Colombien.

Une inquiétude justifié à la vue d'un premier partiel identique. En retard de 23 millièmes à l'issue de la deuxième portion, Montoya ne parviendra pas à reprendre l'avantage sur la FW25 de Ralf désormais sous la proie d'une Ferrari rouge conduite par son frère Michael. Et l'aîné confirmait qu'en terme de combativité, il en connaissait un rayon... suffisamment pour une nouvelle fois lui passer devant.

Autre pilote coriace et grand champion en devenir, il ne fallait toutefois pas vendre la première pole de Kimi Räikkönen avant de l'avoir vu passer sous le drapeau à damiers. Très incisif dans le premier secteur, le pilote de la McLaren perdait un peu de son avance dans le deuxième... et devra faire appel à toute les ressources de son V10 Mercedes dans le dernier enchaînement pour griller la politesse aux Schumacher sur leur terre. Si Michael parvenait à garder un pied sur la première ligne, Ralf se voyait relégué en deuxième ligne en compagnie de Montoya.

Pour 23 millièmes de mieux que Michael Schumacher, Kimi Räikkönen signait ainsi la première pole position de sa carrière, la première pour les troupes de Ron Dennis cette saison. De quoi également donner le sourire à Norbert Haug et le staff de Mercedes Benz Motorsport!
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.