En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2003 » Grand Prix de Grande-Bretagne » Qualifications 1

Grand Prix de Grande-Bretagne

Silverstone - Résultats des qualifications 1

Vendredi 18 Juillet 2003
15h00 - 16h00
P Pilote Châssis Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 1. Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'19"474 232,876 km/h 3
2 3. Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'19"749 + 0'00"275 232,073 km/h 3
3 4. Ralf Schumacher Williams BMW 1'19"788 + 0'00"314 231,960 km/h 3
4 8. Fernando Alonso Renault Renault 1'19"907 + 0'00"433 231,614 km/h 3
5 20. Olivier Panis Toyota Toyota 1'19"959 + 0'00"485 231,464 km/h 3
6 7. Jarno Trulli Renault Renault 1'19"963 + 0'00"489 231,452 km/h 3
7 5. David Coulthard McLaren Mercedes 1'19"968 + 0'00"494 231,438 km/h 3
8 14. Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'20"171 + 0'00"697 230,852 km/h 3
9 17. Jenson Button BAR Honda 1'20"569 + 0'01"095 229,711 km/h 3
10 21. Cristiano Da Matta Toyota Toyota 1'20"765 + 0'01"291 229,154 km/h 3
11 15. Antonio Pizzonia Jaguar Ford Cosworth 1'20"877 + 0'01"403 228,836 km/h 3
12 6. Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'21"065 + 0'01"591 228,306 km/h 3
13 16. Jacques Villeneuve BAR Honda 1'21"084 + 0'01"610 228,252 km/h 3
14 9. Nick Heidfeld Sauber Petronas 1'21"211 + 0'01"737 227,895 km/h 3
15 10. Heinz-Harald Frentzen Sauber Petronas 1'21"363 + 0'01"889 227,469 km/h 3
16 11. Giancarlo Fisichella Jordan Ford Cosworth 1'21"500 + 0'02"026 227,087 km/h 3
17 12. Ralph Firman Jordan Ford Cosworth 1'22"335 + 0'02"861 224,784 km/h 3
18 19. Jos Verstappen Minardi Ford Cosworth 1'23"418 + 0'03"944 221,866 km/h 3
19 2. Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 0'00"000 2
20 18. Justin Wilson Minardi Ford Cosworth 0'00"000 1

M. Schumacher montre l'exemple

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
Le ciel de Silverstone était toujours aussi nuageux à l'heure d'entreprendre le premier tour de qualification du week-end. Toujours leader du championnat, c'est Michael Schumacher qui avait le devoir d'ouvrir le bal. Au volant de sa F2003-GA équipée de Bridgestone, le quintuple Champion du monde exploitait son matériel au maximum pour signer le premier chrono de référence et de belle facture: 1'19"474! Une performance de choix qui ne sera plus battue ni approchée de trop près par la suite...

Kimi Räikkönen succédait à la voiture rouge dans l'arène, à bord de son antique MP4/17D montée de pneus Michelin. Un peu moins à l'aise et auteur d'une belle glissade, le Finlandais perdait plus d'une seconde et demie à l'issue de sa prestation. Vainqueur des deux dernières courses et auteur de trois pole position cette saison, Ralf Schumacher tentait de venir chatouiller la performance de son aîné.

Malheureusement pour Ralf, quelques sous-virages intempestifs de sa FW25 ne lui permettaient pas de déloger la Ferrari bien que son V10 BMW possède une vitesse de pointe légèrement supérieure. Montoya passait lui avec 10 km/h de retard sur la vitesse de référence et signait un temps similaire à Ralf, quelques millièmes devant lui toutefois!

Dernier pilote du premier quintet à s'élancer, Rubens Barrichello avait été victime d'un ennui mécanique ce matin. Un souci visiblement oublié puisque le Brésilien ne concédait que quelques millièmes face à Michael Schumacher lors du premier et du second partiel. Malencontreusement, Barrichello tirait droit dans les graviers après s'être loupé au freinage à l'abord des dernières courbes vers Brooklands!

Quelques minutes seront nécessaires pour dégager la Ferrari immobilisée dans le sable avant que Fernando Alonso s'élance à son tour avec l'espoir de venir griller la politesse aux Williams. Le fière Ibère se donnait à fond mais terminait à moins de deuxièmes derrière Ralf.

David Coulthard se devait de consoler Ron Dennis de la désillusion consécutive au passage de Kimi. L'Ecossais attaquait au maximum pour tenter de se placer devant Alonso mais il manquera le coche de 61 millièmes. Coulthard aura juste le temps de regagner son stand pour s'apercevoir que Jarno Trulli venait de lui passer devant pour 5 millièmes!

Mark Webber et la Jaguar R4 aux couleurs de Terminator 3 ne fera pas illusion. Malgré ses efforts, le pilote Australien ne pouvait éviter quelques erreurs qui lui coûteront assez chères au final. Giancarlo Fisichella n'espérait que limiter les pertes tant son EJ13 et son V10 Ford ne paraissaient pas d'aplomb.

Jenson Button à bord d'une BAR-Honda revue et corrigée sur le plan aérodynamique voyait s'agiter quelques 'Union Jack' à son passage. Un petit blocage de roue, un travers plus important lui faisait perdre quelques précieux dixièmes et se classait dans le sillage de Webber à la 9ème place provisoire.

Heinz-Harald Frentzen espérait juste pouvoir effectuer un tour sans problème de tous ordres. La Sauber C22 n'est certes pas la plus efficace du plateau mais le vétéran Allemand ne pourra pas faire beaucoup mieux que Fisichella. Quelques traces d'humidité se faisaient de plus en plus présente à l'issue du passage de Jacques Villeneuve, relégué à plus d'une demi- seconde du temps de son équipier.

Ce sont ensuite les deux Toyota TF103 qui entraient en piste l'une après l'autre. Prudent, Cristiano Da Matta n'inquiétait pas Button. Moins conservateur, Olivier Panis partait le couteau entre les dents et n'en démordait pas jusqu'à son passage sur la ligne de chronométrage. Le Français parvenait à intercaler sa Toyota entre les deux Renault pour le plus grand plaisir d'Ove Anderson et du staff de l'écurie japonaise, très attentifs devant leurs écrans de contrôles.

Nick Heidfeld ne fera pas d'étincelle mais le jeune Allemand parviendra néanmoins à signer un meilleur temps que Frentzen pour quelques centièmes seulement. Tout aussi mal à l'aise que Fisichella, Ralph Firman comptait néanmoins sur les encouragements de la foule pour le porter un peu plus haut, mais dès le premier partiel, le retard était déjà supérieur à une seconde sur la Ferrari de Michael. Au final, le jeune Anglais ramenait sa Jordan-Ford à la dernière place!

Dernier prétendant à une place dans les 10 premiers, Antonio Pizzonia voulait mettre à profit son expérience passée du tracé anglais pour venir inquiéter Mark Webber mais le Brésilien n'y parviendra pas, échouant même au-delà du Top 10... à un dixième de la Toyota de Da Matta.

Le passage des deux Minardi-Cosworth de Jos Verstappen et Justin Wilson allait avoir une petite influence sur la hiérarchie 'inversée' pour la deuxième séance. Si le Néerlandais parvenait à terminer son tour (au-delà de la barre des 1'23), son jeune équipier Anglais avait juste le temps de pointer le museau de sa PS03 hors de la zone des stands avant de recevoir les premiers signes d'un problème mécanique.

Wilson se garait quelques mètres plus loin sans pouvoir défendre ses chances et devra ainsi s'élancer en premier demain, pour le plus grand soulagement de Rubens Barrichello et du clan Ferrari!
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Maps en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.