En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » Grand Prix de Bahreïn » Classement

Grand Prix de Bahreïn

Sakhir - Résultats de la course

Dimanche 04 Avril 2004
13h30 - 15h00
P Pilote Châssis Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1. Michael Schumacher Ferrari Ferrari 57 1h28'34"875 208,976 km/h
2 2. Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 57 1h28'36"242 + 0'01"367 208,923 km/h
3 9. Jenson Button BAR Honda 57 1h29'01"562 + 0'26"687 207,932 km/h
4 7. Jarno Trulli Renault Renault 57 1h29'07"089 + 0'32"214 207,717 km/h
5 10. Takuma Sato BAR Honda 57 1h29'27"335 + 0'52"460 206,934 km/h
6 8. Fernando Alonso Renault Renault 57 1h29'28"031 + 0'53"156 206,907 km/h
7 4. Ralf Schumacher Williams BMW 57 1h29'33"030 + 0'58"155 206,714 km/h
8 14. Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 56 1h28'39"255 + 1 tour 205,138 km/h
9 17. Olivier Panis Toyota Toyota 56 1h28'41"250 + 1 tour 205,061 km/h
10 16. Cristiano Da Matta Toyota Toyota 56 1h28'53"515 + 1 tour 204,590 km/h
11 11. Giancarlo Fisichella Sauber Petronas 56 1h28'54"515 + 1 tour 204,551 km/h
12 12. Felipe Massa Sauber Petronas 56 1h28'59"164 + 1 tour 204,373 km/h
13 3. Juan Pablo Montoya Williams BMW 56 1h29'09"333 + 1 tour 203,985 km/h
14 15. Christian Klien Jaguar Ford Cosworth 56 1h29'24"651 + 1 tour 203,402 km/h
15 18. Nick Heidfeld Jordan Ford Cosworth 56 1h29'45"382 + 1 tour 202,619 km/h
16 19. Giorgio Pantano Jordan Ford Cosworth 55 1h28'50"551 + 2 tours 201,045 km/h
17 20. Gianmaria Bruni Minardi Ford Cosworth 52 1h30'00"129 + 5 tours 187,621 km/h
AB 5. David Coulthard McLaren Mercedes 50 électronique
AB 21. Zsolt Baumgartner Minardi Ford Cosworth 44 moteur
AB 6. Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 7 moteur
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

La 73ème victoire pour M. Schumacher

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
J. Trulli (Renault)J. Trulli (Renault)
On s'attendait à un temps sec et chaud, ici à Bahreïn, mais c'est au contraire à un temps "frais" et un ciel menaçant auxquels les 20 concurrents du Championnat du monde de F1 ont aujourd'hui droit. Cela crée la plus grande confusion sur la grille de départ car la pluie qui est tombée en matinée menaçait de revenir jouer un rôle durant cette course. Dès lors, quelle stratégie choisir?

Les deux Ferrari prennent l'avantage dès l'extinction des feux et malgré le fait qu'elles bloquent leurs roues au premier freinage, elles se maintiennent devant la Williams de Montoya, la BAR de Sato et la Williams de Ralf Schumacher. En tête de la course, Michael Schumacher se détache immédiatement. Ses adversaires ne le reverront plus avant la cérémonie du podium.

Le Top 10 au 3ème passage: Michael Schumacher, Rubens Barrichello (+3"3), Juan Pablo Montoya (+5"8), Takuma Sato (+6"9), Ralf Schumacher (+7"4), Jarno Trulli (+8"6), Jenson Button (+9"9), Olivier Panis, Mark Webber et David Coulthard. Quant à Fernando Alonso, il s'est déjà arrêté à son stand pour changer son aileron avant suite à un accrochage, peu après le départ.

Ralf Schumacher qui était à l'abordage de Takuma Sato le touche et doit rejoindre son stand alors que Kimi Räikkönen qui était en lutte avec l'étonnant Christian Klien explose son moteur de manière très spectaculaire. Ce n'était pas son week-end ni celui de McLaren comme on pourra s'en rendre compte un peu plus tard...

Michael Schumacher, David Coulthard et Mark Webber ravitaillent pour la première fois dès le 8ème tour. Barrichello (ravitaillement qui s'éternise en 12 secondes) et Montoya rentrent dès la boucle suivante. C'est Jenson Button qui se retrouve en tête de la course devant Michael Schumacher mais dès que le Britannique rentre au 11ème tour, le Champion du monde récupère la tête de la course devant Barrichello et Montoya.

Le Top 10 au 15ème passage: Michael Schumacher, Rubens Barrichello (+12"1), Juan Pablo Montoya (+16"5), Jarno Trulli (+23"3), Takuma Sato (+27"1), Jenson Button (+28"3), David Coulthard (+35"1), Mark Webber (+37"1), Giancarlo Fisichella (+41"2) et Olivier Panis (+43"5).

Au 17ème tour, Takuma Sato qui devançait son équipier à une très belle 5ème place, sort un peu large, monte sur un vibreur et ruine son aileron avant. Le Japonais doit rentrer à son stand pour le remplacer et reprend la course en 14ème position à 65 secondes du leader de la course. Le Japonais a en vue un trio de fous furieux: Alonso et Ralf Schumacher qui essayent de doubler Massa et qui y parviennent finalement, deux boucles plus tard.

En tête de la course, Michael Schumacher est seul au monde et mène la course avec 13 secondes d'avance sur Barrichello et plus de 20 sur Montoya.

Michael Schumacher rentre pour son second ravitaillement au 24ème tour et manque de s'accrocher avec Jarno Trulli en reprenant la course, mais ça passe... de justesse. L'Italien de chez Renault rentre dès la boucle suivante et Montoya un tour plus tard. C'est Rubens Barrichello qui se retrouve provisoirement en tête de la course avant de rendre son bien à son ledear au 27ème passage.

Le Top 10 au 30ème passage: Michael Schumacher, Rubens Barrichello (+11"1), Juan Pablo Montoya (+19"3), Jarno Trulli (+25"), Jenson Button (+28"), David Coulthard (+46"2), Takuma Sato (+48"1), Mark Webber (58"3), Fernando Alonso (+58"8) et Olivier Panis (+65"5).

C'est finalement au 31ème tour que Fernando Alonso arrive à prendre l'avantage sur Mark Webber et il était temps car l'Espagnol était furieux que l'Australien lui ferme toutes les portes de manière très autoritaire. Pendant ce temps, Fisichella et Ralf Schumacher s'accrochent alors que Sato double.

En tête de la course, les deux Ferrari ne craignent plus rien mais par contre, Montoya doit encore se méfier de Jarno Trulli et de Jenson Button qui ne sont plus très loin de lui à l'approche du dernier ravitaillement. Le Colombien conservera cependant sa troisième position mais Jarno Trulli devra céder sa quatrième place à un Button survolté.

Un peu plus tard, handicapé par un problème technique, Montoya devra d'abord céder à Button et ensuite à Jarno Trulli avant de s'enfoncer dans les profondeurs du classement avec une Williams mortellement blessée. David Coulthard n'a pas beaucoup plus de chance que lui puisqu'il doit abandonner en vue de l'arrivée.

Michael Schumacher remporte donc sa 73ème victoire devant Rubens Barrichello et Jenson Button. C'est exactement le même podium qu'en Malaisie. Pour Williams et McLaren, la leçon est sévère. Peut-être un peu plus pour McLaren qui n'a aucune de ses voitures à l'arrivée.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit depuis des images satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici pour télécharger le fichier KMZ.

• Vous pouvez aussi utiliser Google Maps directement en ligne en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.